Mr HIV 2013… pour combattre la sérophobie

Publié par jfl-seronet le 25.02.2013
10 338 lectures
Notez l'article : 
3
 
InitiativeMr HIVcampagne de communication

C’est en mai 2012, à l’occasion de la Belgian Gay Pride, qu’est lancé le projet d’une campagne Mr HIV : une campagne réalisée avec quatre portraits accompagnés de slogans proposés par des modèles volontaires. Cette campagne suscite curiosité et intérêt. Warning Bruxelles décide de poursuivre. L’association belge de lutte contre le sida vient de lancer "Mr HIV 2013", une toute nouvelle campagne.

"Sérofriendly, sérofier, sérodifférent, sérofolle...", Warning Bruxelles vient de lancer sa dernière campagne "Mr HIV 2013", une série de portraits photos qui entend lutter contre la sérophobie et promouvoir la citoyenneté des personnes vivant avec le VIH dans la communauté gay à Bruxelles. Cette campagne, inédite et visuellement très réussie, se définit clairement comme "sérofriendly". Elle sera diffusée dans les bars LGBT de la capitale belge et bénéficie du soutien du ministère de la Région Bruxelles-Capitale. Cette campagne ne doit rien au hasard. Comme le rappelle Warning Bruxelles, depuis sa création en 2010, l’association a décidé de faire de "l’invisibilité des personnes vivant avec le VIH en Belgique", la pierre de touche de son engagement. L’association considère que la "parole publique des personnes séropositives est difficile, occultée par un discours encore trop souvent misérabiliste". De ce fait, "le grand public n’a presque aucune information sur [leur] expérience quotidienne et les idées reçues sont encore très répandues, notamment en ce qui concerne les modes de transmission et la prévention". Mais note Warning Bruxelles, ce phénomène ne se limite, hélas pas, au grand public. "C’est d’autant plus étonnant dans le milieu gay où l’on s’attendrait à une plus grande proximité [avec les personnes vivant avec le VIH] et à une visibilité plus facile. Malgré l’action des associations sans but lucratif dédiées [à la lutte contre le VIH/sida], un énorme travail reste à faire pour lutter contre les préjugés", note l’association. "De leur côté, les campagnes de prévention ont longtemps fait comme si contracter le VIH était la pire des choses qui puisse vous arriver et, en faisant disparaître les personnes séropositives dans leur communication, elles ont implicitement prôné une méfiance généralisée à leur égard".

VI… SI… BLES !

Cette nouvelle campagne est dans la logique des initiatives précédentes comme la révélation au grand public de l’homosexualité et de la séropositivité de Saint-Nicolas à l’occasion du 1er décembre 2010. Il faut, pour Warning Bruxelles, défendre d’emblée "la visibilité des personnes séropositives dans les débats publics, médicaux, sociaux et politiques qui les concernent". A ceux qui s’interrogent sur cet objectif, l’association explique qu’il s’agit ainsi de permettre aux personnes séropos "de se réapproprier [leurs] corps, [leur] santé et [leur] identité. C’est aussi de rompre avec le moralisme qui pèse sur nous et sur nos sexualités, en prenant notamment en compte la culture de la fête et du plaisir", précise l’association. "Il faut donner une autre image de la séropositivité, d’abord chez les gays, qui restent la population la plus touchée par le VIH en Belgique ; une image moins condescendante et plus positive, qui insiste sur l’importance politique de notre vécu et de notre parole, plutôt que sur notre vulnérabilité, ou alternativement, sur notre dangerosité…"

Mr HIV : tous gagnants !

