Les archives communautaires

Portrait de frabro

Une âpre discussion vient d'avoir lieu sur le chat sur la durée de vie du vih "à l'air libre". Je soutenais que selon la chaleur, l'humidité et le vecteur du vih celui-ci pouvait vivre plusieurs heures. D'autres affirmaient mais non quelques secondes seulement !

Une recherche sur google n' a fait qu'alimenter la polémique, avec des fourchettes de "tout de suite " à "24 heures dans certaines conditions" !

 

Qui peut donner une reponse basée sur des recherches et publications scientifiques crédibles ?

SERONET peut-il nous dire la position de AIDES sur ce point pusiqu'il parait que vous dites aujourd'hui tout le contraire de ce que nous disions il y a seulement encore quelques années ?

Je pense que ce débat est impirtant en matière de reduction des risques de transmission.

Merci de vos réponses 

Portrait de sentierquibifurque

SE.RE.NI.TE
Portrait de Jariten

Je n'étais pas là durant cette conversation et le seul lien un peu officiel que j'ai trouvé est complètement imprécis puis qu'il dit ceci:

 

Le virus VIH est fragile. Il ne survit pas longtemps à l'air libre. Par ailleurs, il faut une quantité de virus suffisante pour qu'il y ait contamination. Il n'y a donc aucun risque dans les activités de la vie quotidienne : embrasser, serrer la main, partager des objets (verres, vaisselle…), et dans les lieux publics (piscine, toilettes…).

En revanche, attention à la contamination par le virus de l'hépatite C !

 

source: http://www.odps38.org/faq/faq_prevention.php 

Portrait de Kaaphar

salut,

pour les publications validées made in "La Tour" (ou autre) y'a surement quelqu'un qui va passer plein de liens sources.

perso ! en ce qui concerne la durée de VIRULENCE du vih "à l'air libre" (c'est à dire PAS dans une pompe,  mais sur la moquette, ou le bas du dos d'une(e) partenaire) on parle de "quelques minutes" (10 à 30) dans le discours de RDR sexe, mais on pourra éventuellment revisiter cette croyance dans le post "RDR pour tous".

Ce qui m'intéresse plus, c'est en terme de REPRESENTATION !!

UN VIRUS NE "VIT" PAS !!! 

et les représentations que s'en font beaucoup de séropos, renforcées par les illustrations bien bêtifiantes des associations (et Aides dans le genre "reste con, mais reste adhérent" devance tous ses concurents) cf moult plaquettes et autres articles (y compris sur seronet) où le virus est "représenté" avec des petits bras musclés et des grandes dents ; ces "représentations" donc sont non seulement grotesques et fausses, mais SUTOUT elles sont, selon moi, contre-productives pour nos propres représentations globales de NOTRE "maladie" et également freinantes à notre bon cheminement vers l'acceptation !

Un virus n'est pas une "espèce de petite bestiole" qui aurait une vie biologique propre aussi primaire soit-elle ; un virus ne mange pas, ne dort pas, ne péte pas, ne baise pas.

Les virus n'a qu'UN seul objectif qui en soi n'a rien à voir avec des concepts de bien ou de mal ; un virus n'est pas "méchant" ; son seul "objectif" et encore que "objectif" ne soit pas approprié puisqu'il implique peu ou prou une notion de conscience ; son seul "programme" me semble plus juste  est UNIQUEMENT de se reproduire dans la cellule hôte (c'est à dire qu'il l'invite et l'accueille) - les T4 pour le VIH et les hépatocytes pour les virus des hépatites virales) - et... c'est tout !!

Un virus c'est con !!

C'est mon système immunitaire qui vient foutre la merde dans l'histoire et qui me bouffe T4 et hépatocytes, ce n'est pas QUE mes "méchants" virus ;

en résumé : c'est en partie MOI qui "fabrique" mon immunodéficience et ma fibrose !!

Et pour moi, ça change pas mal la donne quant à l'approche que j'ai de tout ça....

mais je m'égare dans mes "visions".....

Kaaphar

Portrait de nikita

de se spécialiser (Alain Chamfor). Et laissez-les avancer à leur rythme.

Ce qui était bon hier ne l'est plus à ce jour.

Donc chaque chose en son temps.

