Médicaments sans ordonnance : baisse des ventes

15 Février 2019
273 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les ventes de médicaments sans ordonnance ont de nouveau reculé en 2018 en France, selon les fabricants. Ces derniers avancent deux explications au phénomène : des maladies hivernales de moindre intensité et le succès croissant des produits de santé « naturelle » notamment. Le chiffre d'affaires des médicaments vendus hors prescription médicale en pharmacie a diminué de 4,6 % à 2,1 milliards d'euros en 2018, après une baisse déjà marquée en 2017 (-5,3 %), selon le baromètre annuel de l'association française des fabricants du secteur (Afipa). Cette baisse est particulièrement marquée pour plusieurs catégories de produits : médicaments destinés aux voies respiratoires (-44 millions d'euros, -9,1 %), produits antalgiques (-31 millions d'euros, -6,6 %) mais aussi médicaments anti-tabac (-5 millions d'euros) ou liés à la circulation (-6 millions), explique (5 février) le Quotidien du Médecin. L'automédication représente en France 12,9 % de la part de marché total des médicaments, loin derrière les taux du Royaume-Uni (51 %) et de l'Allemagne (41,9 %). Depuis l'été 2017, la vente sans prescription médicale de médicaments contenant de la codéine ou des dérivés d'opium n'est plus autorisée en France, pour tenter d'empêcher des usages détournés de ces produits, a rappelé l'Afipa. Le chiffre d'affaires total des pharmacies en France s'est élevé à 36 milliards d'euros en 2018, une quasi-stagnation sur un an, selon des données du cabinet d'études OpenHealth citées par l'Afipa.