Cela a réellement changé d'être non contaminante !

Publié par gys 17767 lectures
A -
A +

La sexualité à toujours eu une place très importante dans ma vie jusqu'à l'arrivée du VIH. Je suis passée par plusieurs stades…

Quand j'ai appris ma contamination, j'étais en couple avec un homme plus jeune que moi, nous nous aimions et nous voulions avoir un enfant. Abasourdie par cette nouvelle je lui ai dit d'aller se faire dépister, il était séronégatif, merci mon Dieu. J'ai rompu, je ne voulais pas le contaminer ; à l'époque, on ne savait pas si, en dehors des relations sexuelles, il y avait des risques. J'ai été malheureuse, lui aussi, mais je ne pouvais plus rien projeter, c'était l'épée de Damoclès, j'avais déjà deux enfants et la mort me faisait peur.

Grâce aux traitements, au suivi médical, aux infos sur la recherche et plaisant aux hommes, j'ai recommencé à avoir des amants de passage, sans rien dire mais toujours avec préservatif, prétextant ne pas supporter les contraceptifs genre pilules, stérilet, etc.

Puis j'ai rencontré un jeune homme charmant qui me plaisait. Je lui ai dit pour le VIH avant le premier baiser. Il m'a dit : "On se protègera". Pendant un an et demi tout allait bien. Un jour pendant un rapport torride après une soirée bien arrosée, je me suis rendue compte qu'il avait enlevé la capote ; j'ai rompu, ne lui faisant plus confiance.

Ensuite dès que je rencontrais un homme je lui disais, soit nous avions des relations protégées soit il partait.

Je pensais avoir des problèmes de libido, mais depuis le rapport Hirschel, je n'ai plus de blocages car même si la capote craque, je suis non contaminante, donc plus une bombe humaine... et ça c'est révolutionnaire pour moi. Cela a réellement changé dans ma tête et mon corps le fait d'être NON CONTAMINANTE !

Je ne me prive pas quand je rencontre un homme, c'est moi qui propose et je suis détentrice de la capote car ce n'est pas systématique chez ceux que j’ai rencontrés. Je dois insister pour le port du préservatif. Souvent j’entends : "j'ai fait un dépistage il n’y a pas longtemps". A moi d'ajouter "rien ne me le prouve et je ne supporte pas le sperme en moi". Quand ils me posent des questions, je réponds que tout va bien, sans parler du VIH. J'ai eu une très mauvaise expérience en Guadeloupe, où le sida est souvent tabou ! Même en expliquant tout ce que je connais sur le VIH, rien à faire, trop de craintes même avec la capote, mais je ne mens pas quand je dis que tout va bien.

Le sexe fait partie de mon épanouissement, je vis pleinement ma vie de femme. Quand je fais l'amour, je me sens belle, désirée, même si j'ai un peu de ventre et des membres minces, je suis bien malgré mon âge. Le VIH ne m'interdit plus de vivre ma sexualité.

Je me mets à nue pour témoigner !

Pays  : 

Commentaires

Portrait de basique

Je me reconnais bien dans ta manière de vivre ta sexualité avec le vih... Moi non plus je n'ai plus peur de moi-même...mais par contre, contrairement peut-etre a toi, je reste toujours a craindre la réaction des autres,

Portrait de claudesorroche

je commence par ce dicton , car pour moi , ce dicton s'est imposé dans ma vie concernant le vih , j'ai cru qu'à une époque hyypermédiatisée , les gens seraient capable de comprendre et ne pas rejeter une personne ayant un probléme de santé . Erreur , sans méme parler de sex , chaque fois , que je me suis laché à parler du vih ,le rejet a été immédiat , un porteur du vih est considéré comme un sous homme ou une sous femme , parler du vih équivaut à se coller une image comme celle du lépreux qui portait une robe avec des clochettes dans le moyen age.

