Séjour pour raisons de santé : le bilan des MARS

179 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Le 16 novembre dernier, le ministère de l’Intérieur et celui de la Santé ont publié un bilan pour 2014 des avis rendus par les médecins des agences régionales de santé (MARS) et le médecin-chef de la préfecture de police de Paris sur les demandes de titre de séjour pour raisons de santé. Les chiffres concernent tous les départements de France métropolitaine et départements d’outre-mer. Le rapport indique que 43 666 avis ont été produits par 101 départements en 2014. En Ile-de-France (sauf le Val-de-Marne) : 10 048 avis ont été rendus cette année-là, soit une hausse de  1 246 (+8,4 %) par rapport à 2013. Dans certaines régions, le nombre d’avis émis a beaucoup augmenté : = 50 % en Lorraine, par exemple. De grandes disparités entre les départements existent concernant les avis favorables : les taux se situent entre 40,8 % (Saône et Loire) et 99,9 % (Loire Atlantique). Au niveau régional, le taux d’avis favorables le plus bas est en Midi-Pyrénées (il est passé de 75 % en 2013 à 40 % en 2014 !) et le taux le plus haut est en Poitou-Charentes. Quelles pathologies sont concernées ? Le ministère indique que ces données sont à considérer avec "prudence en raison de leur caractère incomplet pour Paris et l’Ile-de-France". En 2014, les avis rendus pour les maladies psychiatriques restent prédominants (22,6 % du total des avis). Même chose en 2015 : 22,7 % des avis concernent des pathologies psychiatriques. Les avis concernent le VIH pour 14,4 % en 2014, contre 13, 7 en 2013. Le chiffre serait de 12,8 % pour le VIH dans le bilan 2015. Pour 2014, cela représente 6 273 avis (+8,3). Les avis rendus pour les hépatites virales se situent en troisième position : 8,7 % des avis en 2014 contre 9,4 % en 2013. Pour le VIH, la majorité des demandes émane de l’Ile-de-France, de la Guyane (57,1 % des avis médicaux de Guyane en 2014) et dans une moindre mesure de la Guadeloupe (32, 5 % des avis médicaux de Guadeloupe en 2014). Pour 2015 : 46 000 avis de MARS auraient été rendus, soit une augmentation de +6,4 % par rapport à 2014. Plus de 74 % de ces avis seraient favorables versus 77,1 % en 2014.

Pays :