Sac de noeuds

Mots clés  : travaildiscrimination

Bonjour à tous,

Je viens vers vous car je suis face à un gros problème.

Je viens de commencer un nouveau poste dans un grand laboratoire pharmaceutique.

J'ai signé le contrat qui ne parle en aucun cas du vih.

J'apprends aujourd'hui que j'ai un RDV dans 2 semaines en interne avec le médecin et l'infirmiere pour une série de test dont le VIH.

Je me sens anéanti...

Que faire ? Démissionner ? Refuser la prise de sang?

Depuis que je suis séropositif j'ai toujours relativisé mais la j'avoue je suis vraiment pas bien. Je ne peux pas en parler.

Je suis tellement content par le poste mais tellement dégoûté de devoir démissionner pour éviter que ça se sache ...

Merci à tous pour votre aide

Commentaires

Portrait de Pierre75020

Je croyais que les entreprises n'avaient pas le droit de demander un tel test , en tout cas ,ce serait une mesure de discrimination inacceptable.Comment l'entreprise justifie-t-elle cette demande?

Portrait de ballif

le vih ne peux être une raison de renvoie  si tu es compétant à ton poste  il n'y aura pas de problème  le vih est connu et se soigne  tu n'en mourera pas

Portrait de Rimbaud

"Dans le cadre du suivi individuel renforcé ( donc en présence d’un risque professionnel figurant à l’ Art. R. 4624-23. ), c”est le médecin du travail et uniquement lui qui effectue l’examen médical d’aptitude à l’embauche avant l’affectation au poste de travail ( on ne parle donc pas de visite d’information et de prévention dans le cadre du suivi individuel renforcé mais bien d’examen médical d’aptitude à l’embauche), cet examen d’embauche ne peut donc pas être confié à un médecin collaborateur, un interne en médecine du travail, ou un infirmier."

 

je n'y connais rien mais j'ai trouvé ce site :

https://www.atousante.com/visites-medicales/visites-medicales-obligatoir...

 

Chez Aides, il y a sûrement quelqu'un de calé sur les questions de droit.

Portrait de espace

Bonjour si dans ton contrat de travail qui t est propose rien indique que le fait de être séropositif peux engendrer un danger dans ton travail et que le test est donc rendu obligatoire à l embauche ,tu n’as pas à subir de discrimination à ton embauche.

Le test n est donc pas obligatoire et il t appartient de le dire ou non.

SI tu es suivi en milieu hospitalier n hésites pas à leur parler rapidement de ton souci .les équipes de médecins et d éducation thérapeutique te donneront toutes les informations nécessaires ainsi que la procédure à suivre.

Dans la me sur ou tu suis un traitement et que tu es indetectables ,ton avenir est le même que tout autre salarié.Peux être même encore meilleur niveau santé du fait de ton suivi.

prends conseil auprès de aides aussi qui te donnera l adresse d avocats qui te conseilleront sur la marche à suivre.

Courage tt va s arranger ....fonce

Portrait de frabro

Dans les grandes entreprises, la médecine du travail est très souvent intégrée à l'entreprise tout en étant soumise à la même déontologie que les services de médecine du travail indépendants des entreprises. En particulier le secret médical par rapport à l'employeur : le médecin peut seulement dire si le salarié est apte ou inapte au poste mais sans en donner la raison.

 

Personne ne peut obliger quelqu'un à faire un test de sérologie sans son accord, c'est la Loi.

 

Mais refuser ce test induira automatiquement  des soupçons sur la réalité de ton état de santé et, si tu es encore en période d'essai, peut conduire l'employeur à mettre fin au contrat de travail sans être obligé de se justifier.

 

Tu ne dis pas quel est ton poste de travail. Il se peut qu'être porteur de certaines pathologies soit effectivement incompatible avec celui-ci. 

 

A ta place (mais je n'y suis pas !) je choisirai de dire la vérité au médecin et d'en discuter franchement avec lui.

Portrait de Exit

Refuse toute prise de sang sans parler du vih en invoquant le secret médical face à l'employeur. Ne dit surtout pas que tu es Hiv+ car ça va sans doute te couter ta place. Si ils font ça c'est pas pour rien, ils essaient d'en savoir un maximum sur toi mais si tu refuses la prise de sang. Ils ne peuvent pas t'obliger.

