Légalisation du cannabis à Washington

10 Janvier 2019
245 lectures
Notez l'article : 
0
 

En 2012, les États de Washington et du Colorado légalisaient l’usage récréatif de la marijuana, une première aux États-Unis. Depuis, huit autres États ont suivi, et sur les cinquante qui composent le territoire, trente autorisent aujourd'hui l’utilisation de la marijuana à des fins thérapeutiques, tandis que la loi fédérale prohibe toujours tout usage, indique l’agence de presse Reuters. Dans l’État de Washington, le gouverneur, le démocrate Jay Inslee, souhaite désormais mettre en place un système de réhabilitation des personnes ayant été reconnues coupables d’infractions relatives à la possession de marijuana avant que la drogue ne soit légalisée. Dans un communiqué, il a expliqué : « Nous ne devrions pas punir les gens pour quelque chose qui n'est plus illégal dans l'État de Washington ». Cette initiative devrait concerner les personnes condamnées dans l’État entre 1998 et 2012, soit environ 3 500 citoyens-nes, qui pourraient demander une grâce. « C’est une première étape nécessaire pour réparer les disparités raciales des préjudices liés à la prohibition de la marijuana », a expliqué Jolene Forman, avocate à la Drug Policy Alliance. Elle souligne notamment les « implications raciales de la précédente lutte contre la marijuana, qui a principalement nuit à la communauté afro-américaine et aux minorités », rappelle le Huffington Post. Des personnes anciennement condamnées se retrouvent aujourd'hui en difficulté pour postuler à des emplois ou trouver un logement. Depuis 2014, dix États ont déjà adopté des lois visant à annuler certaines condamnations pour usage de marijuana.