Alors comment contrer cette sérophobie que l’association juge "structurelle" tant elle est largement diffusée par les discours publics en Belgique depuis des années ? Avec cette nouvelle campagne avance Warning Bruxelles. Et l’association de décliner les objectifs de son initiative :

"MR HIV, C’est :
- Lutter contre la sérophobie ;
- Promouvoir la citoyenneté des personnes vivant avec le VIH ;
- Encourager une visibilité positive dans le milieu gay ;
- Se mobiliser contre les préjugés et l’exclusion ;
- Retourner la honte et le stigmate de la séropositivité ;
- Afficher un signe de reconnaissance, de respect et d’égalité ;
- Valoriser la place, la parole et l’expertise des gays séropositifs ;
- Défendre la sérofierté ;

Mr HIV, c’est l’élection de toutes les personnes, séropositives ou séronégatives, qui participent".

Pour être bien reçue, la campagne emprunte aux codes gay et "détourne le concept de Mister Leather ou de Mister Bear Belgium, icônes communautaires gays, sans procéder à une élection proprement dite". Elle se fonde aussi sur "une démarche participative auprès de tous pour, simultanément, toucher et impliquer des personnes autant séropositives que séronégatives". L’association mise sur un effet "boule de neige" qui implique les membres d’une même communauté : le milieu gay à Bruxelles. A la question : "Quand aura lieu l’élection de Mr HIV ?", on répond : "Le jour où chacun en Belgique se sentira suffisamment concerné par le VIH pour poser en tant que Mr HIV". Dès maintenant et jusqu’à la prochaine Belgian Gay pride de mai 2013, une série différente de portraits Mr HIV sera diffusée chaque mois dans le centre-ville de Bruxelles.
Contact : +32(0)488 243 901 ou par mail : bxl "@" thewarning.info

Commentaires

Portrait de Muffin64

La Belgique est un super pays. Bravo les belges. Mr HIV est aussi un moyen de prévention. Le VIH est visible avec des visages certes  mais malheureusement toujours present en 2013...

Portrait de hugox

de montrer des couples sérodiscordants qui vivent tout à fait NORMALEMENT !

Arrêtez ces campagnes de merde du passé basées sur la PEUR.

STOP LA PEUR !

J'ai 2 couples sérodiscordants près de moi:

un couple gay qui baise avec capote.

un couple hétéro qui baise sans capote.

Les 2 séropos sont indétectables et les 2 autres sont négatifs.

voilà du concret.

Portrait de fioredelmiosegreto

Je n'arrive pas précisément à savoir quoi, mais il y a quelque chose qui me gêne et qui me met mal à l'aise dans cette initiative.

Portrait de coffeetea

Cette campagne est dérangeante. Pourquoi toujours nous stigmatiser ? On fait pas la foire!!

Portrait de BD92110

Je la trouve très bien cette campagne.

Il faut bien parler de ce sujet .... Et dédramatiser la situation pour améliorer l'abceptation des s+ par les s- ou les s? qui sont pas ou mal informer et de fait flipper.

 

Portrait de valerizaza

mettre en plus un couple hétéro et aussi une autre avec une femme enceinte car je pense qu avec deux homos seulement on les stigmatisera encore plus mais je suis pour dire les choses et montrer les choses , la vrai pluralité qui touche cette maladie . 

Portrait de mona1515

Ah ouiiii c'est un concours de sérologie !!! ou avais je la tête ...........

c'est pour quand Mr "condylomes" ???? ou Mr aphtes....Miss hémorroides aussi ???

Ok je sorsSmile

Portrait de legrandbeautemps

Sérofier de quoi ??? De leur campagne ???

Ou bien alors sérofier d'être séropositif au vih/SIDA ???

J'hallucine... et tout comme mona1515, je préfère sortir.

Portrait de romainparis

Et est-ce que les misters SIDA peuvent y participer ? Ou ils doivent rester dans le placard ? Quelle est la bonne image du sida ?

Portrait de mona1515

les Mrs sida ne peuvent pas bien représenter la maladie....c'est pas beau a voir

en plus c'est interdit a -100ans(ame sensible s'abstenir)Wink

Portrait de frabro

Mais il a des visages, aussi diversifiés que ceux des séronautes.