Sac de noeuds

Portrait de texas303

salut

j'aimerais savoir losqu'on on entre en invalidité 1ere catégorie, combien d'heures peu-on travailler ? qui decide ?

Est ce que losqu'on est dans un mi-temps thérapeutique, on peut passer directement en invalidité à un moment donné ou on est obligé de revenir en arrêt de travail ?

pour info : Je suis fonctionnaire, j'aimerais garder un pied dans l'entreprise mais ne veux plus travailler à plein temps. 

Commentaires

Portrait de esteban29

C'est un sujet que j'ai regardé attentivement et mérite reflexion.

Afin de t'éclairer il faut que tu expliques un peu plus ta situation.

As-tu une reconnaissance de qualité de travailleur handicapé ou non ? Celle-ci t'est délivrée par la Maison départementale du Handicap.

As-tu une carte d'invalidité et quel est le pourcentage qui t'a été attribué? (toujours par la maison départementale du Handicap)

La pension d'invalidité pourra t'être attribuée par la CRAM mais si tu travail, le cumul de ton salaire et de ta pension ne pourront dépasser le montant de ton dernier salaire perçu à temps plein avant ton arretde travail.

Cela n'est pas toujours interressant de demander une pension d'invalidité. Dans mon cas je touchais 1200 euros le dernier mois de travail. Je vais reprendre un travail en contrat de professionalisation qui ne sera pas un temps plein mais un 80. je toucherai donc un salaire de 80% du smig. Je pense demander une pension qui comblera le reste mais je n'ensuis pas certain. ATTENTION la pension d'invalidité peut être remboursable en cas d'augmentation de ton niveau de vie ou recupérable par les héritiers. En tous les cas elle eest variable en fonction de tes revenus futurs et son plafond dépend de tes cotisations passées.

Si comme moi tu souhaites garder un pied dans le monde du travail je te conseille de d'abord demander ta reconnaissance de qualité de travilleur handicapé (RQTH). Celle-ci te permettra de postuler à des emplois réservés (notament dans la fonction publique), d'avoir acces à des services spécialisés au sein de Pole emploi, d'avoir des avantages fiscaux pour ton employeur éventuel ou des aides pour adapter ton poste de travail, etc. En plus une fois que tu l'as c'est toi qui choisi de m'utiliser ou pas pour trouver un emploi. Dans un second temps en fonction du niveau de rémunération que tu auras en travaillant et du type de pension que tu peux obtenir tu seras à temps de faire ta demande et d'obtenir la catégorie adaptée à ta situation professionelle sans être enfermé dans un carcan juridique.

Dans tous les cas il faut que tu te renseignes auprès de la Maison Départementale du Handicap (ex cotorep) de ton secteur pour la RQTH. La démarche prend plusieur mois mais elle ne t'oblige pas à passer par le mi-temps thérapeutique. (Si tu veux tu peux me recontacter pour que je te donne plus de détails sur la marche à suivre et les embuches à éviter)

Du peux obtenir des simulations du montant de ton éventuelle pension d'invalidité par ta caisse de retraite.

N'hésite pas à aller expliquer ton cas auprès de l'assistante sociale de ton organisme de sécu et auprès de l'assistante sociale du réseau VIH qui te suit médicalement. Explique leur tes contraintes, tes difficultés et construis avec elles ton nouveau projet professionnel adapté à ton état.

N'oublie pas non plus d'en parler avec ton médecin, c'est sur la base de ses rapports que les diffentes institutions se baseront pour leur accord.

C'est un parcours rude ! Pour toutes ces institutions notre handicap ne rentre pas dans les classifications déjà établies mais celà vaut le coup de s'accrocher. Pour ma part, j'ai préférer obtenir la RQTH, après retrouver un travail grace à elle et maintenant seulement je demanderai éventuellement une pension d'invalidité avec le classement dans la catégorie adaptée à mon cas professsionnel.

La difficulté c'est que ils ne se basent encore que sur le taux de T4 pour la classification alors que ce qui compte c'est notre état physique général. En procédant comme je l'ai fais j'ai pu impliqué mon médecin, l'assitante sociale et la psycholoque du réseau VIH qui ont pu peser sur la décision de gens qui ne sont pas spécialistes de la maladie.