Prendre ce qui est bon pour chacun de nous, les séro+-, faire le bon choix sur le début de la thérapie. Commencer un Tt tout de suite ou attendre ? Attendre combien de mois ?

No lo sé.

J'ai eu l'expérience de l'attente de la décision du médecin spécialiste qui me suivait à ce moment-là. J'ai attendu 6 mois avant de commencer une trithérapie.

Et ensuite j'ai entendu que la question était posée : avons-nous bien fait de commencer une trithérapie avec vous ? Est-ce que n'aurions pas dû attendre encore.

C'était il y a 10 ans tout juste. Mais aujourd'hui, quelle est la durée de l'attente, et y a-t-il encore une attente avant de commencer une trithérapie ? No lo sé.

Mon infection découverte en 10-1998 datait de 07-1998. Ce moi-là j'avais fait une brutale poussée de boutons sur tout le corps, qui a disparu petit à petit en commençant par le bas. Mon ex con-joint médecin (très con à ce moment-là) m'a dit : c'est pas grave, j'ai une patiente qui a fait la même chose que toi, et tout a disparu en qlq jours. Exact. Pour moi aussi ça a disparu en qlq jours. Quant à savoir si sa patiente à lui avait chopé la même chose que moi ? No lo sé.

Là je réponds uniquement par rapport à mon expérience personnelle. Et aussi uniquement à une 1ère partie du débat soulevé sur le VIH etc etc etc.

Asta la viste. No lo sé & bien sincèrement.

Portrait de nikita

La durée de vie du VIH 1 ou 2 à l'air libre est très courte. C'est exact. En tout cas c'est ce que j'ai entendu dire à l'époque par le corps médical. Il y a 10 ans.

Mais maintenant, de nos jours, est-ce que le virus a évolué ?

Par une co-infection avec un autre virus ?

En s'habituant à une trithérapie ? No lo sé.

Tout ce que je sais, c'est que les laboratoires pharmaceutiques continuent à inventer de nouvelles molécules pour les médicaments de la trithérapie.

Donc certains médicaments qui ne sont plus efficaces sur certaines personnes sont remplacés par d'autres médicaments. Avec le risque d'autres effets secondaires à la clé.

Et il est à espérer qu'il n'y pas 36 sortes de virus, car à part le VIH 1 & 2, je crois savoir que si le virus que je porte est de souche africaine, ce virus a pû migrer vers d'autres continents et se transformer par une mutation. Migration grâce aux transports par les personnes qui ont visité l'Afrique puis s'en sont retournées chez elles en avion ou autre moyen de locomotion...).

Et je suis d'accord avec toi, Jariten, j'ai bcp plus peur du virus de l'hépatite C ou autre, qui lui détruit le foie. Bon, il existe des traitements et aussi des greffes. Mais alors là, je reconnais que je frissonne un peu, surtout en pensant aux lecteurs de ce commentaire qui sont porteur du virus de l'hépatite C ou autre. Mille excuses pour eux. Dix mille fois désolée si mes propos vous font du mal à entendre.

Bien sincèrement.

Portrait de nikita

Sans entrer trop dans ta bulle, Kaaphar, je dirais simplement que le virus 'existe'.

Sa représentation comme un glouton qui attrape la saleté sur le linge (cf. sketch de Coluche) est évidemment fausse.

Et là je te rejoins pleinement.

N'as-tu jamais vu la véritable représentation du virus VIH 1 & 2 ? Il ressemble à une mine sous-marine toute ronde, avec plein de piquots dans tous les sens. Un peu pareil aussi à un hérisson en boule.. Attends, je cherche le nom de la bestiole toute piquante qui vit dans la mer, et dont on ne mange que les gonades, tu sais ! le corail orange.

VOILA : un oursin.

Bisoux à toi, mon fier existentialiste !

Asta la vista ! No lo sé ! Et bien sincèrement, natürlich !

Portrait de Jariten

A toutes fins utiles que mon post n'est pas ce que je pense mais un copier/coller du lien que je donne dans le post.
Portrait de Kaaphar

pour sûr Princesse Nikita que le vih "existe"...

je l'ai rencontré et m'efforce à le contrer !!

vouiiiiiiiiiiii  la bestiole avec des piquants !! en pin's !! so chic !!

et tu as déjà vu le vhc ??  ça ressemble à une capsule de bouteille !!

nb : ne suis pas "en rogne" contre mon système immunitaire (et ses couettes) il a aussi "sa raison d'être"... c'est quoi ça déjà ??  oops

K.

