Top chef… ou presque !

Mode de vie Publié par Marianne L’Hénaff et Jacqueline L’Hénaff 339 lectures
Notez l'article : 
5
 
A -
A +

Faire de la cuisine tous les jours c'est parfois compliqué, par manque de temps ou d’équipements. Voici une solution entre les deux, de la "semi-cuisine". Explications, conseils et idées recettes.

Certes, les plats préparés ne sont pas ce qu’il y a de meilleur pour la santé… Ils sont souvent trop salés, parfois trop gras et ils contiennent peu de légumes en général, voire pas du tout. Mais faire de la cuisine tous les jours est parfois compliqué, par manque de temps pour faire les courses et la cuisine, pas le temps d’aller au marché pour les produits frais, manque d’énergie. Et tout le monde n’a pas une cuisine toute équipée… Seronet vous propose une solution entre les deux, de la semi-cuisine : c’est le fait de "customiser" (améliorer et adapter) des plats tout prêts ou d’utiliser des préparations quasi-prêtes, en rajoutant des légumes, frais ou surgelés, sans resaler et sans rajouter de gras, pour tendre à un meilleur équilibre alimentaire sans trop se fouler, ou même pouvoir dire sans trop mentir : "C’est moi qui l’ai fait !"

Donnons tout de suite un exemple concret, qui fait partie de nos recettes : customiser un taboulé du commerce facilement : achetez un taboulé tout prêt, des tomates-cerises, des radis, une courgette et une botte de persil plat. Tout ce que vous rajoutez doit être coupé en petits morceaux (courgettes, poivrons), petites rondelles (radis, cornichons), le persil ciselé (pratique et rapide : effeuillez-le, mettez-le dans un verre et coupez dans tous les sens avec des ciseaux) et coupez les tomates cerises en deux ou mettez-les telles quelles. Vous pouvez rajouter des grains de maïs, des petits pois, des raisins secs, des morceaux d’abricots secs, des cranberries, des baies de gogi, des petits cubes de pommes, etc. A la fin, le volume et le poids du taboulé a plus que doublé et il contient beaucoup plus de fruits, de légumes et de vitamines. En rajoutant des morceaux de poulet ou de tofu, des lentilles cuites ou des pois chiches, vous avez même un repas complet, équilibré, moins gras qu’au départ, plein de fibres et de vitamines.

Un autre exemple : achetez un plat cuisiné de nouilles thaïlandaises au poulet et curry en portion individuelle de 300 g. Rajoutez des nouilles cuites (100 à 150 gr de nouilles crues), une petite brique de lait de coco et en fonction des restes que vous avez dans vos frigo et placard (de la courgette, des haricots verts coupés en tronçons, des carottes, des champignons, un restant de poulet, des mini épis de maïs, des germes de soja en bocal, des amandes effilées, des pignons de pin, etc.), un oignon émincé revenu à la poêle (ou une poignée d’oignons et de légumes surgelés) ; faites revenir le tout et rajouter des épices ; et au final, en partant d’une barquette de 300 g pour 4,50 € environ, vous obtenez un bon plat d’un kilo (selon les quantités de légumes et de pâtes que vous rajoutez), qui fait largement trois portions, qui est délicieux et rapide à réaliser (le plus long, c'est d'émincer l'oignon !) et vous avez en plus l’impression d’avoir préparé le plat.

Même une bête boîte de raviolis peut être améliorée en y ajoutant un oignon et un poivron émincés et revenus, des courgettes cuites, des tomates fraîches coupées en cubes, un peu de poivre et de basilic frais ou de la coriandre ciselés à la fin, etc.

Vous pouvez faire vous-même vos hamburgers, moins gras, moins salés, avec plus de salade et de tomates, accompagnés de frites au four, moins grasses (voir nos recettes, ci-dessous). Les pains spéciaux à hamburgers se trouvent dans toutes les grandes surfaces, et certains sont à la farine complète. Il suffit d’acheter du poisson pané, des steaks hachés ou des galettes végétales à cuire et les glisser dedans. Les pains peuvent se réchauffer au grille-pain. Accompagnés de salade verte et de frites au four, c’est un repas complet assez équilibré. De la même façon, les pains à hot-dog se trouvent partout également ; à vous les hot-dogs à l’américaine (pains à hot-dogs + saucisse et choucroute ou coleslaw, un mélange tout prêt de chou et de carotte râpés).

