Cancers évitables : une campagne de l’INCa

90 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Le message est clair et précis : 40 % des cancers sont évitables par des mesures alimentaires, comportementales et d’hygiène de vie. C’est ce message que l’Institut national du cancer (INCa), et le ministère de la Santé ont récemment rappelé. "Sur les 355 000 cancers diagnostiqués chaque année en France, environ 140 000 pourraient être évités", précise l’INCa. "Agir au quotidien pour réduire son risque de cancer, c'est possible¸ estiment les deux institutions, qui donnent quelques conseils.

1 - Réduire sa consommation d'alcool
L’alcool est responsable de 10 % des décès par cancer, soit environ 15 000 décès chaque année. Tous les types d’alcool sont cancérigènes, même le vin ou la bière. Pour prévenir les cancers liées à l’alcool, voici quelques recommandations : ne pas consommer d’alcool régulièrement ; en cas de consommation d’alcool, réduire autant que possible sa quantité comme sa fréquence.
2 - Privilégier les fibres
Facteur de protection contre les cancers, les fibres sont bénéfiques au quotidien. Elles contribuent au bon fonctionnement du système digestif, permettant ainsi de réduire le risque de cancer, notamment ceux de la bouche, de l’œsophage, du côlon et de l’estomac. Certains aliments contiennent des fibres tels que les aliments céréaliers complets, les fruits et les légumes, les légumes secs (lentilles, haricots secs, etc.).
3 - Limiter sa consommation de viande rouge et de charcuterie
Les différents types de viandes sont des aliments intéressants au plan nutritionnel (apports en protéines, fer, zinc, vitamine B12). Cependant, comme pour les charcuteries, l’excès de viande rouge et de charcuterie augmente le risque de cancer. Il est conseillé de : limiter la consommation de viandes rouges à moins de 500 g par semaine (1 steak pèse entre 100 et 150 g) ; limiter la consommation de charcuteries, en particulier les plus grasses et/ou salées. En cas de consommation, il est conseillé de réduire autant que possible la taille des portions et la fréquence de consommation, mais aussi d'alterner avec la consommation de volailles, poissons et œufs. Les viandes rouges regroupent le bœuf, le porc, le veau, l’agneau, le cheval et le mouton. Les charcuteries correspondent aux viandes conservées par fumaison, séchage ou salage (jambon, lardons…).

Outre ces conseils, l’INCa regrette la "perception fataliste" de la maladie, et que la prévention ne soit pas encore assez prise en compte comme levier d’action.

Pays :