Portrait de plumeauplafond

L'immortalité existe aussi. C'est l'abolition de l'apoptose, c'est-à-dire de la mort cellulaire programmée. Autrement dit : le cancer ! 

  • Dans un stupide moment de distraction, Plume marcha les pieds au plafond, au lieu de les garder à terre...
Portrait de frabro

Je suis servi ! Toujours rien de precis et de scientifique. Il est vrai que ce forum n'a que quelques heures. Attendons encore un peu.

Je me moque totalement en fait desavoir si le virus doit etre représentés en soleil orange, en enzyme glouton, ou en bestiole pleine de pattes.

Par contre, s'il est désactivé en queqlues secondes à l'extérieur du corps (bien que toutjours dans le liquide vecteur quelqu'il soit) ou s'il reste actfi et donc contaminat 20 à 30 mn comme le dit Kaaphar, vous vous doutez bien je pense qu'en matière de reduction des risques ça change quelquechose.

J'attends la suite SE REI NE MENT ! 

Portrait de andromac

pour te répondre, Nikita, sur le fait d'attendre ou pas pour se traiter je peux juuste te faire part de mon expérience pérso.Je connait ma séropositivité depuis 12/2002,je la date d'environ 1 an avant.Je n'ai toujours pas de traitement,mon dernier bilan,septembre 2008, indiquait 978 cd4 et 2000 copies.Mon medecin me dit que pour l'instant je n'ai pas besoin de traitement.Je me dis que je suis chanceuse,que je dois avoir un système immunitaire costaud et un virus "paresseux".Pour moi il est évident que l'état de santé est le critère essentiel pour décider de se traiter ou pas,mais se n'est pas le seul,etre prèt dans sa tête a accepter une trithérapie et tout ce qui va avec est au moins aussi important . Tu vois je n'ai pas de réponse concrete à te donner,pour mon toubib les choses semblent claires , il me proposera un traitement à partit de 350 cd4.Mais au final la décision de me traiter à ce moment là m'appartient , et là est ce que je vais fonder mon choix seuleument sur des chiffres? honnètement je l'ignore.Effectivement je trouve que l'on est très démuni face à cette question et que le discours médical ne nous donne aucune certitude.Mais l'incertitude est bien pour moi la constante qui fait parti intégrante de la vie avec le VIH,qu'il vive quelques secondes ou quelque heures à l'air libre,qu'on se le représente ou pas comme une entité.J'attends mon prochain bilan en janvier , comme d'habitude dans un mélange d'impatience et d'angoisse, pourtant au fil de ces 6 années je me rends compte que la vie comune avec mon squatter ( et oui pour moi il a sa propre existence !) ma permis de gagner en réflexion personelle , je n'ai pas atteint la sérénité, mais j'ai trouvé mon équilibre .Je me suis ecartée du sujet, mais j'avais envie de partager mes petites pensées matinales avec vous.
Portrait de frabro

Les filles, vos commentaires  sont intéressants et vous avez raison d'échanger sur vos préoccupations, mais avez-vous lu (et compris) le titre de ce forum ?

Merci à ceux qui viennent sur ce fil de lire le premier post qui le crée avant de faire des commentaires sur tel ou tel post à coté du sujet.

Si SERONET pouvait déplacer sur d'autres fils ce qui n'est pas lié à ma demande initiale je leur en serait reconnaissant.

Bises à tous(toutes) 

Portrait de Kaaphar

ben oui fabro c'est pas clair !!

et pour être un peu plus "clair" j'avais commencé un machin global VIH et hépatites ! donc forcément un peu long 

Zappé par la bécane pour cause de plus de 3000 caractères !! ce dont je doute d'aiileurs ; c'est juste que lorsqu'on utlise des options de mise en forme ça génère tout un tas de balises qui sont considérées comme "caractères" : C'EST NUL !!

sur ZERONET on ne peut exprimer que des idées COURTES !!

j'ai une save de mon machin sous word, je ré-essaierai peut-être plus tard, mais là j'ai les boules !!

K

Portrait de Kaaphar

salut tlm,
 
Ben non Fabro c'est pas "clair" et bien malin qui pourra affirmer un délai "clair".
 
