Théâtre : « Je ne me souviens pas »

16 Février 2019
226 lectures
Notez l'article : 
0
 

C’est un texte du journaliste et écrivain Mathieu Lindon qu’ont adapté Christophe Dellocque et Sylvain Maurice et qu’ils proposent à la scène au Théâtre Les Déchargeurs. Mathieu Lindon livre les fragments de choses dont il ne se souvient pas, ces inconduites intimes et parfois désagréables qui en disent beaucoup sur un individu, expliquent les deux concepteurs du spectacle. Avec humilité et ironie, il rassemble ces non‐souvenirs, volontairement occultés ou non, et dessine le portrait d’un anti-héros, un homme ordinaire aux prises avec le temps. Mathieu Lindon raconte les premières fois : celles de l’enfance, puis de l’adolescence et la découverte de la sexualité. Il raconte les souvenirs volontairement mis de côté. Il livre les réflexions cachées et les pensées secrètes, celles qu’on ne devrait pas partager. Images, odeurs, sensations se mêlent. Elles révèlent un individu qui dit le plus scrupuleusement et honnêtement ce qui le traverse quitte à dérouter, à déranger, à faire l’expérience de la cruauté – sous couvert d’humour et d’(auto) ironie. In fine, l’autoportrait que dresse Mathieu Lindon n’est pas narcissique. Surtout, il montre le passage du temps et dessine le visage d’un homme habité par la conscience de ce qui n’est plus. « Je ne me souviens pas », du jeudi 21 février au samedi 6 avril, les jeudis, vendredis et samedis à 18h30, au théâtre Les Déchargeurs (3 rue des Déchargeurs - 75001 Paris ‐ Métro Châtelet).