Je travaillais dans la fonction publique , quand j'ai appris ma séropositivité , sous le choc , je me suis mis en longue maladie , quand j'ai repris mon travail , ils m'ont mis au placard , pour retrouver un poste correct , j'en ai parlé à mon syndicat pour étre défendu auprés de la direction , l'effet fut désastreux , le rejet encore plus fort ,les collégues m'ont rejeté , au niveau de la famille ils m'ont carrément rejeté , je n'ai plus de famille ,

quand je rencontre des gens je le dis jamais , je connais trop les réactions des gens .

Il y a quelques années de cela , j'ai rencontré une petite nana , elle était amoureuse de moi , mais comme

je suis honnet , avant de passer à la phase calin et sex , je lui ai dit que j'étais séropositif , la réaction de rejet fut immédiate , les amis c'est pareil , ils ne vous invtent plus  .

en conclusion , vivez normalement , ne rien dire à vos partenaire sexuels et surtout utilisez toujours des capotes , car méme non contaminant au vih , il reste toutes les mst et puis c'est plus hygienique , je ne mets jamais ma queue dans un sex ou un anus sans précaution  amitiés à toutes et tous

Portrait de Julien_O6

Les gens ont peur et si ils ont peur c'est qu'ils sont mal informés, et c'est bien là qu'est le fond du problème. 

Merci Gys de nous avoir fait partager ton histoire, ce sont de belle histoires comme celles ci qui peuvent faire changer le regard des séropositifs sur eux-mêmes vers un meilleur épanouissement personnel et de leur sexualité. Quand à changer le regard des autres, ça malheureusement ce n'est jamais une chose acquise, mais il y a des cas comme le mien où la bonne information peut suffire.

Bises,

Julien.

Portrait de david rej

...c'"est toujours aussi bon de le lire. Merci pour ce témoignage.

Portrait de Ava77

Bonjour à tous, moi je suis seroposivite depuis ma naissance j'ai toujour eu très peur du regard des gens ce qu'il allait penser de moi que je suis sale et que l'on ne pourrai pas me toucher j'en es jamais parler et cela me bloque dans mes rapport sexuelle j'en es parler avec mon médecin et ma gynécologue qui mon beaucoup soutenu et mon dit qu'il ne fallait que je m'ouvre et découvre la sexualité. Jai eu ma 1er relation et plein d'autre protéger. Sauf une mais mon partenaire ne voulais pas de preso juska présent je me dit que s'il es positif je men voudrais toute ma vie car c'est l'homme que j'ai tjr voulu. Je pense que tu a raison mais d'un coter il faut aussi ce protéger même si ont es plus contaminant.

Portrait de seb35ans

Bonjour , perso je n ai pas une confiance absolue dans le fait de ne plus etre contaminant ...rien est sur ...et puis c  ton jamais ,  donc perso quoi qu il arrive , le preso sera tjrs de mise en ce qui me concerne ...je ne voudrais pas m en vouloir tte ma vie , d avoir contamine mon ami , cela pour un histoire de capote.......je suis indetectable depuis bien longtemps mais monmedecin n ai pas du tout d accord avec le fait que nous soyont non contaminant pour cela .....et a se niveau je prefere ne faire prendre aucun risque a mon partenaire ...indetectable dans le sang , mais le virus se planque la ou on a du mal a alle le trouver , le cerveau , les couilles...il est bien present malgres tout et en ce qui me concerne , le plaisir est secondaire quand il s agit de vie....j i crois pas une seconde a c connerie de non contaminant , je suis peu etre dans l erreur certe........mais le risque est trop grand pour se permettre de tester si cela est vrai ou pas

peut on en vouloir aux gens d avoir peur , d etre mefiant vis a vis de la maladie ...perso si j etais pas sero , je ferais hyper gaffe ..quitte a etre parfois blessant ...quand on voit la galere que c ce putain de virus , ....y a de quoi quand meme etre mefiant voire rebutter ......prendre son pied sans capote pour apres coup sans vouloir grave ....ca n en vaut pas la peine ....

