RDR : Trois salles d’injection supervisée à Montréal

101 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Montréal aura bientôt trois centres fixes de consommation de drogue supervisée, a fait savoir, début février, la ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott. Santé Canada a accordé les exemptions juridiques requises qui vont permettre à trois organismes : Dopamine, Cactus et Spectre de rue de gérer leurs salles d’injection supervisée respectives. La Cocq-sida salue "un pas important pour la réduction des méfaits à Montréal". Ces salles ouvriront entre fin mars et début avril, indique la "Presse canadienne". Cette démarche est soutenue par le gouvernement québécois dont la ministre de la santé québécoise, Lucie Charlebois. "La crise des surdoses, ça touche des Canadiens partout au pays (…) Cela aura un impact important et va assurément sauver des vies", a commenté en point de presse devant la porte de la Chambre des communes à Ottawa, la ministre Jane Philpott.

Pays :