Dernière chose, n'hésitent pas à franchir la portes d'assos spécialisée comme Résonance ou L'autre cercle qui sont spécialisées dans la réinsersion professionnelle des séropos.

Courage.

Portrait de nathan

Pour prétendre à l'invalidité, en tant que fonctionnaire, tu dois d'abord avoir épuisé ton droit à congé longue maladie soit 3 ans dont un an à plein traitement et deux ans à demi-traitement ou à congé longue durée soit 5 ans dont 3 ans à plein traitement et 2 ans à demi traitement.

Mais avant cela, il y a d'autres possibilités. Avec la RQTH au minimum, tu relèves de l'obligation d'emploi. Tu restes dans ton poste. Tu demandes un aménagement de ton poste de travail et cela peut consister en un aménagement du temps de travail. En pratique, cela veut dire qu'on peut réduire ton temps de travail sans perte de traitement.

Vois sur gouv.fr ou auprès des syndicats.

Dans tous les cas, il serait très prudent de demander auprès de la MDPH la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé au minimum si tu ne l'as pas déjà car cela suffit déjà pour relever de l'obligation d'emploi et pour être "protégé".

Portrait de nathan

Un fonctionnaire récupère son droit à congé longue maladie un an et un jour après sa reprise du travail. Tu peux donc aussi alterner les congés maladie et les reprises du travail.

Tu peux aussi demander à fractionner un congé longue maladie : par exemple, prendre la première année de congé longue maladie à mi-temps. Tu ne travailles alors qu'à mi-temps pendant deux ans en étant payé intégralement pendant deux ans puis il te reste les deux ans à demi traitement.

Le congé longue maladie n'est attribué qu'une fois dans la carrière par pathologie. Si tu l'as eu pour le vih, tu peux ensuite le demander pour dépression par exemple et encore ensuite, pour une des pathologies inscrites sur la liste des maladaies ouvrant ce droit.

Tu dois voir cela avec le médecin de prévention qui te conseillera.

Portrait de texas303

merci a tous pour ces infos. je ne savais pas que le congé maladie était pour une seule fois par pathologie. J'ai de la marge (vih, hepatite B, dépression).

Pour donner plus de précision à mon sujet : en fait je suis en arrêt maladie (depuis 10 mois maintenant).

Je ne souhaite pas retourner au travail à plein temps car je ne m'en sens pas capable psychologiquement. (j'ai un boulot classé par ma DRH comme hyper stressant). Je ne suis pas sur que je pourrais supporter autant de stress dans l'avenir qu'avant.

Je ne veut pas abandonner pour autant ce boulot , ne veut pas changer de poste et ne veux pas demissionner. Dans l'idéal j'aimerais être muté dans ma région d'origine mais il n'y a pas de poste et du monde qui attend au portillon.

J'ai rempli avec mon médecin (de ma propre initiative) un dossier de demande de RQTH que je viens d'envoyer et dont je n'aurais pas la réponse avant quelques mois. Je ne sais donc pas si il y aura un pourcentage et de combien sera t'il.

J'envisage (peut être à la rentrée) reprendre le boulot en  mi-temps thérapeutique et je ne sais même pas si mon entreprise sera d'accord pour l'instant. Le médecin me l'a proposé  afin de  voir si j'arrive à bosser, à supporter le stress... Il n'y a qu'en essayant que je pourrais le savoir...

Et je pense surtout à après :  comment pouvoir continuer à travailler éventuellement à mi-temps une fois que le mi-temps thérapeutique sera fini et est-ce une bonne solution ou dois viser l'invalidité tout de suite.

Alors on m'a parlé de l'invalidité de première catégorie mais je n'ai fais aucune démarche et en ai parlé à personne pour l'instant, à part vous biensûr.

Je n'ai même pas pensé à la pension qui en découle. Je sais simplement que ma mutuelle de l'entreprise parle du cas de l'invalidité avec un complement de salaire je crois ?...

 J'ai pas très bien compris à quoi servait la RQTH dans mon emploi car je ne pourrais pas vraiment adapter mes horaires comme dans un boulot de bureau. Peut être au nombre de jour de travail ?

qu'en pensez vous de tout ca ?

