Blog de Sealiah

Re-belote.

Par Sealiah
Publié le 10 Janvier 2017, 02:17:35 dans le Blog de Sealiah
A -
A +

Ma première tentative du jeûne de longue durée fût un succé sur le plan physique et spirituel.La non prise d'ARV plutôt moyen mais sans danger je suis à nouveau indétectable sans avoir changé de tri.Mon environnement va me permettre de me dépasser; loin du monde et de l'obligation de bosser.Le faire seul est un challenge mais sans plus.40 jours est mon objectif.La période hivernale n'est pas idéale, je change d'hémisphère.J'ai relu vos messages et j'en espère autant pour ma nouvelle aventure.

Bien à moi et vous.

Commentaires

Portrait de Sealiah

Je ne me mets pas en danger.41 jours sans nourriture, une porte s'ouvre.Je me dois d'aller jusque là.J'ai envie de changer de monde.Débarrassé de la satisfaction corporelle je carresse l'esprit.Pour l'instant c'est un peu flou pour vous.Je vous expliquerais au fur et à mesure.Quand 3 jours je reste éveillé , je mets mon corps à l'épreuve, le monde est différent.

Les herbes magiques, initiation, je me dépasse.La mort est bien présente.Désolé je suis inateignable.l'immortalité est mienne.Devients mon ami.Je suis ton opportunité.

Je suis un ange.Riez.

Sealiah est mon ange gardien.

Portrait de detlevera

41 jours ? Dans notre cas (sous ARV donc), n'est ce pas dangereux dans le sens où la toxicité des traitements devrait s'accroître ?

Et sans remettre en cause la démarche du jeûne, ni même ta démarche individuelle (chacun est libre, le plus qu'il peut), jeûner pour une personne amaigrie (c'est ce que tu m'as dit dans un post pas si vieux que ça) --> cela ne devrait pas arranger la situation ? 

Le côté, "purification", "dépassement", "spirituel", "herbes magiques", ok... mais, et ta santé ? Je veux dire : réellement ?

Portrait de Sealiah

Ma première expérience fût sans ARV.Résultat une petite augmentation de la CV et plus(+) de CD4.

Seconde tentative avec médicaments.

Depuis mon premier jeûn j'ai repris mon poids idéal(65 kg).Je préfère 58 mais n'ayant plus d'activité physique le corps a tendance au stockage pas des plus gracieux.Ma santé est bonne.Si elle devait se dégrader je mettrais un terme au jeûn.

Portrait de Exit

Donne nous de tes nouvelles pour savoir comment tu vas !

Moi deux jours sans manger et je deviens dingue !

Portrait de Sealiah

Demain soir.

J'ai adopté la méthode saline qui ne néccéssite aucun matériel.Un grand verre d'eau à 40° bien salée , deux fois dans la soirée.A répéter le lendemain ou le surlendemain.Ne pas trop s'éloigner de la "cabane au fond du jardin".D'autres préfèreront le lavement.

Débarrassé de tout ce qui encombrait le circuit digestif, les bienfaits du jeûne commencent.L'organisme étant privé d' apport d'énergie Il va se nourrir de tout ce qui est inutile (pas tout selon nos connaissances actuelles).La détox commence.3-5 jours tu es sevré de la nourriture et des addictions légères.Ce sont les premiers pas qui comptent comme le dit l'adage.

La notion de faim ne répond pas forcément à un besoin du corps mais à des habitudes: petit déjeuner , déjeuner et diner si ce n'est pas une collation.Selon certains nutritionistes le petit déjeuner serait une hérésie; le corps au réveil est dans l'incapacité de fonctionner pleinement, le repas de la veille n'ayant pas été encore utilisé.Le petit déjeuner se transforme en stock si il est bien copieux.Je zappe le petit déjeuner si ce n'est un thé ou une tisane.

Déjeuner ou diner, les avis sont partagés.Selon ma perception du sujet je dirais que si ton occuppation te demande beaucoups d'énergie ,  déjeuner serait la réponse.Un travail intellectuel est-il moins gourmand en énergie?La question se pose.Il est très souvent recommandé dans un régime de faire de l'excercise pas une retraite philosophique ; les deux sont possibles.En débarrassant le corps de ses lourdeurs tu libères l'esprit.Esprit libre , ton corps est libre.

Débat houleux: l'esprit vit il avant le corps ou le corps est mût par l'esprit?Le corps n'est que la matérialisation de l'esprit.C'est ma position actuelle.Esprit et corps charnel , mon problème.

