ARV

Mots clés  : ARVdissimulercacher

Cacher son traitement ARV ?

Bonjour

Avez vous toujours peur qu'on trouve vos traitement VIH et devoir vous expliquer ?

Personnellement non car je l'ai toujours bien cacher mais c'est vrai que parfois je pense le dissimuler via une autre boîte qui n'a aucun rapport , du genre boîte de compléments alimentaire , ou autres ( contres le troubles du sommeil ect ) 

Êtes vous aussi paranos que moi ? :)

Cordialement :p

0
Une étude pilotée par une équipe de l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP, Paris) et du centre d’investigation clinique de l’AP-HP, et d’autres...
Mots clés  : ARVrecherche

ARV : pipeline 2019

Comme nos associations sont frileuses à vous dire ce qu'il est en train de se passer au niveau de la recherche, je vous fais suivre mon tableau de suivi des différentes molécules commercialisées et en cours de développement, à partir de toutes mes lectures sur les supports européens et américains. Si vous n'arrivez pas à lire, je vous transferts le fichier en privé! 

Pour mieux lire : en couleur, les molécules déjà commercialisées, avec une croix, les molécules retirées du marché et en blanc légèrement grisé, les molécules en développement, avec le stade de développement.

Pour l'année 2019, on attent : 

- la coformulation dolutégravir + lamivudine de VIIV

- la doravirine de MERCK et son STR à base de truvada

- et peut être le traitement de VIIV par injection avec du CABOTEGRAVIR mais vraiment en fin d'année!

PS : je ne suis pas médecin, il peut avoir des imprécisions ou des erreurs. Je m'en excuse par avance

Bonne lecture

 

0
Fin 2017, le Togo comptait 59 752 personnes sous traitement antirétroviral, soit plus de 60 % des personnes vivant avec le VIH dans le pays. C’est ce...
Mots clés  : ARVremboursement

Non remboursement des nouveaux ARV

Dans un communiqué de presse à l'Agence de presse médicale le 31 mai 2018, la Société Française de Lutte contre le Sida (SFLS) s’inquiète d’un nouveau cas de refus de remboursement de médicaments anti- VIH par la commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS). 

Le Symtuza® —association de darunavir, cobicistat, emtricitabine et ténofovir alafénamide, spécialité du laboratoire Janssen— risque en effet de ne pas être disponible en France, suite à l’avis défavorable rendu par la commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS), à l’inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux et sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités. 

La commission de transparence est l’instance souveraine de la HAS. Elle fixe le niveau de service médical rendu (SMR) qui permet ou non la remboursement dans le cadre de l’indication de l’autorisation de mise sur le marché ( AMM ). Pour le Symtuza®, le SMR est classé «i» comme insuffisant, ce qui empêcherait son remboursement par l’assurance maladie. Une phase contradictoire est en cours qui devrait s’achever fin juin. 

C’est la troisième fois en France qu’un avis défavorable est donné pour un médicament ayant une autorisation de mise sur le marché européenne, qui, selon la SFLS, «est attendu par les cliniciens et par les personnes atteintes par le VIH /sida». Il s’agissait des spécialités Tybost® —cobicistat, laboratoire Gilead— alternative au ritonavir (Norvir®) comme booster dans certaines indications, et Rezolsta® —darunavir et cobicistat, laboratoire Janssen— association en un comprimé unique (single tablet regimen, ou STR). 

La société savante souligne que «l’accessibilité à cette nouvelle spécialité est d’autant plus nécessaire que les refus précédents de la commission de transparence rendent non réalisables une association des constituants séparés». 

La SLFS, à travers son conseil d’administration, dénonce une situation quasi unique en Europe, puisque le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne (EMEA), et l’Agence elle-même, ont estimé que les bénéfices apportés par Rezolsta® et Symtuza® étaient supérieurs aux risques et ont recommandé l’approbation de l'utilisation de ces médicaments au sein de l'UE.

La suite ici.

Mots clés  : ARV

ARV : effets désirables et indésirables

Bonjour a Tous

je suis nouvelle ici et j'aurai voulu savoir quel changement que ce soit physique ou spychologique avez vous constater sur vous ?
que ce soit poids ou fatigue en passant par d'autre symptôme  ou changement ou amelioration aussi car nous ne pouvons parler aussi de chose positif sur le traiement

Merci a tous pour votre Réponse

Mots clés  : ARV

ARV acides

bonjour

peut etre j'etais ignorant juska ce jour, j'ai appris cette semaine par mon infectio que les ARV son tres acides de par leurs compositions molleculaires, ce qui fait qu'elles inflamment l'organisme sur le long terme

je ne sais pas s'il existe des medocs ou si seulement avec une nourriture adapatée, il est possible de contrer/anuler/diminuer ces effets nefastes et dangeureux

merci de m'informer a ce sujet si vs avez des infos

bonne journee

0
L’Aide suisse contre le sida (ASS) actualise en continu le matériel d’information qu’elle destine aux personnes vivant avec le VIH. Elle vient de...