Les archives communautaires

Mots clés  : fil musical

Finissons l'année avec Ray Charles, HOT HOT !

Pour retrouver les anciens posts musicaux, c'est par ici : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18 19, 20, 21, 23, 24...

A vous !

Commentaires

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de claire edith

Barrio Populo - Pas peur on Vimeo car la France renie tout pour commencer la nouvelle année

Portrait de Aradia

Portrait de Aradia

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Aradia

Portrait de Aradia

Portrait de IMIM

Portrait de unepersonne

Portrait de unepersonne

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Aradia

Portrait de Aradia

Portrait de Spooky

Portrait de IMIM

Ca faisait long time 

C'est un vrai kiff !! Guitares, percus, orgue (?) tout y est

Merci à toi et big up à SANTANA

Portrait de Spooky

Portrait de Aradia

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Mojo Jojo

Portrait de Aradia

Portrait de Spooky

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Aradia

Portrait de Spooky

Portrait de Aradia

Portrait de Spooky

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Rasta-Kouette

Take Me Home (Live in Dallas/Texas 1985) (HQ 16:9)

You Can't Hurry Love + No Matter Who (Live in Dallas/Texas 1985) (HQ 16:9)

In The Air Tonight (Live in Dallas/Texas 1985) (HQ 16:9)

One More Night (Live in Dallas/Texas 1985) (HQ 16:9)

Sussudio (Live in Dallas/Texas 1985) (HQ 16:9)

Against All Odds (Live in Dallas/Texas 1985) (HQ 16:9)

Portrait de Aradia

Portrait de Spooky

MARK RONSON & BRUNO MARS - Uptown Funk (Oldtown cover) feat. Alex Boye' & The Dancing Grannies (2015)

Portrait de Spooky

THE ROLLING STONES - Sympathy For The Devil (Glastonbury 2013)

Portrait de Rasta-Kouette

Portrait de Rasta-Kouette

Titre issu de l'Album "Lumières" (1984)
Un jour, être pauvre,
Détaché de tout
Sans pleurer de rien,
Sans rire de tout,
Comme un enfant qui repose
Dans la vérité des choses.
S'écarter de tout, sortir,
Se tenir debout
Comme un enfant sort du ventre et hurle,
S'écarter de tout.

Un jour, être pauvre,
Détaché du reste,
De l'autre coté du mur.
Pas le moindre geste,
Pas la moindre trace de haine,
Pas la moindre trace de fêlure, trace de brûlure,
Le moindre sentiment d'oubli.
De l'autre coté du mur,
Pas la moindre trace de fêlure, trace de brûlure,
Le calme au fond du lac.

Un jour, être pauvre
Sur un quai désert,
Etre un bateau vide.
Tout le monde à terre.
Comme un enfant qui repose
Dans la vérité des choses,
S'éloigner de tout, apprendre
A tenir debout
Sur la mer immense et douce, apprendre,
A tenir debout

Portrait de Emilie-seronet

C'est par ici !