Retour à Reims, à l’Espace Cardin

Vendredi 11 Janvier 2019 - 16:00 au Mercredi 16 Janvier 2019 - 20:00
387 lectures
Notez l'article : 
0
 

Thomas Ostermeier livre, en français, sa version de Retour à Reims, le superbe récit/essai de Didier Eribon. Dans un studio, une actrice enregistre le commentaire d’un documentaire, qui se déroule en direct. Jeu et film se superposent pour révéler au mieux les angles sombres de la société d’aujourd’hui, comme les mécanismes d’exclusion, la disparition de la classe ouvrière… Un état des lieux politique et humaniste de la société. Intellectuel proche de Michel Foucault et de Pierre Bourdieu, auteur de nombreux essais et reconnu notamment pour ses ouvrages sur l’homosexualité, le sociologue Didier Eribon n’avait jamais abordé la question de ses origines sociales ouvrières avant de publier Retour à Reims en 2009. Entre confession et réflexion, le livre évoque la confrontation avec sa famille à la suite du décès de son père. Il y constate en particulier comment la classe ouvrière où, dans son enfance on votait communiste, s’est désormais tournée vers l’extrême-droite, se sentant abandonnée par la gauche. Ces réflexions troublantes, Thomas Ostermeier leur donne vie sous la forme d’un documentaire filmé en cours de montage où l’on voit l’auteur rechercher les lieux de son enfance et adolescence, tandis que sur scène, Irène Jacob joue le rôle d’une comédienne engagée pour en enregistrer la voix off et apporte aussi ses interrogations réagissant aux questions posées par Didier Eribon. Ce spectacle, interprété par Cédric Eeckhout, Irène Jacob et Blade Mc Alimbaye, mis en scène par Thomas Ostermeier est présenté du 11 janvier au 16 février 2019 par le théâtre de la Ville à L’Espace Cardin à Paris (1 avenue Gabriel - 75008 Paris. Métro lignes 1, 8, 12 : arrêt Concorde, sortie N°7 avenue Gabriel, métro lignes 1, 13 : arrêt Champs-Elysées Clémenceau. Bus 24, 42, 52, 72, 73, 84 et 94 : arrêt Place de la Concorde.