Portrait de brunobbbo

bonjour

refuse la recherche de VIH entre autre car cela est confidentiel

Portrait de epoultreniez

Bonjour,

Je suis vraiment désolé de lire ça, et je vais essayer d'apporter le maximum d'infos pour que vous puissiez vous faire un avis éclairé sur le sujet. 

Qu'on soit clairs, lors de l’embauche, l’employeur ne peut demander à un candidat que des renseignements ayant un lien direct et nécessaire avec l’emploi ou les aptitudes professionnelles requises. Le principe de non-discrimination en raison de l’état de santé, posé dans le Code du travail (article L. 1132-1) et dans le Code pénal (articles 225-1 à 225-4), interdit à l’employeur de rechercher ou de se faire communiquer des informations d’ordre médical. En d’autres termes, seul le salarié peut décider de révéler son état de santé à ses collègues de travail ou à son employeur.

A ce jour en France des restrictions dans l’accès à l’emploi des personnes vivant avec le VIH ne perdurent que pour l’aviation civile et certains postes dans l’armée, la gendarmerie, la police et les pompiers (AIDES plaide pour les lever, non sans difficultés).

Deux types de visites médicales existent avant l’embauche :

  • - la visite d’information et de prévention (qui remplace depuis 2017 la visite médicale d’embauche – articles R4624-10 et suivants du Code du travail) : c’est une simple séance d’information et d’échanges sur la santé au travail, sans examen ;
  • - l’examen médical d’aptitude à l’embauche (articles 4624-24 et suivants du Code du travail) : il se substitue au premier uniquement pour les salariés exposés à des risques particuliers (amiante, plomb, agents cancérigènes ou toriques, rayonnements, risques de chute, etc.). L’examen peut avoir pour objet de rechercher si le candidat n’est pas atteint d’une affection comportant un danger pour les autres travailleurs. Ça n’est clairement pas le cas du VIH. A l’issue de l’examen doit être délivré un certificat d’aptitude totale, partielle ou d’inaptitude, mais il ne doit comporter aucun renseignement médical confidentiel.

Par ailleurs, information importante : les médecins du travail sont tenus au secret médical. S’il était avéré qu’un médecin du travail avait divulgué le statut sérologique d’une personne, il risquerait de graves sanctions. Pour nuancer ça reste souvent difficile de prouver l'atteinte au secret médical (comme pour les refus de soins).

Ensuite, il appartient au médecin du travail, et à lui seul, de vérifier qu’un candidat à l’embauche est apte à occuper un poste. Dans la mesure où le VIH ne peut se transmettre dans le cadre des relations de travail, le médecin du travail n’a aucun motif de proposer systématiquement un test de dépistage du VIH au titre de la prévention des maladies dangereuses pour l’entourage.

Pour des postes peu nombreux et très précis, la décision de pratiquer cet examen appartient au médecin du travail après avoir informé le salarié et recueilli son « consentement éclairé ». Donc il est possible de refuser cet acte médical, et le dépistage du VIH à l’insu d’un salarié est interdit.

Je suis disponible pour échanger directement par message privé, peut-être pour voir aussi comment préparer au mieux cette visite, voire envisager une médiation (avec AIDES par exemple).

Pour plus de précisions n’hésitez pas à contacter la ligne d’appel de Santé Info Droits : http://www.france-assos-sante.org/sante-info-droits
Et aussi la fiche de Santé Info Droits sur « aptitude et inaptitude médicale des salariés » : http://www.france-assos-sante.org/sites/default/files/Aptitude-inaptitude-medicale-des-salaries.pdf

 

Portrait de bonheur9

j'ai postuler à la  Sncf et la Ratp ces deux entreprises pratique des prises de sang et  regardent en catimini si les gens ont  le vih et sous traitement , ils peuvent le savoir facilement  car ils ont  des laboratoires  qui travaillent avec  la  SNCF ET RATP et plusieurs personnes ont été viré  dont une femme  à la Sncf en 2014 pour avoir  été  testé positif au vih et je suis étonner que cela n'as fait scandale pour ces entreprises car selon la loi , ils n ont pas le droit en plus cétait pas  pour un poste de conduite de train que je postulais et je suis pas le premier  qui ne peut pas  postuler  dans ces deux boites  par peur , Air France aussi à déjé licencié  des employés pour ce motif et personne ne dit rien c'est scandaleux tout de meme

