Zepatier : baisse du prix

3 Août 2018
919 lectures
Notez l'article : 
5
 

Le laboratoire MSD France et les autorités de santé françaises ont signé un nouvel accord débouchant sur une baisse du prix de Zepatier (combinaison à dose fixe comprenant elbasvir et grazoprevir), un antiviral à action directe (AAD) contre le VHC. Le nouveau prix est de 21 000 euros par cure de douze semaines. Dans un communiqué, le laboratoire annonce que ce tarif (qui reste très cher !) "devient le traitement anti-VHC le moins coûteux en France". Comme c’est déjà le cas pour les autres AAD, il sera également disponible en pharmacie de ville. L’Afef cite ce traitement dans ses recommandations, mais en deuxième intention. Elle privilégie deux associations — Epclusa (sofosbuvir +velpatasvir) et Maviret (glecaprevir + pribentasvir) — qui sont valables contre tous les génotypes du VHC, ce qui n’est pas le cas de Zepatier (il fonctionne sur les génotypes 1 et 4). Dans un contexte où chaque sous compte, cette nouvelle baisse pourrait relancer les prescriptions de Zepatier… c’est sans doute sur cette stratégie que mise le laboratoire.