Le Groupe Sourds à AIDES

Publié par vichenzo 4157 lectures
Notez l'article : 
3.666665
 
A -
A +
Cela fait plus de 20 ans que le groupe Sourds s’est créé à AIDES. Il fût créé à partir du constat qu’aucune information sur le VIH n’était faite pour les personnes sourdes et malentendantes. Flash back sur l’historique de ce groupe, qui en 1988, débuta avec quelques outils de communication, et lança la prévention par et pour les sourds. Aujourd’hui, les actions sont aussi diverses que variées.
Groupe_Sourds.png

C’est en 1988 que Bruno Moncelle, formateur en LSF (Langue des Signes Française), tire la sonnette d’alarme et fait le constat qu’il n’y a aucune information, ni aucune prévention, pour les personnes sourdes et malentendantes alors que ces dernières sont de plus en plus touchées, par le VIH, et qu’elles ne connaissent pas grand-chose du virus et de la maladie. C’est alors qu’il entend parler de l’association AIDES, par Eric Verdier (qui est alors un de ses élèves). Tous deux prennent rendez-vous avec la directrice générale de AIDES de l’époque, Hélène Rossert. Devant cette situation alarmante et cette communauté oubliée des médias, Hélène Rossert propose de constituer un groupe Sourds et de lui donner les moyens d’action au sein de AIDES. C’est ainsi que le groupe Sourds est créé. Petit à petit, le groupe Sourds fédère majoritairement des gays touchés et/ou sensibilisés par l’épidémie. Bruno Moncelle décide alors de monter en parallèle l’Association Culturelle des Gays et Lesbiennes Sourd de France (ACGLSF), afin que le groupe Sourds puisse accueillir les sourds dans toute leur diversité, et qu’il se recentre sur son objectif premier, à savoir la prévention généraliste. Très vite, les volontaires du groupe Sourds décident d’élaborer un logo, afin que tous les documents publiés à l’attention du public sourd par AIDES, soient rapidement identifiables. En 1992 et 1993 sont créés d’autres outils de communication spécifiques aux personnes sourdes, avec des visuels attractifs et identifiables par la communauté des personnes malentendantes tout en tenant compte des difficultés de compréhension de l’écrit. Les documents traitent de tous les problèmes liés au VIH afin que l’information soit la plus complète possible. C’est à la même époque que les directeurs d’établissements scolaires accueillant des enfants et adolescents sourds (collèges et lycées) ouvrent progressivement leurs portes aux volontaires du groupe. C’est ainsi que des actions de sensibilisation, directement en LSF, se mettent en place à destination des jeunes sourds sur des thèmes comme le sida, la sexualité, la découverte du corps…


L’année 1995 marque un tournant pour le groupe avec le recrutement d’un coordinateur des actions du groupe Sourds, Michel Pardé. Cette même année, le docteur Jean Dagron sollicite l’appui du groupe Sourds afin d’obtenir des financements pour instaurer le premier centre d’accueil et de dépistage du VIH pour les personnes sourdes à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris. Par la suite, quatorze pôles Santé verront le jour en France, obéissant à la même ligne de conduite déontologique, à savoir des médecins maîtrisant la LSF, la présence d’interprètes pour les résultats, des professionnels sourds au sein du personnel soignant. Certains centres vont fermer et d’autres poursuivre leurs activités. En 2006 se crée une permanence MSN/webcam. Cette permanence se tient dans des locaux de AIDES, tous les mercredis de 16 heures à 20 heures. Elle est assurée par un permanent ou un volontaire de l’association. Depuis 2011, les activités du groupe Sourds se diversifient de plus en plus, grâce à son intégration au siège de AIDES et son rattachement au secteur des Actions nationales de l’association. Cela va permettre d’élargir ses actions à l’ensemble du territoire français, alors qu’avant, du fait de ses financements, le groupe ne travaillait qu’en l’Ile-de-France. Il est maintenant possible de toucher un public de province qui était souvent privé d’un accès à l’information, à la prévention autour du VIH et des hépatites.

Aujourd’hui, le groupe Sourds, composé de 25 volontaires, continue d’organiser des rencontres entre sourds, de faire des interventions dans les écoles spécialisées, d’élaborer des outils de prévention spécifiques pour la population sourde et malentendante, de proposer des accueils virtuels sur internet via MSN et une webcam. Cependant, il innove aussi en tenant des stands de prévention lors d’événements tels que des conférences, des journées portes ouvertes, ou bien dans des hôpitaux, en participant à la mobilisation autour du 1er décembre, en montant un projet de création d’un DVD en LSF, et bien sûr en apportant un soutien et un accompagnement aux personnes séropositives. Le DVD sera un outil de prévention, d’information, il contiendra aussi des informations sur les nouveaux traitements pour les personnes séropositives. Sa diffusion se fera dans les écoles, les associations, les foyers, les Pôles Santé pour personnes sourdes et malentendantes et il sera disponible à la fin de l’année 2012.


Infos pratiques et contact :
Contact et MSN/webcam : aidesourds75 "@" hotmail.fr
OOVOO (logiciel comme MSN) : aidesourds75

Pays : 

Commentaires

Portrait de maxou75

Bravo les militants du Groupe Sourds !!! Je suis fier de vous...
Portrait de joeydebxl

Bonjour! D'abord, une petite note ironique,... "Vous disiez, je ne vous ai pas entendu Monsieur, ah, vous voulez de la viande, c'est ça?" Bien vu l'aveugle!! :) Le tout d'un aveugle... :) :) Bon, je trouve perso cette initiative superbe, magnifique et tout et tout, donc bonne et heureuse continuation!!!!!!!!!!!!!!!! Euh, par contre, AIDES n'aura pas l'idée de faire la même chose pour les mâls voyants et/ou aveugle...? Bises à toutes & tous!!!!!! Excellente après-midi! :) VIH = virus de l'infecte humour!