L’Ecosoc demande d’accélérer la riposte au sida

153 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Le Conseil économique et social des Nations Unies (Ecosoc) a adopté, mi juillet, une résolution invitant les Etats membres à accélérer la riposte au sida. Il s’agit d’atteindre les objectifs prévus pour 2020 en tant que condition indispensable pour en finir avec l’épidémie de sida d’ici à 2030 et de mobiliser les ressources financières nécessaires, indique un communiqué. Les Etats membres ont pris acte (7 juillet) des progrès significatifs et des problèmes majeurs de la riposte au sida et du travail du Programme commun, avant d’adopter la résolution. "Le Programme commun continue de jouer un rôle critique dans la riposte au VIH et s’est adapté à l’évolution de l’épidémie et au contexte international. Cependant, en ces temps décisifs, nous sommes confrontés à une baisse inquiétante des investissements dans la riposte, notamment des investissements dans le Programme commun. La résolution reconnaît le rôle unique du Programme commun en tant qu’exemple d’une approche collaborative, multisectorielle et inclusive de la riposte à un problème complexe revêtant de multiples facettes. Elle souligne également la nécessité pour le Programme commun de continuer d’ouvrir la voie à la réforme en révisant et en actualisant son modèle de fonctionnement", a expliqué, à cette occasion, Martha Ama Akyaa Pobee, représentante permanente du Ghana auprès des Nations Unies.

Pays : 

Commentaires

Portrait de ballif

c'est pas au monent où l'enfant découvre sa sexualité qu'il faur agir  mais les préparer a être heureux avec le sexe et non les cochonneries des médias  c'est un scandale de voir qu'un ado de 16 ans apprend sa séropo en France