5,5 % de la population face au suicide

2 Janvier 2012
2 508 lectures
Notez l'article : 
0
 
suicide.jpg

Les chiffres frappent. 5,5% des personnes de 15 à 85 ans (7,6% des femmes et 3,2% des hommes) déclarent avoir déjà fait une tentative de suicide au cours de leur vie, selon des données du Baromètre santé 2010 publiées (12 décembre) dans le "Bulletin épidémiologique hebdomadaire" (BEH). Selon la même enquête, conduite auprès de 27 000 personnes par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES), 3,9% de la population a eu des pensées de suicide durant l'année écoulée. La survenue d'idées suicidaires est maximale entre 45 et 54 ans (5%). Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à avoir pensé au suicide (4,4% contre 3,4%). Elles sont aussi plus nombreuses à avoir tenté de se suicider au cours des 12 derniers mois (0,7% contre 0,3%). La prévalence des tentatives de suicide au cours des 12 derniers mois est plus élevée entre 20 et 25 ans chez les hommes (0,6%) et entre 15 et 19 ans chez les femmes (2,0%). Le facteur de risque le plus important dans la survenue des pensées suicidaires comme des tentatives de suicide est le fait d'avoir subi des violences (sexuelles ou non). Les autres facteurs associés sont le fait de vivre seul, le chômage, un faible niveau de revenu et la consommation de tabac, et, chez les femmes, une consommation d'alcool à risque chronique. En France, les tentatives de suicide ne font pas l'objet d'enregistrements systématiques. Le nombre de suicides est connu grâce à l'analyse des certificats de décès, mais considéré comme sous-estimé, précisent les études. En 2009, 10 464 décès par suicide ont été enregistrés par le Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc) de l'Inserm, dont les trois-quarts chez des hommes (7 739 décès masculins contre 2 725 décès féminins). Le décalage entre les décès, qui s'avèrent nettement plus masculins, et les tentatives, plus nombreuses chez les femmes, s'explique en partie, soulignent les auteurs de l'étude, par les moyens mis en œuvre, plus meurtriers chez les hommes (pendaison, arme à feu...).

 

Commentaires

Portrait de tortue76

pour un début de nouvelle année , même si cela reflète malheureusement la réalité des faits
Portrait de chris69002

D' accord avec tortue76 !! Vous faites très fort pour commencer 2012 !! Joyeuse année a tous ... Quand même !!
Portrait de louve85

indispensable de nous balancer ce genre de brève???
Portrait de patock

Après, les bulles, les repas, les cotillons, reprenons la chanson..... Un jour de trêve pour nous rappeler 364 jours de communications.. Il faut bien un début choc pour nous remettre au contrôle................ Informations ! quand tu nous tape sur l'épaule....................... Année, Bonne, Petit Patock.
Portrait de lilo42

bonne année quand même hein .
Portrait de romainparis

tabac serait un facteur associé à la TS ? Je ne comprends pas. Sinon, le taux de suicide devrait augmenter, puisque que c'est lié aussi à la récession, car à force de nous rendre pauvre on nous tue.
Portrait de klaatu

Question quel est l'intérêt de cet article.

Déjà les chiffres ne frappent pas. Mise à part cette mise en scène stylistique, quel est le lien avec les séropositivités.

Ah oui sûrement pour nous faire un rappel dès plus morbide, rappel qu'est celui de nous imposer l'acte de souvenance et d'entretenir un sentiment de nature pathétique. Sentiment qui veut nous contenir, de nous sentir malade, désespéré. Si c'est bien l'intention que là, je devine, en cette démarche, je ferai sans détour de la "disance" en médisant sur le sujet.

Attendez quand même, je relis l'article, il semble (N'hésitez pas à me l'indiquer) que les raisons menant au geste fatal et dont la motivation proviendrait d'une maladie sont de l'ordre de l'épiphénomène. Le suicide provenant des pathologies et encore plus les pathologies sérologiques ne sont même pas évoquées dans l'article. Ah moins que... Suis-je bébête? Je n'ai pas pensé comme dit on déjà? Ah oui "Global"! Je n'ai pas vu qu'il n'y avait pas besoin de tautologie, de préciser "sérologie dans le titre de l'article. J'ai oublié cette sacrée diégèse, fille de la narratologie.

