Sécurité sociale, organisation des soins : deux nominations

211 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Le gouvernement a procédé tout récemment à deux nominations à des postes clés du système de santé. Sur proposition de la ministre de la Santé, Mathilde Lignot-Leloup, inspectrice générale des affaires sociales, 42 ans, a été nommée directrice de la Sécurité sociale (DSS). L'ancienne directrice déléguée à la gestion et à l'organisation des soins à la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) succède à Thomas Fatome, qui est devenu directeur de cabinet adjoint du Premier ministre, Edouard Philippe. Enarque, Mathilde Lignot-Leloup a eu notamment en charge le contrôle des organismes de Sécurité sociale au sein de l’Igas. En 2004, Mathilde Lignot-Leloup rejoint l’agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) comme directrice de la stratégie. Elle intègre, en 2007, le cabinet du ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique, puis celui du Premier ministre pour la préparation et le suivi des lois de financement de la sécurité sociale (LFSS). Elle rejoint la Cnamts en 2011 avec notamment la responsabilité de la préparation des négociations des conventions avec les professionnels de santé et la conduite de la politique de gestion du risque.

Cécile Courrèges, énarque, ancienne directrice de l'Agence régionale de santé des Pays de Loire, 42 ans, a été nommée directrice générale de l'offre de soins (Dgos) en remplacement d'Anne-Marie Armanteras de Saxcé. Cécile Courrèges a fait sa carrière dans le secteur sanitaire et social. Elle a notamment été directrice départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass) des Deux-Sèvres (2006 - 2008) puis, pendant près d'un an, elle a été adjointe au chef de projet sur les agences régionales de santé (ARS) auprès du secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales. En 2011, Cécile Courrèges est nommée directrice générale de l'Institut national du cancer (Inca), une structure qu’a présidé la nouvelle ministre de la Santé. Elle a ensuite rejoint en 2012 le cabinet du Premier ministre où elle a eu en charge la politique de la santé et de l’autonomie.

Pays :