Si on accepte le fait que le virus ne "vit" pas, on accepte de facto l'idée qu'il ne meurt pas !
Disons plutôt qu'une fois "à l'air libre", il va peu à peu perdre de son activité, de sa virulence ; mais il n'y a pas un instant "T" avant lequel il serait en pleine forme et après lequel il serait "mort".
A quoi s'ajoute :
- la quantité de virus présents dans l'échantillon de fluides évaluée par la charge virale.
- les conditions de cet "air libre" et notamment la température extérieure.
 
C'est pour toutes ces raisons que tu ne trouveras pas "une réponse claire" !

(à suivre pour rester dans les contraintes de caractères)

Portrait de Kaaphar

...

Un virus pour conserver sa virulence doit trouver RAPIDEMENT la cellule "hôte" dans laquelle il va pouvoir se répliquer ( T4 pour VIH, hépatocytes pour les virus des hépatites (dits virus hépatotropes).
Les 3 virus qui nous intéressent ici n'ont pas exactement les mêmes capacités de résistance, c'est ainsi que dans le cas d'exposition au sang (piqure avec un seringue souillée, accident lors d'un acte médical ou toxicomane) on considère les risques de contaminations comme ça :
0,3 % de risque VIH
3 % de risque VHC
-30 % de risque VHB
Les virus hépatites sont donc beaucoup plus contaminants à quantité de fluides égale que le vih parce que :
- ils sont plus nombreux dans un même échantillon ! par exemple une charge virale VHC est considérée comme "élevée" à partir de 2 millions de copies/ml et pour VHB c'est plusieurs dizaines de millions.
- ils résistent plus longtemps "à l'air libre" : on parle donc de "quelques minutes" pour le vih alors qu'on parle de plusieurs JOURS pour le VHC (de l'ordre de 72 heures).
 
C'est bien pourquoi on évoque des modes de contaminations pour les virus hépatites que l'on n'évoquait pas dans le seul contexte vih (paille de sniff, tatoos...).
 

à suivre...

Portrait de Kaaphar

....

Donc tu as bien-sûr raison de dire que ces notions sont importantes dans les discours RDR (sexe et CPP) ; elles font partie des multiples entrées et facteurs dont il faut tenir compte dans la RDR... quand on dit que "la RDR c'est pas simple" !! lol
 
Pour la seule sexualité :
- quand il y a contact immédiat de fluide (sperme, sécrétions vaginales/rectales) - Porte de sortie - avec une muqueuse (vagin, cul...) - porte d'entrée - il y a un risque potentiel (à évaluer aussi avec d'autres facteurs) de contaminations VIH ou VHB.
 
- si tu jouis sur le bas du dos de ton partenaire (comme dans les films !) et que sa peau n'a aucune lésion, il n'y a AUCUN risque.
 
LES TRIPS "conserver le jus" :
Dans une capote, ce n'est pas vraiment "à l'air libre" donc cela augmente d'autant ce délai de virulence.
Quant aux congélations : le vih ne résiste pas à la congélation ! donc pas de souci ; PAR CONTRE le VHB lui résiste au delà de -18°
 
voilà, voilà...
il vaut juste accepter que c'est complexe et que ça tient compte de moult éléments et que donc il n'y a pas souvent en médecine de "réponses claires et définitives"
 
solidairement
Kaaphar 

c'est fini... mais c'est vraiment pénible de saucissonner ainsi 

Portrait de maya

Je savais que t'allais pas abdiquer devant une machine de m....

bisoooo c'est comme ça qu'on t'aime k. 

Portrait de sonia

Allez je rajoute une couche de béchamel, donc si on met son sperme au frigo on peut le boire ensuite sans risque de contamination du vih? (j'ai lu ça sur des sites sm)

Portrait de Kaaphar

lol Sonia,

ben au frigo, je ne suis pas sûr bien au contraire même je crains.

les échantillons de sang de prélévement sont conservés à +4° ce qui semblerait donc être la température pour CONSERVER le virus en état de marche...

par contre dans le CONGEL à -18° il se gèle les couilles...

ceci dit le yop c'est le MEILLEUR lubrifiant ... oops...

faut que j'arrête de regarder les films de Dawson, moi...

bises

Kaaphar

Portrait de nikita

En accord total aqvec tout ce que tu développes. Trouver son équilibre. Ne pas trop attendre du 'corp médical' qui fait ce qu'il peut, face à nous pôvres séro+ou- qui en attendons bcp, du corps médical.

