2 ans fermes pour transmission du VIH ?

28 Mai 2008
2 917 lectures
Notez l'article : 
0
 
balance.png

Il fallait que je l’empêche de nuire. C’est ainsi qu’après avoir découvert sa séropositivité, une jeune femme explique sa décision de porter plainte pour tentative d'homicide involontaire et mise en danger d'autrui contre l’homme qu’elle accuse de l’avoir contaminée. Âgé de 41 ans, le prévenu qui a vécu quelques mois avec elle à la fin des années 1990, avait accepté, d’après l’AFP, de mettre un préservatif au début de leur relation avant de lui expliquer que cela le gênait. Finalement poursuivi pour administration de substance nuisible ayant entraîné une infirmité ou une incapacité permanentes par le tribunal de Marseille, l’accusé risque 3 ans de prison, dont 2 fermes. Jugement le 2 juin.