Internet : la modération pour quoi faire ?

18 Septembre 2018
307 lectures
Notez l'article : 
0
 

En français, le terme "modération" compte au moins deux acceptions. L’une fait référence au comportement d’une personne éloigné de tout excès. L’autre renvoie à l’action même de modérer : ce qui peut être de diminuer l’intensité de quelque chose, d’adoucir, de réduire à une juste mesure… Sur Internet, la modération des échanges entre les membres d’un site fait partie des missions des community managers. C’est une discipline assez difficile car elle se fonde sur un équilibre entre ce qui permet d’instaurer des échanges directs et réactifs et l’application de règles d’usage, de convenance, de respect ; règles auxquelles les internautes ont donné leur accord en amont de l’utilisation dudit site. La modération, c’est, autrement dit, un outil au service de la liberté d’expression dans le respect de tous. On le voit le champ est complexe et touche évidemment à des points sensibles : les limites de la liberté d’expression, la censure, la dissuasion, le respect des règles et des lois, la responsabilité légale de l’éditeur d’un site, etc. Ce n’est pas une science exacte. Cela dépend beaucoup de la psychologie voire de la sensibilité de la personne qui a pour mission de l’exercer. Bref, c’est coton. D’autant plus que les échanges sur Internet ont des particularités : une énorme masse à lire, à comprendre, à surveiller, à modérer… la protection qu’assure l’anonymat sur Internet, et le fait qu’on s’autorise souvent sur ce média une dureté de propos qu’on n'aurait sans doute pas dans la vie réelle. Ce n’est pas nouveau… mais on voit bien désormais que sans modération Internet perdrait grandement de sa valeur. Alors, pour vous à quoi sert la modération ? A quels critères doit-elle obéir ? Qu’est-ce pour vous une modération réussie ? Avez-vous des exemples de sites où la modération est, selon vous, optimale ? C’est autour de ces questions que l’on vous propose d’échanger mardi 18 septembre pendant le chat thématique, à partir de 21 heures, en compagnie de Diane-Seronet.

 

Commentaires

Portrait de Tom Sawyer

Nous étions 5 (4 seronautes et Diane l'animatrice) à participer au second chat thématique de la saison, consacré à la modération. Le débat s'est articulé autour du rôle, de l'importance et des limites (entre modération et liberté d'expression) de la modération sur un site, un chat, les réseaux sociaux. Tâche d'autant plus délicate que le partage de connaissances et d'expériences est important. Un débat qui s'est rapidement focalisé sur la modération de Seronet.

seben
La modération sert à éviter les débordements et la propagation de fakes.
Dernièrement nous avons eu sur Seronet le cas Agnès, revenue sous différents pseudo, pour insulter et diffuser de fausses informations.
Comment définir un débordement? C'est difficile de répondre à cette question. Je pense que quand le dialogue est rompu, que la conversation est à sens unique et que la violence des mots s'installe, il faut modérer. Tout est une question de contexte, on peut avoir des échanges vifs dans une discussion constructive. Après c'est à l'appréciation de la modération.  
Concernant les forums seronet, je trouve dangereux le discours d'apprentis sorciers qui dictent leur vérité médicale. Si on prend le cas de Sida Info Service, certains balancent de fausses informations ou jouent au médecin. La modération réagit rapidement en général en corrigeant ou en apportant des informations complémentaires. Sur seronet, vous modérez certains propos mais sans corriger les fausses informations ou propos dangereux, j'aimerai comprendre. Je prends un exemple concret "le sujet pourquoi prendre un traitement" : le mec explique que prendre un traitement ne sert à rien avant d'atteindre le stade sida, vous avez modéré certains propos mais ça restait un sujet dangereux. Comment un nouveau séropositif prendrait cette information? J'ai trouvé ça très grave. La modération doit intervenir dans la discussion pour rétablir certaines vérité, l'idée qu'un jeune séropositif ait pris pour argent comptant les dire de cette personne me révulse.
Un message d'avertissement serait pas du luxe.