Portrait de gys

Je n'ai pas dit que je n'utilisais pas les kapotes, j'ai dit "si la kapote craque" je ne suis pas 1 bombe humaine, mais je continue à utiliser les kapotes car je ne voudrais pas me choper 1 autre IST genre hépatite....OK !

Non je suis pas kamikaze !

Bonne fin de semaine à tous !

Portrait de Lifemass

Tu es loin d'être kamikaze ! d'autant plus qu'il y a pire que ça dans la vie. Après tout c'est nous même (être humain) qui dramatisons les choses.

Courage et profite de la vie ma chère !

Bisous

Portrait de maxim33

FrownLaughing

seb35ans a écrit :
Seb je suis 200/100 d'accord avec toi le risque est trop grand pour ne pas ce protéger.

Bonjour , perso je n ai pas une confiance absolue dans le fait de ne plus etre contaminant ...rien est sur ...et puis c  ton jamais ,  donc perso quoi qu il arrive , le preso sera tjrs de mise en ce qui me concerne ...je ne voudrais pas m en vouloir tte ma vie , d avoir contamine mon ami , cela pour un histoire de capote.......je suis indetectable depuis bien longtemps mais monmedecin n ai pas du tout d accord avec le fait que nous soyont non contaminant pour cela .....et a se niveau je prefere ne faire prendre aucun risque a mon partenaire ...indetectable dans le sang , mais le virus se planque la ou on a du mal a alle le trouver , le cerveau , les couilles...il est bien present malgres tout et en ce qui me concerne , le plaisir est secondaire quand il s agit de vie....j i crois pas une seconde a c connerie de non contaminant , je suis peu etre dans l erreur certe........mais le risque est trop grand pour se permettre de tester si cela est vrai ou pas

peut on en vouloir aux gens d avoir peur , d etre mefiant vis a vis de la maladie ...perso si j etais pas sero , je ferais hyper gaffe ..quitte a etre parfois blessant ...quand on voit la galere que c ce putain de virus , ....y a de quoi quand meme etre mefiant voire rebutter ......prendre son pied sans capote pour apres coup sans vouloir grave ....ca n en vaut pas la peine ....

Portrait de Allegiato

Je crois bien que ni le rapport Hirschel (ou étude Partner), ni aucune preuve scientifique, va changer le regard des gens sur nous les séropos. Peut-être un jour la discrimination va s'arrêter, oui... mais quand il n'y ait plus un séropo sur la planète, et que nous soyons tous morts. Le monde aujourd'hui profite bien d'une tolérance et ouverture qui inclut tous les genres de gens... mais pourquoi on rejette encore les porteurs du vih? 

C'est un mélange d'ignorance et egoïsme, l'ignorance n'étant pas le manque de savoir car l'ère dont nous vivons c'est l'ère de l'info. Ce n'est que l'attitude des gens. Les jeunes d'aujourd'hui ne veulent rien savoir sur le sida, et pensent que pour s'en protéger il ne leur suffira que de nous écarter... sur le terrain de la sexualité.

Et bien sûr qu'ils ont peur... mais la nôtre est sans comparaison avec la leur. Moi, j'ai tellement peur de finir seul dans la vie. Lorsqu'on est déjà infecté, la peur est compréhensible. On a eu peur de mourir, peur de souffrir. Mais si on n'est pas encore atteint... pourquoi en avoir peur? Ne serait-il plus valable de se protéger tout simplement?

Portrait de emaile1976

que dire de plus Allegiato a tout dit!!!

Wink

Portrait de josseline

c'est lignorance qui fait que des gent se mefient ou on peur de nous mais protegeons nous toujours pour evitez d'eventuelle maladie

Portrait de gys

Oui vous avez raison, l'ignorance est le plus grand fléau sur notre planète !

Comme dis Josseline, protégeons nous des autres IST !

Bizzzzz

Portrait de croquant

le test en pharmacie arrive ..... vous allez voir si on ne fait plus peur....

Portrait de gys

Comment voyez vous la réaction de la personne qui va se dépister et va découvrir SEULE sa séropositivité ?????????

