Écrire l'histoire des sexualités

23 Février 2019
210 lectures
Notez l'article : 
0
 

Si l’histoire de la sexualité est apparue avec celle des mentalités dans les années 1960, l’histoire des sexualités minoritaires a pris son envol dans les années 1970, rappellent les Presses universitaires de Lyon. Féminisme et militantisme LGBT, combats politiques et débats scientifiques ont profondément transformé la société et avec elle le regard porté sur le passé, le présent et l’avenir des rapports de sexe et de genre. Dans ce livre, Jeffrey Weeks, auteur majeur du champ, décrit de façon claire et systématique les évolutions récentes de l’histoire des sexualités et en expose les enjeux actuels. Opposé à tout déterminisme biologique, il passe en revue les principales approches de l’historiographie anglo-saxonne et internationale, tant mainstream que queer, LGBT, féministe ou postcoloniale. La traduction française de ce livre est un guide indispensable dans les méandres des débats contemporains, avance l’éditeur. Professeur émérite de sociologie à la London South Bank University, Jeffrey Weeks jouit d’une réputation internationale dans les études sur la sexualité et la vie intime. C’est le deuxième ouvrage de cet auteur publié en France. Écrire l'histoire des sexualités, par Jeffrey Weeks. Texte traduit de l’anglais par une équipe composée de Samuel Baudry, Baudouin Millet et Jean-Charles Perquin, dirigée par Françoise Orazi. Collection Sexualités fondée par Rommel Mendès-Leite et dirigée par Maks Banens. Presses universitaires de Lyon.