Personnellement, j'ai également gagné en réflexion personnelle. Surrtout lorsque j'ai pris mes distances avec ma ville natale, ma famille, pour me replier sur moi-même durant 2 ans à LIlle (capitale culturelle 2004) et surtout lorsqu'une assistante sociale m'a accueillie sur l'hôpital de Tourcoing en me parlant pour la première fois, de ma vie intérieure.

Avez-vous une vie intérieure ? Oui, je pense. Et de là tout est parti. Je suis allée au fond du fond (toujours à cause de mon divorce, pas de ma séro+) car je voulais comprendre pour pouvoir ne plus souffrir de la situation qui me détruisait.

C'était la relation avec mon ex con-joint qui me détruisait, pas lui ni moi. Ca ce sont les bases de la communication que j'ai apprises dans les livres de Jacques Salomé. Par contre j'ai dû me battre jusqu'à ester en justice contre une certaine Mme B. soit-disant prosélyte de la méthode E.S.P.E.R.E. de Monsieur SALOME.

En communication ESPERE, il s'agit d'une écharpe qui symbolise la communication. Cette écharpe est tenue par les deux intervenants. Si l'un lâche un bout de l'écharpe, toute communication s'arrête. S'il y a des noeuds sur l'écharpe, la communication est difficile.

Donc je ne confonds pas la personne avec la relation que j'ai avec elle. Moi ça m'a sérieusement aidée, à ne pas détruireles liens que j'avais eus avec mon ex con-joint. Et surtout à ne rien détruire auprès de nos deux filles. Elles vont bien, merci.

Portrait de nikita

  • Les mecs, ce sont les solutionneurs. Ils réfléchissent bien fort (souvent sur le trône des WC) et sortent avec la solution qu'ils assènent de force à leur moitié.
  • Les filles, elles, exposent juste le problème, ne veulent surtout pas qu'on leur trouve la solution. Car le fait de l'exposer leur suffit. Et ça va ainsi bcp mieux pour elles. Merci.

Cf les hommes viennent de mars et les femmes viennent de vénus.

Portrait de sonia

A l'air libre ? c'est à dire séché, dans du sang ou du sperme séché...sinon il est dans son milieu aqueux le virus, sang , sperme, secretions vaginales, anales, larmes, salive, pipi (uriner dans la bouche ou dans le cul présente un risque de transmission.).....ou alors voulais tu dire , à l'air libre, en dehors de soi, le virus d'un autre?

Sinon on peut faire bouillir le sperme et le congeler après, idem pour le sang, ça fera un joli boudin, un escargot tout chaud si c'est un plan scato ;-)

Ben mince alors, je suis séropositive, il est vivant avec moi mon vih. Ce qui me pose une autre question; à ma mort, mon virus mes survivra t il et pendant combien de temps?

Expériences macabres !!! je rigole les seropotes, avec une bombe anti Kafards c'est sûr le rétro virus s'éra-dick! 

Portrait de ecceomo

merci l'autre,

maya l'a dit je l'ai pensé

 

ça fait du bien du clair à moins de 3000 caractères (lol)

zoooooubi

ecce 

 

 Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de frabro

Le cancer est la prolifération anarchique de cellules vivantes.

La prolifération anarchiques de commentaires hors sujet, par exemple, est le cancer de ce forum. Celà n'entrainera pas sa mort, sauf peut être par étouffement quand j'arreterai de le faire respirer.

Bises 

Portrait de frabro

Sera récompensée. Tu es le seul à tenter de répondre clairement, en l'absence remarquée des administrateurs de seronet.

En plus tu elargis le débat sans le dénaturer. Merci Kaaphar.

Comme tu me l'as fait remarquer sur le chat, j'ai depuis longtemps (peut etre trop longtemps et pas remises à jour ?) mes réponses à la question posée en départ de ce forum. Mais ces réponses sont très largement minoritaires, et j'ai voulu ici  que les nouveaux seronautes puissent avoir matière à alimenter leur reflexion plutot que de se voir assener comme vérité incontestable des affirmations aussi fausses qu'elles sont péremptoires.