Tom Sawyer
La modération : un sujet intéressant et aussi central pour le bon fonctionnement d'un site.
Le rôle de la modération c'est d'éviter et recadrer les dérapages : insultes, discriminations, xénophobie, homophobie et tout autre message de haine.
Sur seronet nous avons des cas par période, et pourtant des personnes qui semblent de bonne foi, mais qui remettent beaucoup de choses en cause et "prétendent" détenir la  vérité et ne comprennent pas pourquoi leurs propos sont modérés. Sur seronet, les fausses informations médicales doivent être sanctionnées et modérées en priorité, mais aussi lorsqu'un principe de la charte n'est pas respecté.
Parfois je trouve que certains propos, c'est limite de la diffamation (accusations et suspicions de conflits d'intérêts entre les laboratoires et les associations). Alors je me demande quels sont les pouvoirs et la responsabilité de la modération dans ces cas là.
Sur Seronet il manque de mises en gardes sur les limites à avoir lorsque des sujets médicaux sont abordés. C'est arrivé que certains donnent des conseils médicaux pointus dans les forums, presque des consultations en ligne, c'est grave je trouve. Avec eux les infectiologues n'ont qu'à bien se tenir.
Sur seronet je trouve que les sujets, blogs et forums qui ont trait au médical est très sensible et délicat, d'autant qu'on ne sait pas réellement grand chose des personnes qui sont derrière les pseudos.
C'est dommage quand on vient sur le site la première fois, qu'on ait pas accès facile aux informations essentielles (un petit topo simple sur le VIH de nos jours, sur la prise en charge médicale, les traitements, les progrès, mais aussi les inconvénients des traitements puisque tout n'est pas toujours rose et ne le sera pas toujours) qui pourraient intéresser des nouveaux séropositifs en questionnement. Un Nouveau séropositif qui vient sur seronet la première fois tombe sur une multitude d'informations et sur des forums/blogs avec des informations pas forcément fiables.
Ca m'est arrivé de participer à des discussions et de donner mes témoignages personnels et d'autres que j'ai pu lire ici ou là sur le site .... et les gens qui balaient ça d'un revers de main comme si on racontait des conneries, alors là je l'ai de travers quand c'est comme ça. On dirait que c'est un jeu débile où il faut absolument avoir le dernier mot.
Il manque aussi la présence d'un modérateur sur le chat général. Nous avons eu Agnès récemment, qui en a profité allègrement. Si des séronautes qui fréquentent régulièrement le chat ont des droits de modération, je pense que cela l'aurait dissuadé de récidiver assez rapidement. Et cela, je pense que seuls des seronautes qui fréquentent régulièrement le chat thématique peuvent le faire.

cbcb
La modération est utile en cas d'insultes gratuite ou de propos racistes. Quand tu n'es pas d'accord avec une personne et que celle-ci commence à te traiter de débile, de con. Tu ignores cette personne et qu'elle insiste.
Un autre exemple récent : un qui est persuadé d'avoir le VIH parce qu'il a été voir une black (guinéenne, je crois) et qui nous sort que les africaines sont sales (et j'en passe !).
Une autre qui disait aux nouveaux qu'il ne fallait pas prendre de traitement, ou qu'elle savait comment guérir du VIH.
Serait-il compliqué de prévenir les personnes qui s'inscrivent que parfois, certains commentaires, blogs, forums ... ne sont que des avis, qu'il ne faut pas les prendre à la lettre ? Juste un message de prévention.
Est-ce compliqué de mettre un modérateur sur le général? Des séronautes en renfort pour la modération. Surtout pour prévenir les nouveaux.

luso (arrivé en retard! 21h43)
Mais ce serait dans le message de bienvenue ?
Il faut pas assommer les gens en arrivant avec un message trop long ou rentrant trop dans le détail.
Un message du genre : "Seronet, est un site d'échange où tout le monde peut s'exprimer, il convient de considérer certains avis avec prudence". Une phrase simple qui met en garde tout en restant bienveillante.

Pour conclure, nous pouvons dire que tous les participants sont conscients de la nécessité et du rôle central de la modération. Même si cela n'a pas pu retranscrit dans le compte-rendu, presque tous ont admis que c'était difficile de trouver la bonne limite entre modération et liberté d'expression, ça c'est d'une façon générale. Concernant Seronet plus particulièrement, il en ressort des incompréhensions sur la décision de la modération de sanctionner ou pas certains propos. A noter également le souhait d'avoir la présence d'un modérateur sur le chat général. Nous pouvons également retenir une proposition collégiale, que Seronet mette en place un message d'avertissement à l'attention des nouveaux inscrits, un message de prévention complémentaire de la modération.

Merci de votre présence et de votre participation. A bientôt pour un nouveau chat thématique et d'ici là portez-vous bien. Cordialement, Diane, Tom.