Substituts nicotiniques : fin du libre accès

11 Mai 2019
261 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les médicaments remboursables ne peuvent plus être disposés en libre accès dans les pharmacies car ils ne remplissent plus les conditions d'inscription sur la liste de médication officinale, indique le site d’infos du Vidal. Un décret paru en avril dernier indique que « l'inscription d'un médicament sur la liste de médication familiale nécessite désormais qu'il ne soit pas remboursable ».  De fait, cette nouvelle disposition concerne plusieurs spécialités à base de nicotine. Comme le rappelle le site : celles-ci ont récemment été inscrites au remboursement, passant ainsi du forfait d'aide au sevrage tabagique de 150 € par an et par personne à un remboursement classique (prescription médicale, prix de vente et taux de prise en charge fixés sur tout le territoire, droit au tiers payant). Le décret est entré en vigueur le 8 avril 2019 et les spécialités remboursables à base de nicotine ne peuvent d'ores et déjà plus être disposées en libre accès dans les pharmacies.  C’est, entre autres, les gammes Nicopass, Nicopatchlib, Nicorette, Nicoretteskin, Nicotinell, Niquitin, Niquitinminis.