Agnès Thill visée par des collègues députés-es

20 Mars 2019
298 lectures
Notez l'article : 
0
 

Démarche rare, mais qui donne le ton du malaise des troupes chez les parlementaires LREM. « Sachez exclure » : seize parlementaires LREM ont récemment demandé à la direction d'en finir avec l'homophobie et le sexisme au sein de leur parti, fustigeant leur collègue députée Agnès Thill pour ses déclarations anti-PMA. Cette demande a fait l’objet d’une tribune publiée sur le site du magazine Têtu. « Depuis plusieurs semaines, nous devons dépenser beaucoup trop d'énergie pour combattre l'homophobie et la misogynie au sein même de notre mouvement politique. Maintenant, ça suffit ! », écrivent des parlementaires  (Guillaume Chiche, Pascal Boyer, Olivier Damaisin, Raphaël Gérard, Laurence Vanceunebrock-Mialon, Corinne Vignon, Julien Bargeton, etc.) et militants-es En Marche. Ce sont près de 109 personnes au total qui ont signé cette tribune. « Le débat pour la PMA (procréation médicalement assistée) pour toutes doit se faire. Il doit être nourri, mûri mais pas pourri par les opposants », taclent les signataires. Certains parlementaires signataires ont réclamé à plusieurs reprises l'exclusion d'Agnès Thill, dont les déclarations outrancières est discriminatoires répétées contre la PMA lui ont valu de faire des excuses, des mises en garde des responsables du parti. « Sachez mettre un stop à l'homophobie et au sexisme dans notre parti ! Sachez refuser les compromis avec l'ensemble des comportements discriminants. Sachez exclure », proclame la tribune.