Une fois j ai bossé pour une boite  ou il y avait un jeune homme  DRH super gentil adorable meme et quand il a dit à nous  les choses sur la visite médicale  , il a dit  vous inquietez pas les amis c est juste  les urines et les yeux la tension et un coup de stetoscope pour le coeur et la respiration et tout le monde dans la salle  à eu  un soulagement collectif  , c était étrange  quand tout le monde a souri et je pense que quelques un dans la salle  flippaient  et moi de meme  et ce DRH intelligent a rassuré toute la salle , cela existe des DRH gentil  et cool cela fait plaisir .

Exit wrote:

Refuse toute prise de sang sans parler du vih en invoquant le secret médical face à l'employeur. Ne dit surtout pas que tu es Hiv+ car ça va sans doute te couter ta place. Si ils font ça c'est pas pour rien, ils essaient d'en savoir un maximum sur toi mais si tu refuses la prise de sang. Ils ne peuvent pas t'obliger.

oui  tu as raison il ne faut surtout pas  dire  aux employeurs  ce genre de chose , en plus cela ne les regardent pas  , je comprends cette personne  qui flippe  lors des recrutements  moi aussi cela m'arrive de flipper quand je postule  et que les recruteurs parlent  de la visite médicale j'arrive  etre  normal quand j apprends qu'il  y a prise de sang comme le font à la Sncf , pour les postes de commercieux à bord des trains il faut faire des prises de sang j en revenais  pas  , cela  m'as bloqué  net  et j'ai baclé leur tests psychotechnique car  trop stressé quand j avais  appris cela pendsant la journée de recrutement. je comprends que cela bloque le jeune homme  en plus  , ils ont pas le droit de regarder si il a le vih , je sais qu'il y a meme des restaurants  qui exige de faire le test rapide  devant l 'employeur  dans son bureau  lors de l'embauche.

C'est pour ca que lorsque les tests rapide  à faire soi meme  j étais pas  pour  car  des  employeurs  peuvent  dire  à employé naif  et craintif  de faire ce test devant le patron  ou  le DRH pour des emplois dans la restauration , alors que tout le sait  meme si la personne  se coupe  et met du sang sur la planche à découper  aucune contamination possible  , impossible  et peu de gens le savent en réalité .

bonjour  dans ce nouveau travail tu vas manipuler des seringues ? Pour qu'ils te demandent de faire un test vih , moi j ai postuler  à la SNCF et RATP ils font faire des prises de sang aux nouvelles recrue pour soit disant  voir si les gens prennent de la drogue , mais en réalité  ce n'est pas pour ça c'est pour voir si lesemployés ont le vih , car  une femme en 2014 à été viré  après une prise de sang car elle à été positif au vih , donc cela prouve bien qu'ils regardent en cachette.et l Etat ne dit rien à cela , je pense qu'il faut  alerter la ministre de la santé  sur ces sujets là pour que les loi soit  claire à ce sujet car les loi en France ne sont pas clair du tout sur ce sujet du vih .

En plus maintenant qu'il y a les tests à faire soit meme à la maison , des patrons voyous dans la restauration peuvent demander  de le faire dans leur bureau devant le patron  , et il dira  à sa nouvelle recrue , si vous avez rien à vour repprochez faites le devant moi .les tests à faire soit meme à la maison pour le Vih , j 'ai toujours été contre  car  des personnes mal intentionner  peuvent le faire faire et mettre des gens dans une merde pas possible .

Les tests rapide pour le vih devraient etre réalisé que par des associations spécialisé là dedans ou un médecin et non laissé  la population le faire eux meme  car des dérapages  ont lieux mais personne osent encore en parlé.