Portrait de nathan

Texas, quand tu as épuisé tes droits à congé Longue maladie (CLM), c'est-à-dire au bout de trois ans ou de quatre si tu le fractionnes, à ce moment-là, il te faut retravailler un an pour pouvoir prétendre à un nouveau à un congé longue maladie de trois ou quatre ans quelle que soit la maladie.

Par contre, tu n'as droit qu'à un seul Congé Longue Durée (CLD) par pathologie. Donc 5 ans pour le vih, 5 ans pour le VHB et 5 ans pour arroser le tout éventuellement d'une bonne dépression : cela fait déjà 15 ans. Mais je crois que si tu en arrivais là, ils te placeraient d'office en invalidité.

Ne pas confondre donc CLM et CLD. Mais pour le placement dans l'une ou l'autre formule, c'est le Comité Médical présidé par le Préfet qui décide si tu es Fonctionnaire d'Etat.

La RQTH te permettra d'entrer dans la catégorie "obligation d'emploi" et donc te protègera. Oui, voir si éventuellement l'aménagement pourrait consister en moins de jours de travail.

Portrait de esteban29

Juste un petit conseil pour  être passé par là.

Dans mon cas ils ont refusé 2 fois de m'accorder la RQTH. Ce n'était pas la qualité de handicapé mais celle de travailleur qu'ils refusaient car ils estimaient que mon état n'était pas assez consolidé. Cependant il faut savoir que l'on a la possiblilité de faire opposition à cette décision (ce que j'ai fais la deuxième fois). Dès lors ils ont l'obligation de te recevoir en entretien personnel et en visite médicale. J'ai pu alors expliqué de vive voix mon projet professionnel et pourquoi la RQTH m'était nécesssaire. 15 jours après je recevais l'accord pour ma RQTH.

Portrait de texas303

pour ma part, avoir la RQTH, ce serait surtout vis à vis de mon employeur afin de pouvoir avoir des horaires aménagés ou surtout il ne veut rien faire pour me faciliter la vie. Je ne connais pas bien ce que la RQTH permet d'obtenir dans un emploi à part un aménagement des horaires. Mais c'est vrai que c'est vague tout ca et qu'un employeur pas rès cool a vite fait de nous mettre les batons dans les roues si notre état lui déplait...
Portrait de betty

D'après ce que je sais et d'après mon expérience, lorsque tu es r'econnu RQTH, l'employeur a l'obligation en cas d'handicap physique de réaménager ton poste de travail mais si ton handicap n'est pas physique, il doit tenir compte de ce qui pourrait aggraver ton état (pour nous séropos, c'est surtout des risques de fatiguabilité suite aux effort physiques, une protection contre les "coups de froid")

Le stress, je ne sais pas s'ils en tiennent compte mais franchement je ne le pense pas, ou bien faut prouver que le stress "joue" sur tes bilans.

Par rapport à la fatiguabilité, tu peux demander de travailler à mi-temps mais là au niveau financier, c'est autre chose. Si ton patron n'est pas d'accord, il peut te licencier pour inaptitude. Dans ce cas, tu toucherais le chomage evidemment. Mais après, il faut demander l'aah. Avec l'aah, tu peux bosser mais pas trop!!!mdr

Sur le site de la caf, il y a les seuils à ne pas dépasser pour conserver son aah.

Portrait de Superpoussin

Esteban à ma connaissance la pension d’invalidité n’est pas remboursable ni récupérable sur succession. La seule chose qu’il puisse arriver ce serait en cas d’une augmentation des revenus professionnels que l’on doive rembourser l’excédent perçu au-delà de notre salaire de référence (le total revenu d’activité + pension ne devant pas excéder ce salaire de référence).

 

Je suis en 2ème catégorie et après plus de 15 ans hors du circuit j’envisage un retour dans la vie « active ». J’aimerais également reprendre à temps partiel, pour des raisons de fatigabilité mais aussi de stress.

 

Les réactions toujours négatives des employeurs qui préfèrent systématiquement dans mon domaine se passer de quelqu’un ayant une spécialité rare et recherchée plutôt que d’avoir à gérer un traitement différencié pour un salarié dont le handicap n’est pas apparent me font désormais envisager un travail à temps plein, quitte à déménager suffisamment près de ce travail pour pouvoir faire la sieste à mon domicile si jamais je devais être trop fatigué.