Je ne critique pas les auto-tests mais juste leurs usages !

Bonne jrnée !

Portrait de guerinandre

seb35ans a écrit :

Bonjour , perso je n ai pas une confiance absolue dans le fait de ne plus etre contaminant ...rien est sur ...et puis c  ton jamais ,  donc perso quoi qu il arrive , le preso sera tjrs de mise en ce qui me concerne ...je ne voudrais pas m en vouloir tte ma vie , d avoir contamine mon ami , cela pour un histoire de capote.......je suis indetectable depuis bien longtemps mais monmedecin n ai pas du tout d accord avec le fait que nous soyont non contaminant pour cela .....et a se niveau je prefere ne faire prendre aucun risque a mon partenaire ...indetectable dans le sang , mais le virus se planque la ou on a du mal a alle le trouver , le cerveau , les couilles...il est bien present malgres tout et en ce qui me concerne , le plaisir est secondaire quand il s agit de vie....j i crois pas une seconde a c connerie de non contaminant , je suis peu etre dans l erreur certe........mais le risque est trop grand pour se permettre de tester si cela est vrai ou pas

peut on en vouloir aux gens d avoir peur , d etre mefiant vis a vis de la maladie ...perso si j etais pas sero , je ferais hyper gaffe ..quitte a etre parfois blessant ...quand on voit la galere que c ce putain de virus , ....y a de quoi quand meme etre mefiant voire rebutter ......prendre son pied sans capote pour apres coup sans vouloir grave ....ca n en vaut pas la peine ....

il y beaucoup d'inexactitudes dans ce que vous dite, en ce qui concerne les poches de résistance, elles ne concernent pas le mode de contamination qui est le sang ou le sperm, si la charge virale est indétectable , il n'y a plus de traces de virus dans le mode contamination, vous ne faite pas l'amour avec vos poches de résistances... par vos propos vous faite de l'auto-discrimination et je pense que nous n'avons pas besoin de ça. D'ailleur actuellement nous pouvons procréer en utilisant la méthode traditionnelle. Le préso est bien nécessaire contre les mst etc... mais le plus important est le suivi des traitements et le controle de la charge virale ...Certains médecins sont encore trop réticents à la nouveauté et ça a toujours été ainsi . En gros c'est il vaut mieux prévenir que guérir " au détriment de notre qualité de vie". Quand au manque d'information des quidams, c'est là ou le bas blesse le plus..

Amicalement

André

Portrait de Sealiah

Face à l'ignorance nous avons une certaine connaissance du VIH.Face à la descrimination nous avons la loi.Il y a eu déjà un débat sur "dire ou ne pas dire sa S+" sur le site.

Vous êtes les serpent qui vous mordez la queue.Sincèrement G l'impression que vous n'avez pas envie que les choses évoluent.

Je ne révèle pas ma S+ au travail, G trop peur de perdre mon taff.Je ne dits pas ma S+ à ma famille G peur qu'ils me renient.J'annonce pas ma S+ à mes partenaires et ami(e)s, ils vont me tourner le dos.

Auto-discrimination, tu en prends conscience.7 toi qui projettes sur l'autre tes pensées négatives , tes propres peurs.T'inquiètes je te tients la main.

G allumé la lumière sur vos soi-disantes peurs en prenant le problème à l'envers.Je vis bien avec mon VIH.7 pas normal.Tu m'étonnes , vu ce que les médias disent ou pensent à tord de NOUS, je détonnes.

Imagines la mine déconfite, compatissante, empathique quand j'annonce ma S+ à mes ami(e)s.Je pourrais jouer sur ce sentiment.Jouons, si vous avez du temps à perdre.

Avant d'être S+ j'étais S-.Si j'étais encore S-, je ne serais pas sur le site pour entendre et lire vos gérémiades.J'y suis.Pourquoi?

