confidentialité

0
Les données confidentielles de 14 200 personnes vivant avec le VIH ont été volées et publiées sur Internet, ont annoncé les autorités singapouriennes...
Publié par Mathieu Brancourt le Mercredi 4 Avril 2018 - 00:00
5
La revente des données personnelles sur Internet est un véritable business fondé sur notre capacité à livrer des détails de nos vies en ligne. Discret mais implacable, ce marché permet à des entreprises de nous connaître presque intimement sans jamais nous avoir rencontrés. Facebook, Google, mais...
Mots clés  : mutuelleconfidentialité

Mutuelle obligatoire de l'entreprise et confidentialité

depuis janvier mon entreprise comme la loi l'y oblige a choisi une assurance complémentaire pour ses salariés ,ne faisant pas parti des cas pouvant la refuser et n'ayant pas envie d'être ponctionnée sur mon salaire pour rien ,j'ai accepté cette assurance .Etant un peu méfiante j'ai demandé à la CPAM de ne pas transmettre mes remboursements de 100/100 liés au VIH ,mais en fait la personne de la CPAM que j'ai eu au téléphone me dit que ce n'est pas possible ,on transmet tout ou rien ,quelqu'un a-t-il des infos à ce sujet ,merci d'avance.

Mots clés  : confidentialité

Se faire suivre sur son lieu de travail : une mauvaise idée ?

Bonjour, 

Il y a un an face à des symptomes évocateurs jai fait un depistage "anonyme" au cdag de l'hôpital ou je suis salarié du "groupe hospitalier"(sans rentrer dans les détails). Juste pour voir. Bim resultat positif, tout s'enchaine et je fini par me faire suivre par un medecin qui m'a beaucoup aidé. Pas eu le courage de me faire suivre ailleurs. Le probleme aujourdhui est que je redoute qu'un de mes collègues ou futur collègue tape mon nom dans le systeme "histoire de voir" "pour rigoler" et la cest bingo. Si cest une personne malveillante ca peut aller très mal.  

Mon medecin traitant me dit que je peux demander a l'infectiologue de faire les analyses en ville. Vous pensez que c'est une bonne idee ?

Autre chose, jai intégré une cohorte de patients "PRIMO", en gros jai quelques bilans dans l'annee et la je parle avec une medecin en recherche clinique. Rien de passionnant. Je ne sais pas si je pourrais faire les analyses en labo ca m'étonnerai. Dans ce cas qie faire ? Sortir de la cohorte ? Jai fait ca pour donner un coup de pouce a la science, c'est juste observationnel on ne trifouille rien du tout mais je suis dans une optique de sortir de l'hôpital. Le moins possible. A chaque consultation que ce soit la cohorte ou la toubib ma tension est a 15/9, j'ai peur de croiser des gens que je connais, cest tres lourd et pesant. J'y ai de mauvais souvenirs (l'annonce). Je pense donc demander à faire les analyses dehors comme ca je viendrais moins souvent et j'arrete le "fichage" informatique meme si pour ce qui est deja archivé cest trop tard car je ne pense pas qu'on puisse faire supprimer ses archives !

0
L’ancien Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, avait constaté, en visitant le centre de détention de Vézin-le-...
Mots clés  : confidentialité

Confidentialité

Certains contenus (blogs, forums) que vous publiez sur Seronet sont visibles par tout le monde, que ce soit par les personnes inscrites sur le site ou celles qui ne le sont pas. L'ensemble des blogs et des forums est accessible via un moteur de recherche. Si vous souhaitez conserver votre anonymat, nous vous conseillons d'utiliser un pseudonyme.

Ce principe de visibilité est voulu par Seronet, à la fois pour faire connaître au plus grand nombre le vécu des personnes séropositives mais aussi pour donner plus de possibilités aux séropositifs qui ne connaissent pas Seronet d'en profiter eux-aussi et de s'inscrire.

Toutefois il existe des espaces sur Seronet qui nécessitent une inscription, comme les tribulles ou les petites annonces. Ces espaces ne sont pas référencés par les moteurs de recherche et ne sont pas visibles par les non inscrits au site. C'est également le cas de "Mon Seronet".

Évitez donc d'indiquer des informations sur les blogs et forums qui permettraient de vous identifier. Évitez aussi, si vous souhaitez conserver l'anonymat, d'utiliser un pseudo que vous utilisez sur d'autres sites internet, sinon il est possible de collecter de nombreuses informations sur ce pseudo, au fil des informations que vous diffusées par ci, par là.

L'équipe Seronet