Maviret délivré en pharmacies de ville

552 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Développé et commercialisé par le laboratoire américain AbbVie, le Maviret (glécaprévir et pibrentasvir), un antiviral à action directe (AAD) dans le traitement du VHC, a été autorisé en pharmacies de ville, ce qui devrait faciliter son accès. Sa délivrance n’est plus réservée aux pharmacies hospitalières comme auparavant. Il sera donc délivré en ville comme à l’hôpital. D’autres AAD pourraient suivre, mais pour cela il faudrait que les laboratoires pharmaceutiques qui les fabriquent, acceptent de baisser leurs prix. Ce médicament est valable sur tous les génotypes de VHC (génotypes de 1 à 6). Il permet une réduction de la durée de traitement à huit semaines pour les personnes adultes n’ayant jamais pris de traitement anti-VHC avant et n’ayant pas de cirrhose. Les résultats d’études cliniques indiquent que le taux de guérison de l’infection est de 97,5 %. Lorsque les personnes sont atteintes d’une cirrhose et si elles n’ont jamais pris de traitement anti-VHC avant, la durée du traitement passe alors au moins à douze semaines.

 

Pays :