Il y a meme des groupes d étudiants à la fac qui se réunissent et se font des soirées  tests rapide et si l'un d entre eux  est positif et que ce jeune est jalousé  par quelqu'un je vous racontre pas  les dégats  , les jeunes  de maitemant  sont de curieuse  façon de s'amuser.

ne dite surtout pas  que tu as le vih , cela te poursuivre toute ta vie  car les  employeurs  s'appellent entre eux et disent  ah tiens celui là , il a  le vih  et tu ne seras embaucher  nulle part  et tu vas croire que c'est ton cv qui ne va pas , et aussi  quand tu donnes ton attestion carte vitale  fait bien attention de donner  l attestation sans la mention ALD car là aussi ils peuvent te poser des questions  au détour de la machine à café .cela te regarde et personne d 'autres et surtout ne jamais parlé de ça avec un collègue  de travail , sauf si ce collègue là tas vu dans un centre  pour te faire suivre  et donc lui aussi se fait suivre dans ce centre médicale comme toi.Certaine société  arrivent à avoir des informations sur l état de santé je sais pas comment ils font mais ils doivent avoir des indiquent qu'ils connaissent bien dans les laboratoires  qui leur donnent de telle informations.donc prudence

Ensuite je te comprends , moi avant de postuler je me renseigne un maximum sur la visite médiale dans la société  car en général c'est les autres  employés qui t en parlent et ils te disent sans faire exprès ce qu'ils ont subi à la visite médicale et souvent  on est rassuré quand on entend un collègue dire  oh c était les urines  et  les yeux  et  la tension  et  une petit discution avec  le docteur sur le stres au travail et c est tout  ensuite le docteur te donne  apte au travail;

Portrait de lambda13

Merci à tous pour vos messages.

Alors par soucis de confidentialité je ne pourrai pas trop donner de renseignement sur le poste par peur d'être retrouvé ...

Je peux juste préciser que c'est labo dans lequel je serai amené à aller en production, et que justement le test est demandé car j'aurai accès à la production.  C'est spéciale car une des matières utilisées pour fabriquer les médicaments est le sang.

J'ai appelé mon infectiologue qui lui même a trouvé la situation complexe. Il m'a proposé d'aller voir directement le médecin du travail et d'être franc (secret médical) et que ce dernier peux contacter mon infectiologue pour toutes informations.

Je pense que c'est ce que je vais faire et en fonction :

- soit je démissionne (si le médecin me dit que c'est bloquant) et comme ça personne ne sera au courant...

- soit je reste 

Mais moi ce qui me fait le plus flipper c'est que le médecin me mette inapte au poste ou qu'il m'interdise l'acces à la production. Va falloir que je justifie ça à toute l'équipe.

J'ai oublié de préciser que j'ai une periode d'essai de 2 mois et que le fameux rendez vous médical aura lieu juste après cette période.

Que me conseillez-vous, d'attendre le RDV ou que j'aille voir le médecin avant ( je pourrai ainsi démissionner du jour au lendemain en trouvant une excuse bidon ...)?

Je suis tellement déprimé. Je n'aurai jamais cru vivre ça un jour à cause du VIH.

Je n'arrête pas dy penser et je n'arrive plus à me concentrer au travail :(

 

Portrait de frabro

Ne démissionne pas, il vaut mieux ne pas perdre des droits éventuels et une place qui te convient tant que tu ne sais pas s'il y a réellement un obstacle au poste proposé. Si c'était le cas, un licenciement pour inaptitude vaut mieux qu'une démission au niveau des droits ASSEDIC, par exemple.

A ta place j'attendrai le rdv avec le médecin du travail et je ferai ce que t'a conseillé l'infectiologue.

Bien sûr, si le stress est insumrontable, prends les devants et demande un rdv plus rapide.

*** Un propos a été modéré modéré ***

Quand à la médiation par AIDES, je me marre : bonjour la discrétion dans ce cas...

Bon courage en tous cas et k'espère sincèrement que tu pourras garder ton poste.

Solidairement,

François

 

Portrait de lambda13

Bonjour à tous,

Merci encore à tous pour vos messages.
J'ai donc suivi vos conseils et en ai parlé au medecin du travail.
C'est avec surprise que j'ai vu qu'il a réagit normalement en me disant " c'est pas grave, si tu suis bien ton traitement c'est une maladie chronique contrôlée".
Il m'a vraiment bien mis à l'aise. J'ai fais le test avec charge virale qui s'est avérée toujours indétectable. Mon infectiologir lui a fait un courrier pour confirmer que depuis mon diagnostique et apres avoir été mis sous trithérapie, j'ai toujours été indetectable.
Le medecin du travail m'a donc mis apte pour mon poste de travail :)

Restons optimiste !! :)

Je vous souhaite à tous un trés bon weekend.