Bref, vous l’avez compris, vous rajoutez des légumes partout, frais ou surgelés, voire en boîte, sans rajouter de sel, mais des épices à volonté ; ainsi, les plats tout prêts sont meilleurs gustativement, meilleurs pour la santé (moins gras, plus de légumes, de fibres, de vitamines) et plus économiques, car un plat préparé fait largement deux repas après votre tour de passe-passe.

Des poêlées et des tajines ultra-rapides s’inventent à l’infini : prévoir de la viande en morceaux (poulet, dinde, porc, bœuf, veau) ou du poisson ; utiliser des légumes surgelés ou en boîte (potiron, courgettes, chou-fleur, pois ou mélanges), lier avec tomate fraîche ou en coulis, bouillon en cube, aromatiser avec des herbes fraîches (persil, ciboulette, coriandre) et des épices (cumin, poivre, paprika, etc.).

Pour les desserts, le rayon pâtisserie vous facilite la vie, il existe de nombreuses préparations quasi prêtes : les unes en paquets souples totalement prêts à l’emploi, d’autres où il faut ajouter les œufs. Ce sont des préparations pour gâteaux, pour flans, pour crêpes, pâtes a tarte à cuire, fonds de tartes déjà cuits, fonds de génoises à garnir, crème anglaise, ou crème de type Mont-Blanc, nappage, fruits surgelés ou au sirop, etc. A vous de personnaliser le gâteau, soit avec des fruits, soit en utilisant des crèmes préparées ou des coulis, des marmelades...

Taboulé customisé

- 1 taboulé du commerce
- 250 gr de tomates-cerises, entières ou coupées en deux
- 100 gr de petits cornichons en rondelles
- une demi-botte de radis (rondelles)
- 200 gr de haricots verts cuits, en petits tronçons
- 1 concombre coupé en dés
- une botte de persil plat ciselé, menthe ciselée (quelques feuilles)
- raisins secs, cranberries, etc.
+ restant de poulet effiloché, ou rondelles de merguez de la veille ou crevettes, etc.

Rassembler le tout, rajouter un jus de citron et laisser macérer au frais au moins une heure.

Tomates farcies "maison" (2 personnes)

- 2 grosses tomates ou 4 moyennes
- 200 g de farce pour les grosses tomates (viande ou végétale) ou 250 g pour les quatre moyennes

Enlever le chapeau des tomates au couteau, les évider avec une cuillère à café, les remplir chacune avec la farce à tomate achetée chez le traiteur. Vous pouvez préparer la farce  vous-même avec 180 g de steak haché ou  de chair à saucisse + 2 c à s de semoule fine ou de chapelure (ou biscotte écrasée) + sel, poivre, cumin, ail en poudre ou oignons frits tout prêts… Des farces végétariennes existent toutes prêtes dans le commerce. Il est possible de faire une sauce tomate avec le cœur des tomates.
Cuire ½ h au four (180°) après avoir remis le chapeau sur les tomates.

Poivrons marinés, bons pour tout et partout !

Se préparent à l’avance, la veille, c’est le mieux.

- un bocal de 400 g de poivrons rouges, égouttés
- 2 c à s de jus de citron
- 1 c à s d’huile d’olive
- 2 gousses d’ail finement ciselées
- quelques feuilles de coriandre

Ouvrir les poivrons, enlever les graines, les couper en lanières que l’on dispose en couches parsemées d’ail, les asperger de jus de citron et d’huile d’olive. Laisser mariner au frais au moins 5 heures. Ces poivrons marinés peuvent s’enrichir d’olives, de câpres, d’anchois. Ils se gardent très bien jusqu’à cinq jours et peuvent se congeler.<
Il en reste ? Vous les utiliserez (en les coupant) pour parfumer des pâtes, du riz, une salade de pommes de terre ou de tomates. Ils peuvent grandement améliorer une pizza du commerce, une quiche au thon ou aux légumes, dans une omelette, dans une galette de blé noir du commerce, avec des œufs ou dans des feuilles de bricks avec des œufs…

Petits poivrons piquillos à la brandade (3 personnes)

- 1 petit bocal de petits poivrons piquillos rouges, grillés et pelés
- 400 g de brandade de morue surgelée
- 2 c à s d’huile d’olive
- 2 c à s de basilic haché (ou ciboulette, persil…)
- poivre
- facultatif : olives ou tomates cerises

Egoutter les poivrons, les ouvrir sans aller jusqu’à la base. Dans un saladier, mélanger la brandade avec huile, herbes et poivre. En garnir les poivrons, décorer éventuellement d’olives ou de tomates. Glisser au four 30 mn (th. 160°). Ce plat peut aussi se déguster refroidi en entrée estivale ou en tapas pour l’apéro.
Une excellente variante pour la farce : 125 g de fromage de chèvre écrasé avec 2 c à s de crème fraîche + 3 tomates séchées émincées + ciboulette, sel et poivre.