L'ignorance,gys, soit tu la cultives , soit tu y remedits par la connaissance.Notre connaissance est au-delà de la sphère humaine.La relation intime avec un virus , je la découvre et pour l'instant G du mal a l'exprimer dans votre langue.Je me suis pris d'amitié pour une oie.Elle me vois OIE je la vois HUMAINE.Je devients OIE , elle devient HUMAINE.

Contemplation au poulailler,j'oublie mon statut "d'homme" elle zappe sa condition de volatile.On fait UN en dépassant nos différences visuelles, illusoires.Le langage est chimique, énergétique ;T'es qui TOI?

Bien à vous, Judith.

Portrait de le petit prince

Je suis séronégatif, et je ne comprends pas ceux qui réagissent mal face aux séropo, jusqu'a l'extrème.

Bien sûr si je suis ici c'est que mon ancienne conjointe est séro positive, à la lecture de Gys je comprends un peu pourquoi elle m'a quitté, étant amoureux fou et ayant des soucis de fonctionnement avec les préservatifs ,j'ai fais l'amour sans protection alors qu'elle n'était pas encore indetectable, oui je sais vous allez hurler contre moi, mais je l'aime tellement que peux importe le résultat, je voulais que cela fonctionne, donc peut être ceci explique cela.

Mes premiers tests au bout de 3 semaines sont négatifs, à suivre, de toute façon me voici seul.

Pour la suite je continu sur ce site pour montrer aux séropositifs qu'ils ne sont pas seuls, je souhaite que les mentalités évoluent, car nous sommes tous des humains, même si mes tests final (6 semaines) sont négatifs je m'estime marqué à vie, et ne pouvant plus regarder ailleurs, mon avis n'engage que moi ,mais pour moi je reste solidaire des personnes atteinte du VIH, c'est idiot mais je tenais à le dire en éspérant que je ne sois pas le seul à penser ainsi.

Portrait de fevrier

merci pr ton temoignage Gys!

bien des choses a toi.

Portrait de Clouloux

Ex Tox, contaminé en 83, hiv connu en 85 alors que j'étais en désintox depuis 83 et presque prêt à repartir dans la vie active avec mon métier de plombier. Du coup j'y suis resté 2 ans de plus après cette grosse claque alors j'étais redevenu un "Lion" ! J'ai connu Isa, nous avons eu Chiara en 95 alors que j'étais sous AZT et pas très bien. Chiara est née en février, 4,110kg et en pleine forme ainsi que sa mère. C'était pas sans soucis pendant 9mois à L'hôpital Port Royal, au top à l'époque avec cette grossesse à risque... La FIV n'avait pas voulue nous donner des paillettes sous prétexte que je ne verrais pas grandir mon enfant car mon état était loin de l'indétectable. Nous avons pris le risque avec les conseils de nôtre médecin de famille au top aussi. Quel beau résultat ! Chiara a 20 ans, sa maman DCD en 97 (pas du HIV car négative), et toujours chère à son papa et sa nouvelle "maman" depuis peu. Entre temps j'ai eu un Théo en 2002 avec Gé qui se porte aussi à merveille ainsi que la mère, avec ses 4.120kg à la naissance et avec 12 ans aujourd'hui, il m'a dépassé du haut de ses 1.78m... Il vit avec sa maman et vient régulièrement nous voir sur la côte. Moi je dis à chacun son KARMA ! Je prends des médoc depuis 93, AZT and Co et sous "Tri" depuis 96, Mycobactérie atypique en 96, toxo cérébrale en 2006, un VHC soigné et guéri en 2004, 7 zonas, méningite lymphocytaire, pneumopathies, depuis 2 ans des problèmes vertébraux avec hernies, dégénérescence axonale coté droit, un méningiome cérébrale bénin connu depuis peu aussi,... Bref ! je ne peux plus bosser avec tout çà et je prends soin de moi, de mon épouse que j'adore et des mes enfants et chaque bougie de l'année je dis MERCI !

Aucune protection depuis longtemps, No et comme mes ex épouses, sont restés "négatives" et tout ceux qui m'ont côtoyés... FORCE à tous !