Portrait de espace

SUPER......Comme quoi les mentalités évoluent .Franchement c est super ,mais trop peu de médecins sont suffisamment informés sur le vih.Moi j avais un souci avec un généraliste qui n osait meme plus me prendre la tension.La je viens d en changer et pourtant suis dans un petit village de campagne et avec un vieux médecin et la bonne surprise ,super cool et le vih ne lui pose aucun souci ,il sait ce qu est un séropositif sous traitement et ne fait aucune différence avec un séronégatif.

Que du bonheur tout ça ,alors bonne continuation dans ton nouvel emploi ,longue vie et santé.PROFITES

Portrait de frabro

lambda13, je suis content pour toi que tu n'ais pas baissé les bras et choisi de parler librement avec le médecin du travail.

Celui-ci a par ailleurs prouvé que les stéréotypes défaitistes habituellement rabachés sur Seronet sur la médecine du travail sont souvent faux.

Je te souhaite d'aller au terme de ta période d'essai et de te voir confirmé durablement dans ton emploi.

Espace, la connaissance du vih n'est pas une question d'age mais d'intérêt du médecin pour son métier. D'ailleurs, même les plus anciens des médecins ont derrière eux plus de trente ans d'expérience de cette maladie.

Deux beaux exemples en tous cas de la nécessité de faire confiance aux médecins.

Portrait de bonheur9

espace wrote:

SUPER......Comme quoi les mentalités évoluent .Franchement c est super ,mais trop peu de médecins sont suffisamment informés sur le vih.Moi j avais un souci avec un généraliste qui n osait meme plus me prendre la tension.La je viens d en changer et pourtant suis dans un petit village de campagne et avec un vieux médecin et la bonne surprise ,super cool et le vih ne lui pose aucun souci ,il sait ce qu est un séropositif sous traitement et ne fait aucune différence avec un séronégatif.

Que du bonheur tout ça ,alors bonne continuation dans ton nouvel emploi ,longue vie et santé.PROFITES

 

c'est bien que dans votre  campagne cela se passe bien , par contre dans ma région  d'ou je suis originaire  les  pharmaciens ne sont pas  discret et  tout le monde se connait  , je m imagine pas  retourné dans ma campagne  ou je serais obligé d aller  à la pharmacie ,les pharmaciens feraient la gaffe  de parler à des gens de ma famille  sans le faire exprès pensant qu'ils sont au courant et je vous racontre pas  la catastrophe  que cela peut  etre  . les gens dans les petites ville sont des fois un peu trop bavards  et disent qu'ils n ont pas  fait exprès et aussi aller dans une pharmacie  et que derrière vous  un membre de votre  famille  attend  lui aussi  de prendre  des médicaments  et  il voit que vous venez chercher un traitement un peu spécial  là aussi cela risque  d etre  chaud, ou bien  vous habitez chez vos  parents agéés  et  que l'un de vos frères vous disent  je vais regarder  la boite  aux lettres  et ouvrent vos courriers  de l assurance maladie  et découvre votre  100%  là aussi cela peut etre chaud  , Paris reste une ville que j aime pour ce coté  anonyme  c est cette avantage  que plein de gens de province cherchent à montant à paris  

 

Portrait de la flipette

Sans déconner mais dans quel monde vit-on ?

Société misanthrope... La semaine dernière j'avais ma collègue qui me disait que les équipes devraient être informées concernant les maladies à déclaration obligatoire...

A moins d'un gros coup de malchance, je ne vois pas comment tout à coup je pourrais me mettre à pisser le sang.
Si cela devait se produire, les recommandations simples d'hygiène seraient amplement suffisantes.

Je voulais juste savoir pour le dépistage en question et étant donné que vous allez manipuler des produits sanguins, le test a peut être lieu pour éviter que vous vous retourniez vers l'employeur en cas de contamination accidentelle si vous travaillez dans un laboratoire.

Je dis ca car malgré tout, j'ai encore foi en l'humain...

Bye