Feu vert européen pour le TAF contre le VHB

2 Février 2017
738 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le ténofovir alafénamide (TAF), molécule du laboratoire Gilead, vient d’être autorisé par la commission européenne quant à son utilisation comme traitement contre l’hépatite B. Moins d’un an après une décision similaire pour le VIH, en août dernier. L’institution européenne a délivré lundi 23 janvier une autorisation de vente pour le TAF, sous le nom de "Vemlidy". Aujourd'hui le ténofovir disporoxyl fumarate (TDF) contenu dans le médicament Viread, et utilisé comme traitement contre le virus de l'hépatite B, est le leader du marché des thérapies anti-VHB. L’efficacité du TDF est largement reconnue, ce qui en fait l’une des molécules les plus utilisés dans le monde, que ce soit pour le VIH ou le VHB.