Portrait de za3117

Bonjour

 

 

Et bravo pour ce beau message d 'espoir et de perseverance!!!!

 

Belle vie a toute la famille

 

Za

Portrait de Sealiah

J'arrête de bosserG du mal a me concentrer , j'écoute la tournée" Glass spiders" de db(symbole).

Restons positifs.

Merci à Toi Clouloux,tes mots me plaisent, tes maux.

FORCE à NOUS.

Bises.

Portrait de gys

Clouloux, milles mercis pour ton récit fort et atypique !

Que ton karma soit favorable pour voir encore grandir tes enfants et profitez de tes familles.

Gys

Portrait de CARAVANE13

seb35ans a écrit :

Bonjour , perso je n ai pas une confiance absolue dans le fait de ne plus etre contaminant ...rien est sur ...et puis c  ton jamais ,  donc perso quoi qu il arrive , le preso sera tjrs de mise en ce qui me concerne ...je ne voudrais pas m en vouloir tte ma vie , d avoir contamine mon ami , cela pour un histoire de capote.......je suis indetectable depuis bien longtemps mais monmedecin n ai pas du tout d accord avec le fait que nous soyont non contaminant pour cela .....et a se niveau je prefere ne faire prendre aucun risque a mon partenaire ...indetectable dans le sang , mais le virus se planque la ou on a du mal a alle le trouver , le cerveau , les couilles...il est bien present malgres tout et en ce qui me concerne , le plaisir est secondaire quand il s agit de vie....j i crois pas une seconde a c connerie de non contaminant , je suis peu etre dans l erreur certe........mais le risque est trop grand pour se permettre de tester si cela est vrai ou pas

peut on en vouloir aux gens d avoir peur , d etre mefiant vis a vis de la maladie ...perso si j etais pas sero , je ferais hyper gaffe ..quitte a etre parfois blessant ...quand on voit la galere que c ce putain de virus , ....y a de quoi quand meme etre mefiant voire rebutter ......prendre son pied sans capote pour apres coup sans vouloir grave ....ca n en vaut pas la peine ....

bonsoir ! 

Je je partage ton avis et je suis toujours resté tres concentre sur mon partenaire et le fait de ne pas le contaminer ... J'ai quelques connaissances qui font n'importe quoi sous prétexte de ne plus être contaminant 

je commence l'ébauche d'une jolie relation avec un bi qui vit en couple et je n'ai pas envie de briser nette son existence car je respecte mon ami et j'accepte sa bisexualité ... ! 

il y a helas de plus en plus de sero qui relâchent leurs gardes car lassés par des années de vigilance , ces derniers entendent bien et on peut les comprendre avoir une vie sexuelle épanouissante ...

contamine en 1991 , je reste sur mes gardes , meme avec plus de 800 T4 et une charge virale depuis longtemps indétectable 

bien à vous ...

Portrait de anita1981

je reste silencieuse et vie normalement maladie meme si parfois c'est dure, de ne pas en parlez.. donc comme ont dit le silicence est d'or, merci à vous d'etre la, et de vous lire bisou a tous en attendant

Portrait de izzi

Je suis très ressement contaminée, depistée en primo infection et mise sous traitement dans les jours qui ont suivis. C'est mon partenaire qui me l'a transmis. Tout était si beau. Nous avions pris la décision de nous mariés avant de savoir pour notre séropositivité. Alors arret prématuré de la capote et nous allions faire un test de tout façon (nous voulions un enfant).  Je ne lui en veux pas et je l'aime. Dur dur de jetter la première pierre. Surtout lorsque l'on recontextualise les choses. Mais je suis pleines de peurs. Nous avions une très bonne entente sexuelle et maintenent, je ne ressens plus rien. Alors ça me fait du bien de lire d'autres femmes qui vivent leur féminité à fond malgré tout. De savoir que tout n'est pas fini. J'ai tellement peur. J'ai honte aussi. J'ai peur des traitement, de vieillir trop vite, d'être seule, du jugement des autres. De souffrir. J'ai peur pour mon homme, pour sa santé, pour notre avenir. J'ai peur de finalement lui en vouloir. De perdre mes cheveux ou ma silouhaite. Puis j'ai honte de ressentir ce genre de peurs alors que j'ai la chance de vivre où je vis et d'avoir accès aux soins et de ne pas être seule. Comme si je n'avais pas le droit d'avoir peur. Je crois que maintenant que j'ai ''avalée la pilule'' et que les premiers effets secondaires du traitement s'estompent, que la vie continue malgré tout, je ressens le besoin de communiquer avec des femmes en particulier qui vivent bien tout ca. Alors merci.

