Don de jours de congé pour les aidants

65 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

La possibilité pour les salarié-e-s de donner des jours de congé à des collègues accompagnant sur leur temps libre des personnes âgées et en perte d'autonomie, des "aidants", a été votée (29 novembre) en commission, via une proposition de loi du parti UDI-Agir. Cette disposition permettra de pallier au "coût" d'être aidant : "le coût de donner du temps pris souvent sur les congés, le temps libre, le temps familial", a exposé le rapporteur Paul Christophe, du groupe UDI-Agir et Indépendants (les anciens Constructifs), précise l’AFP. "La difficulté d'être aidant aujourd'hui aura des conséquences sur le nombre d'aidants demain, et donc indirectement sur le coût et la qualité de la prise en charge de la perte d'autonomie dans notre pays", a-t-il estimé. Selon les chiffres officiels, la France compte 8,3 millions d'aidants, les associations donnant une fourchette de 11 à 13 millions. "Les aidants constituent la solution privilégiée par les personnes âgées et les personnes en situation de handicap parce qu'ils permettent le maintien à domicile auprès de personnes de confiance, mais ils constituent aussi une solution peu coûteuse pour les finances publiques par rapport à l'embauche de professionnel-le-s ou a fortiori de placements dans un établissement", a-t-il aussi plaidé. La proposition a été votée par la commission sans amendement et sera débattue en séance publique le 7 décembre.

Pays :