VHC : Maviret prescrit dès 12 ans

21 Avril 2019
328 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un communiqué, le laboratoire pharmaceutique AbbVie a annoncé l’extension d’indication de Maviret (glécaprévir/pibrentasvir), un médicament anti-VHC de la classe des antiviraux à action directe (AAD), pour le traitement en huit semaines des personnes atteintes d’une infection chronique par le VHC n’ayant jamais pris de traitements auparavant et dont le foie n’est pas à un stade de cirrhose. Cette nouvelle indication concerne les personnes dès 12 ans quel que soit le génotype du VHC. Jusqu’à présent, Maviret n’était prescrit qu’aux adultes. Cette annonce fait suite à l’approbation par la Commission européenne de cette nouvelle indication. Maviret est la première combinaison d’antiviraux à action directe valable sur tous les génotypes (pangénotypique) indiquée chez l’adolescent-e. L’infection par le VHC chez les enfants se produit, dans la majorité des cas, par la transmission par la mère au moment de la naissance ; on parle de transmission « verticale ». Le risque de transmission verticale est estimé en France à 5 ou 6 %, et dépend de la charge virale de la mère. Environ 20 à 30% des enfants contaminés au moment de leur naissance guérissent spontanément avant l’âge de trois ans ; les autres doivent suivre un traitement.