Déremboursement de l'homéopathie

14 Décembre 2018
322 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Haute autorité de santé (HAS), chargée par le ministère de la Santé d'évaluer le bien-fondé du remboursement de l'homéopathie, a annoncé (5 décembre) qu'elle rendrait son avis au printemps, et non en février comme prévu, en raison notamment de l'ampleur du travail d'évaluation à accomplir, explique le Quotidien du Médecin. « Nous faisons au mieux pour aboutir au plus près du délai affiché dans la saisine de la ministre [fin février, ndlr]. Nous tablons sur le printemps », a indiqué à la HAS. « C'est un travail immense d'évaluer l'homéopathie et son maintien au remboursement », a fait valoir l'autorité publique indépendante, dont l'avis est consultatif. La Haute autorité de santé a effectué une revue de la littérature scientifique internationale (études scientifiques, avis de sociétés savantes, recommandations d'autorités sanitaires d'autres pays, etc.) et s'apprête à lancer « dans les jours qui viennent » un appel à contribution pour recueillir les arguments de toutes les parties prenantes, précise le Quotidien du Médecin.