Un compagnon de longue date

Mots clés  : sport Retour au forum
Portrait de jeunekeum54

Bonjour, séropositif indetectable depuis 10 ans avec neuropathie périphérique, avez vous des idees de motivation pour le sport? est ce obligatoire quand on est malade? vos avis? merci ;)

Commentaires

Portrait de ballif

dans les maisons de retraites et hôpitaux  un des travail est de lever les impatients   bouger fait fonctinner le corps   le cri de naissance est le premier exercise de tout à chacun

moi je suis en furie  je ne peux plus marcher sur de longue distance  résultat de la méconnaissance des psy   personnes formmaient pour droguer les gens   j'ai du changer de ville pour m'en débarraser   aujourd'hui je peux à mouveau aller au bout du supermarché sans tomber

la consomation excésive de tabac drogue alcool graisse  sans vitamine  auguemente le risque d'être malade  et aussi sortir les bras nus l'hiver   ce n'est avec 10 comprimés de parasétamole  que vous serez protégés

une cigarette un verre de bière  des légumes viande et nouriture crue sont la basse d'une bonne santé

bon hiver à tous

Portrait de Pierre75020

Une activité physique est conseillée car elle permettrait de diminuer l'infection résiduelle qui n'a pas encore été démontrée scientifiquement mais qui est probable.Les médecins qui suivent des patients qui ont des maladies chroniques peuvent leur prescrire des activités physiques et sportives adaptées à leur cas cependant ces dernières ne sont pas remboursées par la sécurité sociale.Moi je me suis remis à la piscine et je fais mes longueurs soit par rapport aux jeunes " je suis un peu la deu deuch qui fait chier tout le monde sur l'autoroute" mais tant pis. L'activité physique et le sport c'est " super " pour le moral, cela vide l'esprit et permet de se concentrer sur les sensations que notre corps enregistre quand nous les pratiquons.

Portrait de Goeland

Sous réserve d'un avis médical et de commencer raisonnablement, il y cumul d'effets positifs à faire du sport : confiance en soi, fierté, défoulement, sociabilité (sport co), moins de stress, régulation du poids, meilleur système cardio-vasculaire, souffle, écoute de son corps (pousser mais ne pas aller trop loin, faire des breaks si nécessaire)... on suspecte même un effet pour éliminer certaines cellules cancereuses. En ce qui me concerne, j'ai souvent ressenti ce que j'appelle la "fatigue paradoxale" : le plus dur est de se trainer jusqu'au terrain ou la salle mais une fois lancé on se déchaine pour finir super en forme après. Mais tu as raison, le plus dur est parfois, lorsqu'on est plus dans la spirale positive, de se motiver et de s'engueuler pour y aller. Plein de techniques toutefois (être accompagné, retrouver des amis, s'accorder des récompenses -> brunch le WE par ex., se fixer des objectifs, suivre une discipline, investir un peu, etc...).  Après, pour rappel, monter des escaliers dans le métro ou aller à la boulangerie (de la ville d'à côté !) le dimanche matin à pieds ou en vélo c'est déjà du sport. Fréquence 2 fois par semaine ou 3 max.

Portrait de frabro

Winston Churchill, décédé à 90 ans, disait quand on lui demandait le secret de sa santé : "Smoke, drink and...no sport" !

On est pas obligé de le croire mais dans le doute...

Laughing

Portrait de sauveniere

J'ai toujours fait beaucoup de sport et même séropositif depuis 1997 , je continue plus qu'avant.

Mes week-ends sont uniquement réservés à la marche rapide sur longues distances. Marches organisées par les clubs et marches EurAudax (en groupe à 6 km/Heure de 25 km à 125 km ).

Quand je parle de longues distances, je veux dire au moins 42 km... c'est un entraînement et c'est à la portée de toute personne motivée (je pense).

Je marche en ce moment au moins 2800 km par an, la plupart du temps au moins 70 km par week-end, avec des pointes à 100 ou 125 km. Est-ce extrême ? Peut-être mais je peux affirmer que cette pratique est salvatrice et a le puvoir de me faire sortir de chez moi. A le pouvoir d'être avec d'autres personnes.

La marche s'associe a d'autres bonnes pratiques : je voyage chaque week-end (en Belgique ou en France), je mange très sainement et m'efforce de dormir de façon très régulière.

Ce sport est devenu une sorte d'intérêt inhabituel et que je juge très bénéfique pour ma santé. Je le recommande à Tous.

En pratiquant ces épreuves, vous faites le plein de santé. J'ai éprouvé les plus grosses fatiques de toute ma vie mais je suis empli de plénitude.

Portrait de henrie

Et si le sport n'est pas notre tasse de thé on fait quoi?? Alors il parait que marché fait du bien ......Le fait de marcher peut avoir un double sens: on choisi un endroit au hasard ou que l'on aime et regarder tout se qui se passe autour de soi. Du coup le fait de faire autre chose que de se consentrer sur sa marche(sport)  permet de se focaliser sur par exemple la nature , les gens......., tous ce qu'on ne trouve pas chez nous si on est enfermé chez soi.