Croi 2014 : Seronet y sera

1 Mars 2014
3 366 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Croi, édition 2014, se déroule du 3 au 6 mars, à Boston, la capitale du Massachusetts, au nord-est des Etats-Unis. La Croi (pour Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections) est la plus importante conférence scientifique annuelle sur le VIH et les infections opportunistes. Comme chaque année, Seronet y sera avec deux envoyés spéciaux : Emmanuel Trenado (Coalition PLUS) et Renaud Persiaux (AIDES) qui vont assurer la couverture au jour le jour de cet événement. Très scientifique et très pointue, cette conférence se divise traditionnellement en deux parties : l’une qui porte sur la recherche fondamentale, la seconde sur la recherche clinique qui concerne plus directement les personnes avec un traitement. Au menu de cette 21ème édition, on attend de nombreux résultats d’études cliniques sur l’hépatite C, dont la prise en charge a pris un tournant avec l’arrivée, notamment, des antiviraux à action directe. Côté VIH, sont attendus des résultats sur des essais portant sur la Prep, des données sur des essais de prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME), des résultats d’essais cliniques sur le VIH, bien entendu et les avancées de la recherche sur Cure. Des milliers de congressistes sont attendus, il s’agit principalement de chercheurs fondamentaux et de médecins qui sont le plus souvent des cliniciens-chercheurs ; mais aussi quelques militants associatifs. C’est à suivre sur Seronet à partir du mardi 4 mars.

Commentaires

Portrait de Felix77

m'alléger mon traitement, la fatigue et les effets secondaires, ça me va !

Portrait de Ne pas vieillir

Felix77 wrote:

m'alléger mon traitement, la fatigue et les effets secondaires, ça me va !

Oui et un espoir de guérison? Tant qu'on y'est.... Pourquoi pas. 

Portrait de Felix77

Et proprement, pas comme un chien, comme j'ai trop souvent vu, serait un progrès.

Quand à la guérison... Elle ne me rendra pas tout ce que m'a volé la maladie et les discriminations, limite je devrais subir une nouvelle forme de discrimination, celle du survivant et de l'age !

Donc, la guérison ne sera jamais totale, je tenterais de finir gentillement mes écris, ce qui ne sera pas certain, puisque je ne trouve plus de place où me mettre sur cette planète en folie, pour pouvoir me concentrer et me soigner sainement.