Life ball de Vienne : fin de party !

12 Juin 2019
404 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le 8 juin dernier s’est tenu le tout dernier Life ball de Vienne, un rendez-vous glamour et excentrique de la jet-set engagée dans la lutte contre le sida. Cet événement à la fois mondain, caritatif et militant existait depuis 26 ans. « Nous avons atteint beaucoup dans le combat contre le sida. Ce n'est plus un arrêt de mort, mais une maladie chronique. Mais ce succès fait que paradoxalement le nombre des alliés pour des projets antisida a chuté », avait expliqué il y a quelques semaines l'organisateur de la manifestation, Gery Keszler, explique l’AFP. La difficulté (de plus en plus grande) de trouver des financements pour couvrir les frais de ce bal à grand spectacle organisé sur l'esplanade et dans les salles du vaste Hôtel de ville de Vienne a convaincu Gery Keszler de tirer le rideau sur l'événement. Créé en 1993, le Life ball a collecté quelque 30 millions d'euros de fonds pour la lutte contre le sida depuis son lancement, selon ses promoteurs. L’événement a attiré jusqu'à 45 000 spectateurs-rices par édition, débordant très largement de la scène gay dont il était issu. Cette dernière édition était placée sous le slogan « Unis dans la diversité ». Y ont participé des célébrités comme Katie Holmes, Lindsay Lohan et Kelly Osbourne. Parmi les très nombreux-ses participants-es figurent l'ancien président américain Bill Clinton, la styliste britannique Vivienne Westwood, le couturier Thierry Mugler, les actrices-eurs Charlize Theron, Sharon Stone, Milla Jovovich, Sean Penn et Antonio Banderas, les top-models Naomi Campbell et Heidi Klum, ou encore les chanteurs Elton John et Conchita Wurst. Les bénéfices du Life ball étaient distribués à des associations de lutte contre le sida en Autriche et à l'étranger.