Blog de cgbspender

Cumul ALD / AAH, possible ou pas ?

Par cgbspender
Publié le 23 Avril 2010, 01:02:49 dans le Blog de cgbspender
A -
A +

Bonjour,

je suis preneur de toutes informations concernant un éventuel cumul de l' ALD / AAH, et si cumul possible, savoir quels sont les critères, restrictions possibles etc ?

Merci d'avance !

Commentaires

Portrait de ecceomo

Ald, affection de longue durée au nombre de 30, les soins prodigués dans ce cadre sont rembourser à 100% par la sécu. Avec sa carte vitale, l'assuré peut bénéficier du tiers payant, dans ce cas il n'a rien à payer par contre les franchises restent et seront prélever lors d'un autre remboursement.

ALD est géré par la CPAM après que ton médecin en ai fait la demande. 

 ameli.fr - Qu’est-ce qu’une A.L.D. ?

AAH allocation adulte handicapé , géré par la MDPH (maison départementale du handicap) financé par les conseil généraux (départements)  Un taux de handicap est attribué après confection par ton médecin et étude par une commission . À partir de 50% de handicap une allocation peut t'être versé en fonction des revenus de l'année précédente. Les indemnités journalières versés pour un arrêt maladie lié à l'ALD n'étant pas imposable, elle ne rentre pas en ligne dans le calcul fait par la CAF. 

 Allocation aux adultes handicapés et compléments d'allocation - Service-public.fr

au dessus de 80 % de handicap  l'aah continu après 60 ans alors qu'entre 50 et 79 % tu es basculé d'office sur la retraite.

au dessus de 80 % tu peux bénéficier d'une majoration pour vie autonome si tu vis seul.

La CPAM et la CAF sont totalement indépendant  et fonctionnent chacune avec leur critères et logiques.

 On ne peux parler donc de cumul car n'étant pas lié à la même chose (d'un côté les soins, de l'autre une éventuelle allocation pour vivre)

 Pourquoi veux tu savoir tout cela ??? si ce n'est pas indiscret ?

 

ecceomo 

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de cgbspender

Hello,

Désolé pour la confusion, dans ma tête le A de ALD était l''acronyme d' Allocation. J'étais sur le point de me corriger, mais t'as répondu trop vite ;)

Quels sont les critères d'appréciations d'une invalidité ? lourdeur du traitement ? effets indésirables ? As tu une idée (là c'est de la pure curiosité) de comment sont faites leurs fiches ?

En ce qui concerne les raisons de ma curiosité, elles sont de plusieurs ordres :

1/ je suis en couple avec un séropo ( qui ne maitrise pas forcément plus que moi certains sujets ) et je veux pouvoir savoir exactement ce qu'est l' ALD, l'AAH pour pouvoir être présent et être un bon support. ( et pas seulement sur les questions administratives d'ailleurs)

2/ Après avoir discuté avec un jeune nouveau sur le site et avoir remarqué à quel point le système administraif peut être tortu(r)eux, je me suis dit que çà serait une bonne occasion de parler de çà. Un jeune séropo (entendez "nouvellement séropo")

ne connait pas forcément les sigles, ni les droits qu'il peut faire valoir (même si j'ose espérer que les médecins savent aussi conseiller là dessus). Une piqure de rappel ne peut donc qu'etre profitable.

Question subsidiaire :

L' AAH est-elle compatible avec un emploi ? Un salarié peut-il toucher l' AAH plein pot ou bien le salaire mensuel est-il décompté sur le montant total de l'alloc ?

(Si les réponses se trouvent dans tes liens, ne pas tenir compte de ces questions, j'ai pas encore cliqué, je vais voir çà maintenant)

Matthieu.

Portrait de lille1310

étant en arrêt de travail et reconnu par la sécu en ALD, je perçois des indemnités journalières de la CPAM (630 euros environ) + une AAH car je suis resté sans travaillé du fait de l'ALD(affection longue durée) plus d'un an...je suis sensé reprendre un travail à la fin de mes droits d'indemnités journalières, c'est pour cela que je peux cumuler à la fois I.J. + AAH... il faut savoir que pour demander une AAH il faut avoir cesser de travailler depuis au moins un an (restant couvert par les indemnités journalières) puis lorsque que l'AAH est acceptée par la maison des personnes handicapées(MDPH) , suivant le taux d'invalidité reconnu tu peux ou pas cumuler I.J.+AAH, les indemnités journalières comptant pour zéro dans le calcul de tes revenus auprès de la CAF (on peux toucher les I.J. durant trois ans) et donc lorsque ton dossier AAH est accepté, tu touches le rappel de la CAF sur les sommes que tu aurais du percevoir depuis la date de dépot du dossier AAH...   c'est ainsi que moi, en mars dernier, j'ai touché un cumul d'une année d'AAH (682 euros X 12) tout en continuant de percevoir les indemnités journalières de la CPAM du fait de mon arrêt de travail... ce mois ci, avril, je perçois : AAH/682 euros + 630 euros d'indemnités journalières + une allocation logement au maximum (car elle est calculée sur les revenus année -1 et année -2) c'est à dire 259 euros... je suis sensé reprendre le travaille au mois de septembre, donc je peux cumuler AAH+I.J+APL maxi jusqu'en aout... au delà en septembre les I.J cesseront et je ne percevrais plus que AAH+APL... c'est la première année d'arrêt maladie qui est la plus difficile car on ne perçois que les indemnités journalières de la CPAM, sans rien d'autre, après un an d'arrêt, mettre en route le dossier AAH auprès de la MDPH,et celui de l'aide particulière au logement APL, ensuite, lorsque le dossier est passé en commission, on peut (suivant si nous avons repris le boulot ou pas) cumuler I.J+ AAH+ APL et après deux ans d'arrêt, l'APL est au maximum (259euros)... j'espère avoir été clair, moi je me comprends mais j'avoue que c'est assez difficile....     positivement toujours...         phil
Portrait de fil

