Le déficit de la Sécurité sociale moins réduit que prévu

101 lectures
Notez l'article : 
5
 
A -
A +

Le déficit 2017 du régime général devrait encore être de 5,5 milliards d’euros (fonds de solidarité vieillesse inclus), soit 1,3 milliard de plus que ce qui était programmé par le gouvernement précédent et la direction de la Sécu. Ce dérapage est imputable au déficit de la branche maladie. Comme l’explique "Les Echos" (6 juillet), la "Commission des comptes de la Sécurité sociale remet les pendules à l'heure sur les comptes sociaux. Selon le rapport qu'elle présente (6 juillet) devant les partenaires sociaux, le déficit du régime général de la Sécurité sociale en 2017 atteindra 5,5 milliards d'euros, fonds de solidarité vieillesse (FSV) inclus. C'est 1,3 milliard de plus que la prévision inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale fin 2016. "Le déficit de la branche maladie représente à lui seul plus que la totalité du déficit du régime général et son écart à la prévision de la LFSS [loi de financement de la Sécurité sociale] pour 2017 explique la totalité du dérapage du régime général", précise la Commission des comptes.

Pays :