VIH : avis favorable du CHMP pour Biktarvy

410 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Gilead Sciences a annoncé (27 avril) que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA), a émis un avis favorable concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de Gilead pour le Biktarvy, un médicament anti-VIH qui associe bictégravir/emtricitabine/ténofovir alafénamide). Il s’agit d’un traitement en comprimé unique (STR) en prise unique quotidienne pour le traitement du VIH-1 des adultes sans résistance virale à l’emtricitabine, au ténofovir ou aux composés de la classe des anti-intégrases. "S’il est autorisé, Biktarvy deviendra le cinquième médicament à base de TAF [ténofovir alafénamide, ndlr] pour le traitement du VIH mis à disposition dans l’Union européenne au cours des trois dernières années. En raison de son profil d’interactions médicamenteuses, de son besoin minime de suivi et de sa facilité d’administration, nous pensons qu’il pourrait représenter une avancée significative dans le traitement du VIH chez les patients qui pourront en bénéficier en Europe", a expliqué le Dr Andrew Cheng, directeur médical général du laboratoire pharmaceutique, dans un communiqué. La recommandation du CHMP va maintenant être examinée par la Commission européenne, qui a l’autorité pour autoriser les médicaments mis à disposition dans les 28 pays de l’Union Européenne. La décision de la Commission est attendue pour mi-2018. Cette combinaison a été autorisée par l’Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) le 7 février 2018.

Pays :