 

Dans un moment d'inconscience, frabro pris le contrepied de l'ensemble des séronautes qui voulaient croire ce qui les arrangeaient...Ceux-ci mirent celà sur le compte de sa tension qui, comme chacun le sait est sujette à des sautes d'humeur. On ne peut être en désaccord avec le troupeau que lorsqu'on est malade, chacun le sait... 

Portrait de Jariten

Bonjour Frabro!!

 

Bon, mon amour de la précision n'est plus un secret sur ce site, je me dois donc de préciser "l'ensemble des séronautes" je rajouterais "qui étaient présents et actifs sur le chat à ce moment là" ^^

 

Sinon, sur la mécanique du groupe...l'appartenance à un groupe implique de facon implicite quelques règles qu'il est bon de connaitre et d'appliquer. (je les oublies souvent moi même...)

Ces règles sont là afin de préserver l'intégrité de la pensée unique au sein du groupe, pensée unique mise en place pour rassurer chacun sur son appartenance au groupe. Chaque fois que le groupe se sent mis en danger, il envoi ses petits "lymphocites" pour se débarasser du virus mal venu qui viendrait contaminer leur tete.... Un peu comme une maladie auto immune, le groupe veut se "débarasser" (meme si ce n'est que temporairement) d'un de ses membres, meme si celui ci est sain, car il le croit le membre infecté...

 

Mais t'inquiètes mon ptit frabro...il m'arrive de tomber dans le piège moi aussi ^^

 

Bonne journée et à très vite.

 

Bises

 

Eric 

Portrait de andromac

Désolée , Frabro,je récidive. La preuve...Mais Nikita a raison vous êtes des solutionneurs et nous des "décortiqueuses" , on pose ,une situation puis on trie tous les éléments. Personellement, lorsque je suis en difficulté, c'est  ce qui me permet de passer du champs émotionel à celui de la réflèxion.Mais du coup c'est vrai que l'on s'écarte du sujet. Quoique que c'est bien ta question qui a provoqué l'échange entre Nikita et moi, et je t'en remercie. Vais-je trouver le lien entre les deux ? On verra...Chère Nikita, comme je reconnais dans tes propos! Lorsque j'ai compris que c'était la relation que nous avions mis en place qui nous détruisait mon mari et moi, qu'il n'y avait pas de coupable à désigner, j'ai pu me liberer du sentiment de culpabilité qui m'habite depuis l'enfance,retrouver une estime de moi et me réapproprié ma vie.Je suis intimement convaincue que le VIH du moins la relation que j'ai avec "mon virus" ,me^me si ce n'est qu'une projection ( j'en suis consciente ),m'a beaucoup apporté dans ce travail sur moi même. C'est bien ma relation amoureuse qui m'a demolit , ma séropositivité est une "séquelle" de cette période de ma vie.Une foi ce constat fait, cela m'a pris du temps, j'ai pu me reconstruire et m'autoriser à "re-vivre".Quand je pense à ma contamination, après 8 ans de vie comune avec le VIH, ( mon mari séro+ en 94 et poi en 2002), je me dis que le temps de vie du virus a l'air libre, son temps de conservation au congel, n'ont pas grand chose à voir dans mon histoire. Nous étions au fait des précautions à prendre lorsque l'on vie avec le VIH. Alors quoi?Tout un ensemble de choses qui a fait que je me retrouve à avoir un comportement à risque au sein de mon couple...Pour faire gaffe au 3000 caractéres la suite vient.....
Portrait de andromac

Je suis d'accord avec toi Frabro que ces facteurs de temps de vie à l'air libre peuvent être importants dans un discours de RDR . Mais à mon sens pour que ce message de prévention soit entendu et donc pertinent,il faut garder à l'esprit que la plupart des contaminatins sont dues à des comportement à risques et que ce sont moins des histoires de chiffres que des histoire de vie .Voilà le parralele que je fais entre ta question et notre dialogue avec Nikita. C'est un peu tiré par les cheveux, mais je suis une fille avec la logique qui me caractérise! Frabro j'espere que tu ne m'en veux pas trop du squatt de ce forum.... Nikita à bientôt de te lire bises à tous.
Portrait de romainparis

Le sperme doit être congelé à l'azote liquide car il ne se conserve qu'à très basse température ( - 196 il me semble), donc le mettre dans un congélateur domestique ne sert à rien. N'ayant pas la réponse, j'ai demandé à mon médécin si le VIH se conservait à l'air libre ; réponse : quelques minutes. Apparemment, le "faiseur de mutant" n'apprécie guère le changement de témpérature.

