Bono lutte contre Trump

10 Novembre 2018
141 lectures
Notez l'article : 
0
 

Bono, le chanteur de U2, se dit « heureux » que le Congrès américain ait choisi de ne pas suivre la volonté du président Donald Trump de réduire le financement de la lutte contre le sida. Le président américain souhaitait réduire de plusieurs centaines de millions de dollars le financement des programmes de lutte contre le sida tant aux États-Unis qu'à l'étranger, rappelle l’agence Associated Press (5 novembre). Le chanteur du groupe U2 a déclaré que les membres du Congrès « avaient jusqu'ici rejeté la demande de ce président de réduire les fonds alloués à la lutte contre le sida ». Bono estime que de grands progrès dans la prévention et le traitement du VIH/sida sont menacés par un relâchement de la détermination mondiale. Selon l'Onusida, près de 37 millions de personnes dans le monde sont atteintes du VIH, et près de 22 millions d'entre elles bénéficient d'un traitement antirétroviral. Le nombre annuel d'infections a diminué de près de moitié depuis 1996, passant à 1,8 million, et le nombre de décès a diminué de moitié depuis 2004. Bono a rappelé que ces résultats étaient le produit d'un « leadership incroyable dans le monde entier » qui a fait de l'élimination de la maladie une possibilité réaliste. « Il y a un consensus et un élan qui se dégagent  — et maintenant, les gens regardent ailleurs, et c'est juste le mauvais moment », a-t-il déclaré.