Ravioles en marmite de légumes (4 personnes)

- 1 paquet de 250 g de ravioles aux champignons (ou à la viande ou au fromage…)
- 450 g de légumes pour couscous, cuisinés, surgelés
- ½ cube de bouillon de légumes
- 3 c à s d’eau
- 1 c à s de Maïzena
- 1 c à c de cumin
- 1 c à c de curcuma

Décongeler les légumes. Délayer le ½ cube dans l’eau avec la Maïzena et les épices. Ajouter cette sauce aux légumes. Cuire les ravioles selon le temps indiqué, les égoutter, ajouter les légumes. Des légumes pour ratatouille, surgelés ou en bocaux, peuvent convenir ou des poêlées variées de légumes. Même procédé avec des gnocchis.

Tajine original de volaille (2 personnes)

- 300 g de volaille en morceaux
- 80 g d’oignons émincés surgelés
- 1 boîte de 150 g de cœurs d’artichauts ou de chou-fleur
- 2 c à s de coriandre fraîche
- 2 c à s d’olives vertes ou noires
- 1 boîte de fèves ou de haricots en grains
- 1 c à s d’huile d’olive

Dans une sauteuse, faire revenir les oignons avec l’huile, ajouter la viande, les herbes, les olives, les épices ; laisser dorer 2 mn, couvrir et laisser cuire 30 mn ; ajouter les légumes et laisser mijoter 10mn.

Curry exquis

Même procédé avec des émincés de viande ou de poisson revenus à la poêle, des légumes surgelés cuisinés pour ratatouille ou potée, des épices (curcuma, gingembre, cumin) et une bonne sauce indienne (style "Patacks").

Les burgers

Inventez vos burgers ! Il vous faut :

- des steaks hachés, des hachés de poulet, des saucisses cuites, des cordons bleus de dinde, du magret de canard, du poisson pané, du saumon en tranches, des galettes au tofu ou aux céréales…
- de  la salade émincée, des tranches de tomates, de concombre, des cornichons…
- une sauce pour burger ou ketchup ou moutarde, du fromage (munster, brie, bleu) écrasé avec un peu de fromage blanc et des pains à burgers.

Voici notre exemple :

Le fish-burger frites à domicile (2 personnes)

- 2 pains spéciaux à burger, blancs ou à la farine complète
- 2 filets de poisson, panés et précuits
- 4 c à s d’une sauce toute prête (Ketchup, tartare, samouraï…)
- 3 ou 4 feuilles de salade émincées finement en lanières
- 2 gros cornichons à l’aigre-doux (ou à la russe) tranchés en long ; à défaut, 4 cornichons traditionnels
- 1 à 2 tomates coupées en tranches
- 400 g de frites au four

Mettre les frites au four dans un four préchauffé. Dorer les filets soit à la poêle, soit au four. Réchauffer les pains soit au four, soit par moitiés au grille-pain. Tartiner chaque moitié de la sauce choisie, déposer salade et tranches de tomate, puis le filet de poisson (le couper en 2 s’il est fin et trop long et juxtaposer les moitiés), placer les cornichons, refermez et dégustez.

Des hot-dogs qui changent

Vous pouvez tester de multiples recettes de hot-dogs. A prévoir :

- des pains spéciaux pour hot-dogs à réchauffer
- des saucisses à cuire ou à griller, des chipolatas, des merguez, des boulettes de viande, du boudin, du poisson pané, etc.
- des tomates, de la salade, des cornichons, du concombre, de la choucroute, des carottes râpées, du coleslaw, des pickles, etc.
- une sauce épicée, de la moutarde, du ketchup, ou du fromage qui s’étale : cancoillotte, bleu, chèvre, fromage à tartiner.

Croissants sympa au jambon

Des croissants (de la veille par exemple) coupés en deux, les tartiner de sauce béchamel toute prête, mettre une ½  ou une tranche de jambon (porc ou dinde), parsemer de gruyère râpé à l’intérieur du croissant, refermer et sur le croissant. Enfourner 15 mn à 180° dans un four préchauffé. A manger avec une salade verte ou de tomates.