Romain

Portrait de Kaaphar

salut Fabro, les gens,

préambule : toujours autant perturbé et dubitatif avec les fonctions "répondre" et "commentaires" ; je "commente" donc ici ta réponse... (ça y est, j'ai mal à la tête !!) et puis les "décortiqueuses" (!!) ont quand même mis un peu le souk sur ce fil... Mais "les femmes" sont bordéliques, c'est bien connus...

Ca me laisse toujours un peu perplexe et amusé les "les femmes sont comme ça", "les hommes sont comme ci", "les pédés sont..." etc...

bon..........

Merci pour tes compliments quant à ma "réponse" ; je fais ce que je peux dans ce que je crois être "la bonne" dynamique d'un forum comme celui-ci : "cercle vertueux...", donner & recevoir,...

Je dois te dire que j'ai été un peu dérangé, agacé même, quand sur le chat tu m'as dit que tu maitrisais parfaitement les questionnements que tu avais soulevés ici (même si tu relativises aujourd'hui cette maitrise) ; je me suis senti un peu manipulé !!

Mais j'admets qu'un autre choix était peut-être délicat genre "y'a des cons qui disent des grosses conneries sur le chat, voilà MA réponse qui est forcément LA réponse"... certes c'eut été délicat...

Mais je crois que nous n'avons la même approche de la diffusion, de l'échange de "savoir" (fut-il profane et partiel) sur un tel site. Dès ton post initiateur et à nouveau dans ton commentaire, tu en appelles à "La Tour" qui serait censée délivrer ICI un savoir pré-maché et incontestable ; pour distribuer ce "savoir" les associations ont d'autres supports (papiers ou web) et ceux que tu appelles les "administrateurs seronet" ont plein de défaut, certes ; mais ne sont pas censés être des distributeurs automatiques de savoir.

Les "réponses" sont selon moi à construire ensemble (le cercle vertueux public et collectif) et si l'un se vautre dans sa proposition, c'est pas grave puisque nous sommes sur un espace public, il y a forcément un autre qui viendra le "corriger" et ainsi de suite...

bon enfin bref, je radote...

vais me faire un café et ouvrir les volets, l'a pas l'air de faire beau et j'ai mal partout... "pseudo-grippal" quand tu nous tiens...

solidairement

Kaaphar

Portrait de Kaaphar

le sujet N'est PAS la conservation des spermatozoïdes
Portrait de romainparis

C'est pourquoi j'ai répondu au thème imposé dans la seconde partie de mon post. a lire... avant de réagir.

Portrait de Kaaphar

mais ça a déjà été évoqué (lire avant de réagir)

le vih reste "actif" au frigo (aux alentours de 5° je crois) ; par contre il est détruit au congélateur (-18°) mais pas VHB qui lui résiste.

Ne suis pas du tout mais alors pas du tout adepte des trips "conserver le jus" ; mais peut-être quelqu'un d'averti à ces jeux  peut-il nous éclairer sur les "bonnes pratiques"... lol

k.

Portrait de munny

C'est peut etre pour ça que lors du lavage de sperme le vih crève si facilement (si il en reste après le soi disant lavage)?

Une journée sans rire est une journée de perdu

Portrait de maya

J'hallucine devant ces questionnements (jamais venus à l'idée de mon ptit esprit ) 

Portrait de Kaaphar

peut-être effectivement munny,

mais je crois que dans les pratiques de PMA c'est en fait du CHAUFFAGE de sperme !

donc, nouvelle question : on sait à quelle température froide le vih se gèle les couilles mais à quelle température chaude se crâme-t-il les ailes ???

Kaaphar 

Portrait de romainparis

est-ce que le vih survit dans l'espace ? lol

Portrait de maya

Surement pervers comme il l'est...;-)

 

 

Portrait de plumeauplafond

Quand Frabro a lancé ce thème sur le chat, il a aussitôt évoqué les saunas gays où il paraît qu'il y a beaucoup de spermatozoïdes qui se promènent à l'air libre. Alors c quoi le risque d'attraper le vih dans un sauna gay en s'asseyant sur une chaise pas propre ? Est-il plus important qu'en s'asseayant sur l'engin de ses congénères ? Faut-il fermer les saunas gays dans la sérénité lol ?