Jeûner c'est redonner au corps son horloge , qui n'est pas celle sur laquelle nous nous référons.Tansformer une alimentation disponible pour le corps demande du temps et ce temps vari selon l'alimentation.Beaucoups de spécialistes  classifient cette alimentation de la plus assimilable à la plus longue.Nous devrions manger le sucré avant le salé; nous faisons le contraire.En contrariant notre organisme:Je vous laisse potasser le net sur la question.

Tu n'es pas obligé de d'abstenir de nourriture pendant 48 h, Exit.Le jeûne est praticable sur 24 et donne les même résultats.Trop maigre ou trop gros?Stokage ou utilisation?

Portrait de Exit

Je pense effectivement que le jeûne est une bonne chose pour le corps. Et je pense que pour le VIH c'est encore mieux. Car d'après mes recherches j'ai compris que le VIH utilisait le sucre comme un bouclier et que ça l'aidait finalement à circuler dans le sang et sperme et se déplacer ainsi. Le VIH loge aussi dans la graisse donc finalement la nourriture que l'on stock lui sert en quelque sorte de niche.

Tu es courageux, car dans notre société actuelle il est difficile de le faire, déjà rien que le coté social. Le fait aussi de travailler demande beaucoup d'énergie, et travailler des dizaines de jouissant rien au ventre peut s'avérer vraiment difficile ! Tu vas certainement perdre beaucoup de poids !

41 jours sans nourriture c'est vraiment très long, il est possible que l'on s'adapte mais aussi que ce soit une réelle souffrance.

Et pourquoi 41 jours ? Pourquoi pas 40 ou 30 ou 50 ?

Portrait de Sealiah

Est un facteur a surveillé.Je n'avais perdu que 7 kg lors de 21 jours d'abstinence alimentaire soit 10% de ma masse corporelle.Les couches sous-cutanées avaient été absorbées aux endroits où elles ont l'habitude de se former ce qui affine le corps .Mon organisme a été nettoyé d'une grande partie de ses toxines(pas du VIH).

Au-delà d'une certaine duré de jeûn l'organisme puisse son énergie sur les fonctions vitales.C'est un stade à ne pas atteindre sous peine d'avoir des lésions irréversibles voir mortelles.Mataji, un ascète hindou jeûne depuis plus de 70 ans.Il en a 83.On est dans un cas exceptionnel.En règle général 40 jours est un objectif réalisable même si 70 a été atteint.Le contexte du jeûne long a son importance.Comme les ermites se retiraient dans les montagnes voir Jésus dans le désert , il doit être le plus possible éloigné des vicissitudes d'une vie ordinaire.L'activité physique est réduite mais pas nulle.La position statique du sädhu favorise la méditation et peu être un complément au jeûne , tout comme l'abstinence sexuelle.Ma situation actuelle me semble favorable pour cette entreprise:aucune activité prenante , peu de contact avec le milieu humain et sans amour physique.

Jeûner en 2017 est plus aisé .Se nourrir ne pose pas de réels problèmes dans nos sociétés c'est plutôt la surconsommation qui en est un ainsi que la qualité de l'alimentation.Le jeûne autrefois était institué de façon religieuse  mais en y regardant de plus près il était plus d'ordre environnemental.Nos techniques agricoles nous permettent d'avoir de tout en toutes saisons.C'est bien là notre malheur.Se nourrir ne demande plus aucun effort physique si ce n'est de pousser un caddy dans les rayons d'un supermarché.On a poussé le vice à se faire livrer à domicile.Rares sont les peuplades qui physiquement se dépensent pour se nourrir.En amazonie , au pôle nord mais pour combien de temps encore?

Les rapports de l'OMS(site de l'OMS sujet obésité et surpoids, aide mémoire 311 de juin 2016) en 2014 étaient alarmants ; 1,9 milliards de personnes en surpoids dont 600 millions obèses(39% de la population mondiale  ).Ce n'est pas la pratique du jeûne qui va améliorer les statistiques .C'est une prise de conscience de ce que devrait être l'acte de se nourrir.Le rapport souligne que dès l'enfance( - de 5 ans) et quel que soit la richesse économique du pays l'obésité est présente.Le rapport énumère les raisons à cet état actuel sans oublier de mentionner l'absence de politiques sérieuses dans les secteurs de la santé,l'agriculture,l'urbanisme,l'environnement, l'éducation et le commerce.

La pratique du jeûne n'est pas la solution aux famines qui sont d'ordre climatique le plus souvent mais aussi de choix politique d'une agriculture inadaptée et parfois un moyen de faire pression sur les individus.Les rapports traitant de la production et l'alimentation mondiale en 2015 que j'ai pu lire démontre une baisse de 21,4% de la sous-alimentation  de 1992 à 2014.La production alimentaire progresse.La persistance des famines sont le plus souvent liées à des conflit internes à certaines régions et pas un manque alimentaire.

Bien à vous.