 

Le problème des handicaps non apparents est que personne n’ira protester parce qu’un collègue en fauteuil roulant a droit à un bureau desservi par ascenseur, par contre beaucoup ne comprendront pas pourquoi untel a droit à un mi-temps alors qu’il n’est pas mère de famille et que rien de visible ne le justifie.

 

 

Portrait de texas303

Si les collègues de travail se posent des questions et que la maladie n'est pas apparente, il faut mentir alors !

Il y a 30 maladies ALD qui donnent droit à des mi-temps thérapeutiques (cancer, diabète, accident vasculaire, hypertension, dépressions...), il y a le choix !

Personne n'ira vérifier vont dire et le médecin du travail est tenu au secret professionnel !

Alors profitez-en ! 

Portrait de Superpoussin

Je me suis mal exprimé Texas, je voulais dire qu'il est apparemment plus facile pour une entreprise d'intégrer des personnes dont le handicap est apparent que des personnes au handicap non apparent et pour lesquelles d'éventuelles dispositions spéciales (temps partiel, lieu pour faire la sieste,...)  pourraient générer des réactions négatives parmi les autres employés qui alors ne comprendraient pas le pourquoi de telles dispositions.
Portrait de esteban29

Tu as raison superpoussin. Reprendre une activité avec une RQTH dont le handicap n'est pas apparent n'est pas facile.

Biensûr on te répondra que lorsqu'on a une RQTH l'employeur n'a pas le droit d'en demander le pourquoi mais seulement les insidence que celà aura sur l'aménagement du poste où des horaires. Mais nous sommes pas assez informés du rôle du médecin dutravail. Comme tous médecins il est tenu au secret professionnel et c'est lui qui pourra spécifier à l'employeur les aménagements nécessaires quant aux autres collègues généralement il leur suffit d'apprendre que cette RQTH est due à une "longue maladie" pour que les questions s'arrétent (les gens n'aime pas entendre parler de maladie, d'hopitaux çà les déprime et ils préferent plaisanter où critiquer les dernières décisions de la direction devant la machine à café)

Mais si tout celà est théorique franchir le pas de la pratique est tout autre. Pour le vivre moi même, je conseille à ceux qui veulent reprendre une activité de passer par les associations spécialisées dans l'insertion professionnnelle des handicapés ou des séropos. Certaine comme celle où je travaille proposent des contrats à durée déterminée (dans mon cas 2 ans) où je reprends une activité et une formation diplomante dans une structure où je suis protégé et où je n'ai pas peur du regard de mes collègues et employeurs. C'est confortable et rassurant pour un redémarrage.

Portrait de Valala

Peux-tu nous citer quelques noms "des assoces spécialisées dans l'insertion professionnelle des handicapés ou séropos" ? stp Esteban. Merki
Portrait de esteban29

Je ne connais que l'asso où je travaille. Elle sappelle Rédonance. Elle est basée à Caudan (morbihan) mais elle est à la pointe de l'insertion des séropos et son efficacité est reconnu par le Sidaction. Elle met en place une plate forme de qualification.

Après demain je vous mettrai les coordonnées et les liens sur le forum.

Attention! Elle s'sadresse à tous quelque soit sa zone géographique

Portrait de choupinette57

je voulais savoir si j'avais droit aussi au RQTH car vue mes probléme de santé j'ai du mal à faire quoi que se soit dans mon travail comme à la maison.Mes probléme de santé on commencé en 2001 avec un accident de voiture et en 2004 une hypothiroides avec nodules à la clefs dont on m'a opéré une partie puis la 2eme en 2006 coté gauche et depuis c'est un enfer,il ne trouve pas m'ont dosage et seulement maintenant ils viennent de voir que la cortisol et inférieur à2,6.Je suis rentré à l'hopital pour faire des examens et on m'a prescrit 10mg hidrocorcortisone et à la prise de sang résultat 10.9mcg.J'aimerais savoir si quelqu'un peux me guidé dans mes démarche et en prime j'ai un canal carpiens bouché,trop fort.Mon médecin m'a fait un ald et je dois passé au mdph pour handicapé travailleur et être reconnue dans mes problémes de santé,merci d'avance pour vos réponse
Portrait de ecceomo

bienvenu ici.

je ne sais pas si l'on peut guider quelqu'un à distance et en aveugle... Ici, nous sommes tous comme toi (et différent). Mais en ayant fait certaine expérience (demande RQTH par ex.) je me rappelle comment au début j'y comprenais rien puis maintenant avec du recul, j'en ai fait un premier tour et ça me parait plus clair.