  • Dans un stupide moment de distraction, Plume marcha les pieds au plafond, au lieu de les garder à terre...
Portrait de Kaaphar

faudrait tester en hors bite !!!!!

k.

Portrait de Kaaphar

"assieds-toi sur ma bite et causons"

J. Genêt

Portrait de olivier-seronet

Il suffit de rester chez soi, de ne plus bouger du tout et le risque disparaît, la peur du risque aussi en même temps. Plus sérieusement le CDC américain a publié un texte sur la virulence du VIH en dehors du corps. Il faut faire avec ça car il n'y a pas grand chose d'autre. La Tour n'aura pas plus de réponse que ce que vous pourrez trouver sur le Net où énormément de publications scientifiques sont accessibles en ligne (ou tout au moins les résumés). Kaaphar a tout à fait raison. Seronet n'est pas un projet de distribution du savoir par questions-réponses. Donc à vous de jouer. Pour ma part, je pense que les chercheurs ont bien d'autres études utiles à faire que de mesurer des risques aussi théoriques dans des situations aussi biscornues. Faisons fonctionner la logique.

 

http://www.cdc.gov/hiv/resources/qa/qa35.htm (si quelqu'un a le temps de traduire, c'est en anglais).

 

Bonne journée. Olivier Admin

Portrait de frabro

Je n'ai pas évoqué les saunas gay c'est vous qui avez compris ma phrase comme celà.

J'ai seulement comparé l'univers chaud et sec du sahara à celui chaud et humide d'un sauna (sans préciser quel sauna car ce n'était pas mon propos) pour illustrer que les conditions de chaleurs et d'humidité ont une incidence sur le débat qui nous occupe.

Cette tentative de diabolisation de mes propos est dérisoire, d'autant que je fréquentais les saunas gay avant que vous sachiez que ça existe et que je n'ai jamais cessé d'y aller. 

 

 

 

 

Portrait de maya

Excellent ...!!!

ca me laisse coïte...

 

Portrait de Kaaphar

... dans "notre dame des fleurs" (je crois)
Portrait de ecceomo

il l'a fait aussi

ce sont des mots qui pénètre profond en moi

!!!..

 et qu'une intro, la suite ne trouve pas son orthigraphe dans le Robert (quoi que je connais des Robert...)

 

Ah les gens, pas gênés 

l'inspiration est bonne

mais quand on sait que l'expiration est bien plus longue

mmm j'expire rien que d'y penser 

(soupir avant la pause) 

 

les volets sont ouvert, le soleil est radieux....

 

ecceomo 

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de plumeauplafond

Oui, c'est de Genet (à pas confondre avec l'arbuste genêt quoi que...). Et moi j'adore la mettre en application. Fabrice Luchini la reprend d'ailleurs dans son dernier spectacle Le point sur Robert que nous avons vu. Excellent...

  • Dans un stupide moment de distraction, Plume marcha les pieds au plafond, au lieu de les garder à terre...
Portrait de Kaaphar

oops !! pardon d'avoir circonflexé la mère Genet...

"le point sur Robert" excellent !! 

les volets sont ouverts mais c'est la pluie qui radieuse chez moi...  ;-))

k.

PUTAIN : je viens de trouver un cheveux... BLANC !!!! au secours je suis vieille !!

Portrait de plumeauplafond

Tu ou vous ? A qui tu t'adresses Frabro ? J'y perds mon latin. Sans doute l'émotion...

  • "tu déformes mes propos"
  • "c'est vous qui avez compris ma phrase comme cela"
  • "je fréquentais les saunas gays avant que vous ne sachiez que ça existe"

Il est vrai que l'expérience est irremplaçable. Moi je ne fréquente pas les saunas gays et ne cherche pas à les diaboliser. Les autres, je ne sais pas...

Bien à toi

  • Dans un stupide moment de distraction, Plume marcha les pieds au plafond, au lieu de les garder à terre...
Portrait de plumeauplafond

Assieds-toi Maya pour reprendre... tes esprits ! Lol. Bises.

  • Dans un stupide moment de distraction, Plume marcha les pieds au plafond, au lieu de les garder à terre...

Pages