Prévalence VIH en IDF

12 Juin 2019
493 lectures
Notez l'article : 
0
 

En Île-de-France, 10 200 hommes et femmes vivent avec le VIH sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Ils et elles seraient 1 318 en Seine-Saint-Denis indique un article (23 mai) du Parisien. Dans ce département francilien, environ 400 nouveaux cas sont découverts chaque année, soit trois fois plus qu’ailleurs en France - rapporté au nombre d’habitants-es -, hors territoires d’Outre-mer. Pour amener des personnes potentiellement infectées et qui l’ignorent vers la prise en charge, l’hôpital intercommunal André Grégoire de Montreuil a mis au point un projet de recherche au sein de sa maternité, explique Le Parisien. « Depuis le mois d’octobre, sages-femmes et médecins proposent systématiquement un dépistage VIH aux futurs pères, lorsqu’ils accompagnent leurs compagnes enceintes aux consultations de suivi », explique le journal. Ce projet est soutenu par l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS). C’est la docteure Pauline Penot, médecin interniste et spécialiste du VIH, qui coordonne ce projet. « Depuis octobre, 320 pères ont été prélevés. Aucun n’était atteint du VIH, mais cela nous a permis de découvrir plusieurs cas d’hépatite B », explique-t-elle au quotidien. L’hôpital de Montreuil réalise de plus de 4 000 accouchements par an. Dans le cadre du dépistage systématiquement proposé durant la grossesse, entre cinq et dix cas de séropositivité sont repérés chaque année.