Mais pour mieux te répondre, ça serait bien que tu renseigne ton profil (age, h ou f, histoire...) sans pour autant dévoiler ton intime !!!

De mon côté je commence à voir le bout du tunnel de démarches comme les tiennes (à la MDPH..). 

L'ALD se demande à la sécu.

RQTH AAH ... se demande à la MDPH

chacune des 2  suit son propre raisonnement, ses propres critères et indépendant l'un de l'autre.

C'est ton médecin qui remplit à chaque fois le dossier mais c'est toi qui en suis l'évolution et est en contact avec ces organismes.

Il existe des documents  pour bien faire attention à certains détails au moment du remplissage. à propos du dossier RQTH ou AAH en direction de la mdph,le vih est un des aspect mais ils tiennent compte de tous les problèmes de santé (le canal carpien moi aussi je connais aie aie aie). tu peux trouver des témoignages et infos instructives Chroniques associés, car gérer ses "bobos" c'est pas toujours drôle mais on cherche tous la meilleur manière de vivre avec et d'améliorer notre état au quotidien.

 les ALD, c'est la sécu; Affection de Longue Durée qui concerne 30 maladies.

Moi, j'ai plusieurs ADL qui permettent le remboursement à 100% des soins pour chacune.

Pour ce dossier (remplit par ton médecin)  Un guide associatif pour compléter le protocole de soins | TRT-5, ceci pour que tu puisse comprendre ce qui se fait à ton propos et que tu puisses mieux dialoguer avec ton médecin. BOn, c'est un peu comme un dico !!! beaucoup de texte, mais en suivant la table des matières on y trouve des infos très précises.

Mais, ce qui est important, c'est que tu reprennes les rênes de ta vie et que tu puisses voir quels sont tes désirs et puis après ce qui est réaliste et réalisable ou ce qui ne l'est pas.

ça ne se fait pas en 5 mn, moi, j'en cause avec ma psychologue à l'hôpital et ça m'aide. Mais dans certaines villes, il y a des petites associations de soutien aux séropo avec un ou une conseillée sociale qui peuvent te soutenir et t'orienter; IL y a aussi quand tu es reconnu RQTH des mécanismes similaires de soutien à CAP-emploi (financé par l'AGEhFIP ); Tu  trouves ce type d'info à la MDPH.

Concernant ces démarches, c'est toujours une question de personne en face. Parfois, c'est dur (peut être parce que l'on à trop de souffrance et que l'on est agressif avec le salarié qui nous reçoit mais aussi parce que des fois on a à faire à des cons) Faut s'armer et se protéger;

Mais début avril, j'ai été convoqué, et j'ai été surpris de trouver 2 femmes très très humaines qui m'ont bien aidé concrètement.

ça m'a requinqué de me sentir un peu soutenu, un peu compris mais surtout respecté...

Depuis j'ai la pêche qui revient alors j'essaie de t''en donner un peu...

bon courage

@+ de te lire

ecceomo 

Positivement / /De passage avant compostage

Portrait de choupinette57

Je vous remercie de me conseillé car je n'ai jamais de réponse concréte et franchement je  ne vois jamais la fin.Si je demande tout ses renseignements c'est à cause de mon boulot car ils ne tiennent pas compte des problémes de santés ,ils nous traite comme de la merde du moment qu'ils ont leur prod et ils s'en foutent que vous êtes bien ou pas,surtout que mon accident de voiture c'est en sortant du boulot.Et depuis entre mes cervicals,mon dos , mon canal carpien bouché ,mon hypothiroide et maintenant en manque de cortisol je craque car je n'arrive plus rien à faire et c'est dur de tenir et de ne pas se faire comprendre des autres surtout quand ses personnes là non aucun problémes de santé , mais bon c'est les gens de maintenant.Je vais faire étape par étape comme vous me l'avez conseillé et je verrais ensuite en espérant que je ne tomberais pas sur des cons car autour de moi j'ai la total lol!!

