Ne cassons pas la France

7 Décembre 2018
237 lectures
Notez l'article : 
0
 

Il est très rare que France assos santé communique sur le contexte politique mais dans un communiqué (5 décembre), sans les nommer, elle évoque les gilets jaunes et leur mouvement. « Avec plus de trois millions d'adhérents, nous, Union nationale des associations agréées du système de santé, représentons l'ensemble des usagers. Nous agissons au quotidien pour améliorer l'accès aux soins pour tous. En 2018, cet accès n'échappe pas aux inégalités sociales, nous en sommes conscients. Néanmoins, aussi imparfait soit-il, notre système de santé permet de nous soigner tous. Ne détruisons pas cet acquis fondamental », explique France Assos Santé. « La colère de certains est légitime. Mais la colère, ce n'est pas la violence : casser, c'est prendre le risque de tout perdre. Les valeurs qui nous animent et qui ont présidé à la création de notre système social à la sortie de la guerre, en 1945, doivent demeurer les piliers de notre société. Aujourd'hui, plus que jamais. La démocratie est notre seule garantie. Sans méconnaitre les réalités quotidiennes des territoires, ouvrir une large discussion avec une réelle prise en compte des "cahiers de doléance" de nos concitoyens, se donner les moyens d'une véritable co-construction : voilà la seule voie de la sagesse ». Et le collectif de conclure avec solennité et un certain lyrisme : « Non à la violence, sauvons notre pays, sauvons la démocratie ».