Le délice-citron au Nutella (4 à 6 personnes)

- 1 brick souple de préparation pour moelleux au citron
- 1 yaourt ou 2 à s de crème fraîche
- 3 c à s de Nutella

Dans un petit saladier, mélanger le yaourt (ou la crème), le Nutella et 1 c à s de la préparation du gâteau, bien homogénéiser (il est préférable d’alléger un peu le Nutella, car employé seul il a tendance à tomber au fond du moule). Dans un moule de 20 ou 24 cm tapissé de papier cuisson graissé ou mieux dans un moule en silicone, verser la moitié du sachet de préparation, ajouter le mélange au Nutella, marbrer en passant une fourchette. Verser le reste de la pâte pour moelleux, lisser le dessus. Cuire à 160° 30 à 40 mn.
Ce moelleux peut être garni de quartiers de pommes (2 petites ou 1 grosse) ou de cranberries séchées. Un glaçage au chocolat (ultra-rapide) sera un vrai plus.

Glaçage au chocolat

Faire fondre au micro-ondes (faible puissance) 50 g de chocolat noir en morceaux avec 1 c à s de beurre ; bien mélanger puis étaler sur le gâteau avec une spatule. Laisser durcir avant de vous jeter dessus.

Le super moelleux choco-poires (4 à 6 personnes)

- 1 paquet de préparation pour moelleux au chocolat (où il faut ajouter des œufs)
- 3 œufs
- 1 paquet de 20 cl de crème liquide
- 1 boîte de crème type "Mont-Blanc" à la vanille
- 1 boîte de poires au sirop égouttées (récupérer 2 ou 3 c à s du sirop) et coupées en lamelles

Réaliser le moelleux selon le mode d’emploi. Démouler, laisser refroidir. Couper en 2 dans l’épaisseur, imbiber chaque moitié avec le sirop réservé. Déposer une couche de crème vanillée sur chaque moitié, couvrir la base de morceaux de poires. Reformer le gâteau. Le glaçage au chocolat est facultatif mais recommandé.

Le gâteau de fête qui fait de l’effet

- une génoise toute faite, du commerce
- 100 g de chocolat noir
- 2 c à s de beurre
- 1/2 (250 g) boite de crème de marrons
- 2 œufs (blancs séparés des jaunes)
- 3 c à s de jus d’orange ou 1 c à s de rhum dilué dans 2 c à s d’eau

Pour la garniture, faire fondre au micro-ondes (faible puissance) le chocolat et le beurre, ajouter les jaunes dans le mélange encore tiède, puis la crème de marrons, bien mélanger. Battre les blancs en neige ferme (au fouet, au batteur ou à la fourchette). Intégrer délicatement les blancs dans la préparation. Couper la génoise en 2 dans l’épaisseur, imbiber chaque moitié de jus d’orange ou de rhum. Garnir avec une bonne moitié du mélange préparé, reformer le gâteau. Etaler le reste du mélange au chocolat sur le dessus et les côtés du gâteau avec une spatule ou un grand couteau. Garder impérativement une nuit au frigo (ou une journée). Pour un anniversaire, il est possible de le décorer avant de le mettre au frais (avant qu’il ne fige) avec des vermicelles multicolores, ou des perles ou des bonbons… et à vous les compliments !

Crème de marrons anglaise

Avec le reste de la boite de crème de marrons (bien emballée, elle se conserve trois jours au frigo), voilà un très bon entremets : la délayer avec ½ brick ou plus de crème anglaise toute prête, et avec une c à s de rhum (facultatif). Réfrigérer quelques heures.

Crumble exquis rapide

- 100 g de biscuits émiettés (les écraser au rouleau ou avec une bouteille dans un sac de congélation) : biscuits au gingembre, aux amandes ; palets bretons, spéculos, petits-beurre, etc.
- 2 c à s de beurre
- 500 g de fruits frais ou surgelés ou en bocaux (fraises, framboises, abricots, figues, poires  ou 4 pommes en petits morceaux revenus dans 2 c à s de beurre et 1 c à c de cannelle)
- 2 c à s de sucre ou de sirop d’érable ou de sirop des fruits ou de crème  fraîche.

Préchauffer le four 1 mn à 180°. Malaxer la poudre de biscuits avec le beurre mou. Mettre les fruits dans un plat allant au four, les arroser de sirop ou de sucre ou de crème, ainsi que des épices adaptées (cannelle pour pommes ou poires). Couvrir avec la pâte à crumble et enfourner 20 mn à 180°.

Pays :