Les statistiques concernant les diverses séropositivités serait déjà nettement plus intéressants. Ah mais il semble qu'il n'y en ait presque point ou datant de 92 pour ce que j'en ai vu.

Je trouve indélicat dès la sortie des fêtes, de proposer un tel article.

Quid de ceux qui ont passé les fêtes seuls? Le but est-il de renforcer une idée?

Je pourrais en effet porter d'avantage la réflexion à d'autre niveau. Comme:

  • - Pourquoi ce genre d'article?Qu'est-ce que cet article aurait à nous susciter?
  • - La cible c'est qui?
  • - L'intérêt pour ceux qui la diffuse ? Pourquoi? Une nouvelle étude est elle lancée?
  • - Pourquoi parler des suicides et non pas de ceux qui réussissent en maladie? Le sujet est-il peu porteur? Peut être eut-il été plus d'intéressant de les comparer?

Bien sûr, il est dit qu'il n'y a pas de ligne éditoriale sur le site mais, s'il vous plait, arrêter de pousser les articles sans un travail de fond, un peu comme les chats à thème d'ailleurs. Dans cette "frappe" de chiffres c'est que c'est justement que des chiffres.

J'imagine bien en réveillon ou en soirée mondaine avoir une telle "frappe " verbale parait d'un canapé et d'un cocktail. J'écoperai je n'en doute pas d'une Terreur Suicidaire (TS)

2012 commence ici un peu mal.

Une raison de vous souhaitez les meilleurs sentiments pour cette année et les prochaines.

Portrait de BD92110

Je dirais pareil que tout ceux qui ont poster avant moi. Quel est l interet de poster cette article ? et aujourd hui ? Qu est ce que çà va changer à nos vie de savoir çà ? Le titre m'a tromper un peu en plus, "5.5%" çà m'a fait penser à un article sur la TVA d'apres le titre !
Portrait de lilit88

je ne dirai pas mieux que tout ce qui a été dit précédemment,bonne année à tous....lil
Portrait de Amar

On ne peut pas négliger cette information, qui est certes brut, mais qui veut aussi dire beaucoup de choses. Je pense que si on tirait le fil de cette info on y découvrirait énormément de choses sur notre société.
Portrait de maya

parce que les fêtes sont une période ou les gens seuls souffrent particulièrement et font des TS de ce fait..donc le sujet même s'il n'est pas fun fun mérite d'être posé.. qui ne connait pas de dépressifs capables sur un coup de blues majeur de passer à l'acte... bizatous
Portrait de jeanlouis

Moi, ce qui m'impressionne c'est l'importance du sujet; plus de morts que les accidentés de la route. Le suicide devient une cause de mortalité banale....bien sur, une fois de plus les plus touchés sont les plus fragiles quelque soit l'angle de leur vulnérabilité.... C'est vrai, ce n'est pas drôle en début d'année mais cela devrait nous mettre en posture dynamique. Comment faire pour que cela cesse ou se réduise? comment faire pour que les collectifs permettent qu'il y ait moins de gens seuls dans ces périodes de fête que je déteste pour cette raison. Les fêtes c'est chacun dans son petit nid avec ses copains et sa famille...chacun dans son petit égoïsme morbide. Ce n'est pas l'article qui est morbide, cest plut^t ceux qui laissent faire ces drames anonymes et banalisés...Au fait où sont les politiques? où sont les grands discours de M Fillon sur la lutte contre la solitude, grande cause nationale? Les fêtes, pour beaucoup c'est l'horreur..... Au fait, j'oubliais de vous souhaiter une très bonne année....
Portrait de into the wild

l'actualité ne s'arrete jamais,il me semble des morts, des vivants, du 1er janvier au 31 decembre !!! bizbye
Portrait de lounaa

Que sa parait nul pour certains , et moins pour d'autres quand on apprends le suicide d'un proche sa fait un choc, et si tant de gens se donne la mort c'est pas pour rien, tient , penser aussi pour nikit. qui fesait partie de ce site à ces débuts et qui n'est plus la ... Pas de trève contre ces actes de désespoir , ni contre la misère, enfin c'est mon sentiment après chacun les siens bien sur... Bonne année à tous. Sol...