Un compagnon de longue date

Portrait de unepersonne

 je ne sais pas comment vous faites tous ici pour chercher à comprendre les rapports entre CD4 CD8 , le pourcentage, la sollicitation du systeme immunitaire etc... 

 

perso je me base sur mon ressenti physique et mental en etant biensur attentif à mes resultats de bilans sanguins , mon infectio me dit c'est ok, ok,  c'est ok, je cherche pas à comprendre plus sinon je pete un cable, apres,  j'ai peut etre tort de ne pas m'y interesser en vue d' une tri plus adaptée à mon organisme  mais trop en savoir me nuit psychologiquement  

 

en revanche , j'aimerai comprendre cette histoire de reservoir de virus et d'un autre coté j'ai la crainte de trop en apprendre !

 

Commentaires

Portrait de Sycomor

je me reconnais assez dans tes propos.

j’ai également envie d’en savoir plus et de mieux connaître la maladie, mais j’ai déjà failli sombrer dans l’hypocondrie:

a la première quinte de toux j’imaginais un pneumocoque etc ....

 

donc oui oui pour le moment une charge virale indétectable et des cd4 “corrects“ selon le doc j’essaye de m’en contenter pour le moment .... 

 

perso je ne suis pas calé pour t’en dire plus sur les réservoirs ... d’autres le feront mieux que moi ici...

 

Du coup, j’ajoute une question , très naïve , ”ils mettent combien de temps à se remplir ces foutus réservoirs”...

evidemment ma question peut sembler curieuse, voire debile, .... en fait j’ai commencé ma trithérapie environ 10 jours après ma contamination (oui dépistage très précoce ou plutot rapide) alors je me dis, en fait je ne sais pas , je me dis que peut être c’est une bonne chose d’avoir commencer très vite ... désolé @unepersonne je n’ai Pas tes réponses ...

Portrait de mec95

Portrait de mec95

sinon pour parler simple les cellules reservoir qui contiennent du vih comme celle qui n'en contienne pas d'ailleurs, se duplique toute seule comme des grandes et se maintiennent comme ça aussi. le traitement antivih ne peut rien contre ça, je te rassure le traitement fonctionne trés bien sur le vih cirluant et les cd4 non mémoires. tkt tout va bien se passer...

 

 

le traitement empeche le vih qui entre dans la cellule cd4 d'en prendre le controle et de détourner la cellule t4 pour son propre compte (et c'est tout! c'est déjà pas mal) (quand il en a pris le controle il lui fait fabriquer du vih et libèrent ses petits à l'extérieur de la cellule et la cellule t4 meurt et ainsi de suite) il est tordu ce virus ! 

 

et c'est pas tout il est connu depuis presque 2 ans maintenant que le vih libérait une protéine la VPR parmis tant d'autre.. laquelle modifie la composition lipidique et peut provoquer une lipodistrophie (surtout ceux qui on bcp de vih qui prenne pas de traitement par exemple).

le vih aime la graisse le bougre! ..

y'a deja un an il on découvert que la graisse contenait une quantité de cellule réservoir importante et qu'il ne s'attendait pas à ça pff  on en apprend sans cesse mais on a pas trop l'impression d'avancer.

 

enfin si ça avance mais tellement lentement

en faite il en décourvert y'a 1 ou 2 ans que le vih arrive à se maintenir pendant des années dans les cd4 à mémoire en empêchant le cd4 à mémoire de signaler au sytème immunitaire que ça va pas bien et que la cellule à besoin de se faire apoptoser (mourir), les chercheurs cherchent un moyen d'empêcher le vih de brouiller ce signal, mais je sais pas ou ils en sont à l'heure actuel.

 

Portrait de unepersonne

le fonctionnement des cellules reservoirs meme si tu as fait simple commetu dit, les choses simples sont faciles à comprendre, nous ne sommes pas infectiologues pour tout comprendre sur le VIH et les cellules reservoirs je parle surtout pour moi 

 

alors, ceserait bien que les chercheurs, les scientifiques , tous ceux qui s'occupent du VIH  desepencher serieusement sur ces cellules reservoirs afin de controler eradiquer le probleme, j'imagine que ce n'est pas simple mais ce serait un grand pas defait s'il y avait une avancée medicale reconnue et validée à propos de ces cellules reservoirs qui personnellement m'inquietent