HCSP : faire évoluer les messages sanitaires

31 Août 2018
2 587 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP), dans le cadre de l'élaboration du quatrième Plan national nutrition santé (PNNS), compte proposer des pistes dévolution des messages sanitaires actuels sur la nutrition ("Pour votre santé, manger au moins 5 fruits et légumes par jour ; pratiquer une activité physique régulière, ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé, etc."). Officiellement, on considère que ces slogans (qui ont près de dix ans) s’épuisent un peu et sont donc moins opérants… rappelle le "Quotidien du Médecin". Les nouveaux messages seront concoctés par Santé publique France à partir des travaux du Haut conseil de la santé publique. L'objectif, rappelle le quotidien médical est d’améliorer la politique nutritionnelle en France, qui peine à lutter contre l'obésité et le surpoids, de promouvoir l'activité physique et d’endiguer les inégalités sociales de santé.  Les neuf messages prioritaires retenus par le HCSP sont : privilégier l'utilisation de produits bruts, les aliments de saison, les circuits courts et les modes de production respectueux de l'environnement (limitant l'usage des pesticides) ; utiliser le nutri-score pour acheter les produits favorables à la santé ; consommer au moins cinq fruits et légumes par jour et en augmenter la consommation quel que soit le niveau de consommation initial ; consommer des légumineuses et des fruits à coque sans sel de façon régulière ; privilégier les produits céréaliers complets et semi-complets ; éviter de consommer trop de viande (hors volaille) et de charcuterie (respectivement moins de 500 et 150 grammes par semaine) ; l'eau est la seule boisson recommandée : éviter de consommer des boissons sucrées, du vin, de la bière et toute autre boisson alcoolisée ; pas plus d'un verre de boisson sucrée par jour ; tous les jus de fruits font partie des boissons sucrées ; pratiquer une activité physique régulière et diminuer la sédentarité.