Croi 2014 : le dossier

Conférences Publié par Sophie-seronet 3934 lectures
Notez l'article : 
4.5
 
A -
A +

La Croi (Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections) se déroule du 3 au 6 mars à Boston aux Etats-Unis. Au menu de ce 21ème cru, la rémission fonctionnelle du VIH, le TasP, les usagers de drogue, la Prep, la transmission verticale, etc... Chaque jour des articles rédigés sur place par Renaud Persiaux et Emmanuel Trénado, sitôt édités sur Seronet. Un dossier dédié à la Croi 2014 pour être à la pointe des connaissances sur le VIH et les hépatites.

La journée d'ouverture

4 103 participants de 85 pays, 5 ateliers de pré-conférence, 8 conférences plénières, 38 sessions de présentations orales, 897 posters. La litanie des chiffres de la CROI donne le tournis. Jeudi soir, à la clôture de la conférence, pas moins de 1 068 études ou revues de la littérature auront été présentées. Avec un taux de sélection drastique : au global, moins de la moitié des études est sélectionnée (un tiers pour les résultats retardataires qui cassent la baraque, les "late-breakers") et seulement 10 % pour les présentations orales. La crème de la crème, qui passe à un rythme effréné !
Lire la suite...

Un cas de rémission fonctionnelle du VIH dans l’essai français ANRS-Optiprim

Un traitement ARV de deux ans initié dans les 10 semaines après la contamination peut-il réduire la constitution des réservoirs de VIH, voire permettre, après un arrêt du traitement, un contrôle du virus par le système immunitaire ? Telle était la double question posée par l’essai ANRS-Optiprim, dont les résultats ont été rendus publics ce 4 mars 2014, à Boston. Antoine Chéret, de l’hôpital de Tourcoing, son investigateur principal, explique les résultats en 5 points-clés.
Lire la suite...

Traitement comme prévention : aucune transmission dans l’étude Partner (y compris dans les couples gays)

L’étude Partner évalue, dans la vraie vie, le risque de transmission du VIH au sein de couples sérodifférents qui ont fait le choix de ne pas utiliser systématiquement de préservatifs parce que le partenaire séropositif prend un traitement antirétroviral. Originalité : un tiers de couples gays. Aucune transmission n’a été observée, ce qui est rassurant pour tous les couples qui ont adopté cette méthode préventive.
Lire la suite...

La fin du sida passe par la fin de la guerre contre les drogues

En plénière du matin, mardi 4 mars, Adeeba Kamarulzaman de l’université de Kuala Lumpur en Malaisie, a donné une présentation générale sur l’état des connaissances concernant l’épidémie de VIH/sida chez les usagers de drogues injectables qui a fait froid dans le dos.
Lire la suite...

Prep, prévoir les formulations de demain et rendre accessible celles d’aujourd’hui !

Mardi 4 mars, les résultats présentés ouvrent sérieusement l’espoir d’une nouvelle génération de Prep (prévention pré-exposition). Plusieurs études de nouvelles formulations sont très encourageantes, tandis que se pose la question de l’accès au seul médicament actuellement enregistré.
Lire la suite...

Zoom sur la transmission verticale et la prise en charge pédiatrique

Mercredi matin, plusieurs sessions de présentation des résumés scientifiques sélectionnés ont fait l’objet de présentations orales. Le sujet de la prévention de la transmission de la mère à l’enfant (dite transmission verticale), de la prise en charge pédiatrique a été sélectionné par les organisateurs de la conférence et a permis à une dizaine de chercheurs de partager leurs résultats.
Lire la suite...

Traitements du VIH : doravirine, inhibiteur de l’attachement, formulations longue durée, nouveaux schémas et nouvelles données

La Croi s’est terminée jeudi 6 mars à Boston. Voici ce qu’on peut en retenir sur le front des traitements anti-VIH. A noter particulièrement deux nouveaux antirétroviraux expérimentaux, dont un d’une classe inédite, les inhibiteurs d’attachement, et une étude qui annonce le début des essais sérieux de formulations longue durée (mensuelle) par injection.
Lire la suite...

Quel futur pour les programmes d’accès au traitement au Sud ?

Cela fait déjà 10 ans qu’ont débuté les grands programmes d’accès au traitement au Sud, Pepfar et le Fonds mondial. Quel bilan en tirer ? Et quelles pistes pour améliorer leur efficacité ? C’était le thème du brillant exposé de Stefano Bertozzi, professeur de santé publique à l’université de Berkeley en Californie, jeudi 6 mars, lors de la dernière plénière.
Lire la suite...

Traitement et prévention au Sud, quels défis et quelles opportunités ?

Autotests, outils de suivi de l’épidémie, mortalité, cascade alternative. Jeudi 6 mars, une très riche session consacrée aux enjeux au Sud évoquait les défis et opportunités de l’accès à la prévention, aux dépistages et aux traitements. Pays par pays, Seronet fait le point.
Lire la suite...

VIH : Bébés du Mississippi et de Los Angeles, guéris ou pas guéris ?

C’était un des scoops de la Croi 2013, cette nouvelle édition a permis d’avoir des nouvelles du bébé du Mississippi. Et d’apprendre qu’un autre bébé, de Los Angeles celui-là, pourrait être en rémission fonctionnelle. Après des examens approfondis, le virus n’a pas pu être détecté. Mais comme il est toujours sous traitement ARV, on ne sait pas si cela sera bien le cas. Impossible donc, à ce stade, de dire que ces deux bébés sont guéris.
Lire la suite...

Pays :