La pêche je ne l'ai pas encore mais j'éspére bientôt l'avoir, et surtout être traité en être humain et pas en cobaye comme maintenant.

Je te remercie ecceomo  de m'avoir répondu car même minime ton message sa fait du bien.A + pour la suite

choupinette57

Portrait de ecceomo

à la MDPH, ils m'ont aussi dit que passé 50 ans et avec le VIH, il donnait presque tjrs RQTH et AAH. Mais tu es peux être plus jeune (ton age n'est pas marqué dans ton profil, ni depuis quand tu es seropo)

je vois que le moral n'est pas au plus haut, j'espère que ton médecin a signalé un état dépressif lié à cette santé défectueuse et aux difficultés de la vie, les angoisses que tu as avec cette . Mais je vois que tu n'es pas fataliste  et que tu as envie de reprendre l'espoir que ça change. Et aussi la fatigue.. et les douleurs ...

Au boulot, faut pas leur parler de vos maladies, si il ne sont pas compréhensifs et intéressés que par le rendement...

ton accident de voiture est donc un accident du travail car si c'est sur le trajet aller ou retour, j'espère que cela a été reconnu. 

dans quels département es tu ?

quand as tu déposé ton dossier RQTH ? 

surtout oui, va à la MDPH pour rencontrer les personnes compétentes. Je te souhaite de tomber sur des vrais humains ... quand ça existe ça fait vraiment du bien. Moi, j'avais peur d'y aller car peur d'être mal traité et j'ai vraiment eu quelques personnes bien mais c'est dans le 31.

à l'hôpital où tu es suivie, y a t il un psychologue dans le service que tu pourrais voir, car si c'est le cas et qu'en essayant tu trouve qu'il ou elle est bien, je te jure que ça soutien vraiment au jour le jour..

bon courage à toi et je te souhaite de n'avoir pas trop à attendre encore, car c'est vraiment chiant et dur, tous ces délais de semaines et semaines pour que ça avance.

@+ et @ suivre

tu tiens le bon bout 

ecceomo 

Positivement / /De passage avant compostage

Portrait de cierva54

bonjour tout le monde, moi ma démarche est autres bizarrement.

Je voudrais arrêter de travailler définitivement, mais apparament tout le monde veux me remettre au boulot sans prendre en compte mon état de santé car maintenant charge indétectable veux dire travail et franchement j'ai bon prendre sur moi, ça marche pas. Dés que j'essais, tout va bien au début puis après c'est mon corps qui me lache donc comment faire pour qu'on arrête de me dire d'aller travailler, voir même qu'on me donne plus ce statut de travailleus handicapé ?

Voilà, merci de vos conseils ;)

Portrait de serosud

...es-tu en arrêt maladie et depuis quand ?.....C'est qui "tout le monde" ? 

Pour qu'on arrête de te dire d'aller bosser, il faut que tu insistes sur le fait que tu es fatigué et ce régulièrement (c'est ton cas!..)

Pour le statut de travailleur handicapé, c'est toi qui en fait la demande ou pas à chaque renouvellement de demande..

Portrait de cierva54

Oui, apparemment je n'en dis pas assez ou trop, pour ce qui concerne le statut de travailleur handicapé, il est automatiquement renouvellé donc je ne m'en occupe pas à vrai dire.

"Tout le monde", c'est l'état en générale et plus en appronfondie c'est les médecins, l'anpe, etc....

Mais j'ai pris un rendez-vous avec une assistance sociale sur un conseil pour essayer de dépatouiller tout ça ;)

désolé, promis la prochaine fois, j'essairais de m'exprimer mieux que ça :)

Merci à toi.

Portrait de alsaco

le statut de travailleur est donné pour une durée determinée . tous les 3 ou 4 ans . si tu ne le fais renouvellé , tout est a recommencé.

a voir avec ton médecin

a+

Portrait de cierva54

je m'occupe de rien, mon médecin le fait automatiquement, je n'ai jamais fait de papier, si signer je crois car la mémoire et moi, mdr

Portrait de serosud

...le plus simple serait de rester en arrêt maladie jusqu'à ce que la sécu t'oriente vers la sortie et là faire une demande de pension d'invalidité..

Après tout dépend, les cas sont souvent très différents d'une personne à une autre..

Courage, bye à bientôt..