90-90-90 : où en est l’Europe ?

9 Septembre 2018
384 lectures
Notez l'article : 
0
 

Où en est-on en Europe dans l’atteinte de l’objectif 90-90-90, lancé en 2014. L’ECDC (European centre for disease prevention and control) a mené l’enquête et donné quelques réponses. La région Europe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) — qui comprend pas moins de 53 pays, de l’Albanie à l’Ukraine, avec des pays comme l’Ouzbékistan, la Turquie, ou encore le Kazakhstan — est très proche d’atteindre l’objectif des trois 90. Selon des données collectées en 2016, les chiffres étaient de 81 % pour les personnes vivant avec le VIH connaissant leur statut ; 84 % des personnes diagnostiquées sous traitement et 88 % des personnes traitées ayant une charge virale indétectable. Mais ces chiffres cachent une grande disparité. En Europe de l’Ouest, les chiffres sont respectivement : 84-88-90. Ils sont de 84-69-62 en Europe central et de 57-45-57 en Europe de l’Est. La région européenne de l’OMS recensait 7 % des cas d’infection par le VIH dans le monde en 2016. L’ECDC a interrogé 55 pays via un questionnaire ; 48 ont répondu, mais seulement 41 ont donné des données complètes. Les enquêteurs-trices  de l’ECDC estiment que ce sont près de 1 200 000 de personnes qui vivent dans les 37 pays européens — qui ont fourni leurs données de prévalence. Elle était, en moyenne de 0,19 % : elle est au plus bas de 0,02 % en Slovaquie et, au plus haut, de 0,84 % en Estonie. Par rapport au premier 90 (ciblage des diagnostics), trois pays européens atteignent 90 % : le Danemark, la Roumanie et la Suède.