Portrait de guppy

On perçoit une aah à condition d'être vraiment dans l'incapacité de travailler. On accorde plus aussi facilement que par le passé, l'aah ou la pension d'invalidité. Je connais des personnes seropositives qui ont eu leur demande d'aah rejetée et qui ne perçoive que le rmi.
Portrait de ecceomo

Depuis janvier 2010, il n'est plus nécessaire de n'avoir pas travaillé pendant les 12 derniers mois pour entrer dans le dispositif AAH (pour se rapprocher de la logique du RSA) car avant si l'on reprenait un emploi, il fallait être sur de ne pas le perdre en quelques mois, on risquait de se retrouver sans rien.

Il est possible et même fortement conseillé d'essayer de travaillé tout en ayant l'AAH, le cumul salaire , allocation se fait dans la limite d'un certain plafond.

Concernant le travail, on peut alors avoir le statut RQTH (reconnaissance de qualité travailleur handicapé ) qui donne accès aux emploi protéger, permet aux employeurs de remplir leur quota d'embauche d'handicapé et donc de ne pas payé la taxe, voir d'aménager le temps de travail (1/2 tps ou..) ou l'espaced e travail en rapport au handicap

 Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RTH, RQTH) - Arcat - VIH/sida et pathologies associées

ecceomo 

Positivement / / De passage avant compostage

Portrait de Kiliwoo

La MDPH vient de m'accorder un avis favorable pour l'obtention de l'AAH avec  un taux entre 50-75%. Actuellement percevant des Indemnités Journalière pour Affection Longue Durée "non imposables, et non pris en compte par la CAF comme revenus" Celle ci me répond que pour le calcul des droits de l'AAH elle prendra en compte les revenus de 2008. A cette date je travaillais encore et donc mes revenus dépassant le plafond la CAF m'informe qu'elle appliquera qu'un abattement sur mes revenus de 2008, mais je dépasserai encore le plafond. Donc pas d'AAH avant janvier 2011.
Ayant une RQTH et ayant cessé mon activité professionnelle en février 2010 date à laquelle mon dossier a été déposé à la MDPH, la CAF doit'elle prendre en compte mes revenus de 2008 ? ou doit'elle tenir compte de ma situation actuelle.

Je vous remercie de votre réponse.
Portrait de frabro

Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans l'exposé de ta situation, mais parce qu'il manque des infos sur celle-ci. Ce qui m'amène à faire quelques précisions et poser quelques questions :

1/ Tu dis que tu touche des indemnités journalières au titre de l'arrêt maladie en ALD. T'es-tu renseigné sur la possibilité d'obtenir une pension d'invalidité de ta caisse d'assurance maladie ? As-tu fait auprès d'elle une démarche de reconnaissance de handicap ?

2/ Le passage en invalidité entraîne automatiquement l'arrêt des prestations d'indemnité journalières  de l'assurance maladie, en tous cas pour la même pathologie. D'où la nécessité d'instruire en même temps à la MDPH et à la CPAM (si tu relèves du régime général de la sécu).

Il t'est toujours possible de prendre rendez-vous avec le service social de la CAF pour exposer ta situation dans le détail. Le passage d'un statut à l'autre est souvent difficile dans les périodes intermédiaires.

Bon courage quoiqu'il en soit !

Portrait de serosud

...car pour ses calculs, la Caf se base sur les revenus de l'année précédente, mais les années à la Caf se comptabilisent de Juillet à Juillet (ou de Août à Août, me souviens plus trop !).

Tes droits démarrant à la date de validation de ton dossier (février 2010), l'année de prise en compte de tes ressources est bien 2008.

Rapproches-toi d'une assistante sociale qui peut essayer de négocier (difficilement) avec la Caf.

Profites de tes I.J en Ald (non imposables) le plus longtemps possible (2 ou 3 ans) que tu peux cumuler avec l'A.A.H.

Une fois tes indemnités journalières épuisées, alors tu pourras faire une demande de Pension d'Invalidité, mais surtout pas avant, au risque d'y laisser des plumes.

Quel département instruit ton dossier ?..(je m'étonne du taux 50-75%, mais suis plus dans le coup).

Bises..