Portrait de gys

J'ai lu ton post et j'ai eu envie de te répondre.

En premier lieu, si tu aimes ton homme c magnifik ! Perso pas la peine de lui en vouloir car la responsabilité partagée c 50/50

Les peurs sont humaines mais irrationnelles, tu peux travailler dessus, elles n'ont aucune couleur, consistance, c 1 projection de l'esprit, excuses moi j suis branchée philosophie.

Si tu n ressens plus rien sexuellement c juste psychologique, je l'ai vécu, ça a disparu. En fait le désir nait dans la tête, si tu lâches prise sur tes peurs, tu vas de nouveau ressentir l plaisir.

Tu n perdras pas tes cheveux, les ARV "antirétroviraux" n sont pas de la chimio, ta silhouette n'est pas obligée de changer, les traitements sont plus adaptés, tous les médocs nocifs q nous avons expérimenté en tant q cobayes car c'était les premiers et nous n'avions pas de recul n sont plus en circulation, suffit d'avoir 1 vie et alimentation saines surtout si tu veux 1 bébé, n pas fumer ki est 1 risque aggravant. 

Pour le bébé c pareil, les recherches ont énormément avancées et aujourd'hui les enfants naissent sains à 99%

Quand à la vie en général, je suis séropo depuis 26 ans, je suis encore active sexuellement, je plais encore, j suis sénior (fô pas le dire)

Prends soin de toi et d ton doudou, vis à donf, la vie est éphémère, maladie ou pas, c n'est pas 1 critère de longévité.

Bonne chance à vous 2

Amitiés

Gys

Portrait de JLB06

J,ai fait une tentetive de rèvélè ma séro + à un (AMI) d,enfance  ,il y plus d,un an de cela ....depuis plus aucune nouvelle de lui ! donc je me la ferme .....

Portrait de gys

Bsr, tu sais koi, c'est pas vraiment 1 ami !

Mes potes depuis 40 ans sont o courant même les nouveaux, aucun n m'a tourné le dos !

Bonne continuation

Portrait de JLB06

 Oui mais les potes en question sont ,ils gay?  moi non , bien sur mais potes gays savent aussi,

la plus par sont sero +.....de toute façon j,ai pris le parti de ne plus rien dire ! 

indetectable ; tc4 à bloc , je vie ma vie 

Portrait de Pattaya

Pourquoi le dire si tout va bien je suis sur que j'ai des amis qui on des problèmes de santé (hors hiv) et qui n'en parle pas par pudeur. De tout de façon avec la santé a par mettre mal a l'aise nos proche je vois pas vraiment se que sa peu nous apporter a eux comme a nous ...

Portrait de gys

En premier lieu il m semble judicieux de n pas juger, ni de discuter les opinions des uns et des autres....

Dire son statut sérologique est personnel, si vous avez envie ou besoin d'en parler, libre à vous !

Les ami,e,s à qui je l'ai annoncé ont été surpris, voire inquièts sur le moment mais aucun n m'a rejetée, ni jugée, ni rien !

Ils n sont pas tous gays, il y a de tout, mes meilleures potes hétérosexuelles l'ont bien accueilli

En parler ça peut faire du bien, par honnêteté ou seulement pour envoyer 1 msg sur les rapports protégés

Bcp de PVVIH n'en parlent pas, par honte, par culpabilité, par clandestinité, par choix, pour n pas inquièter leurs proches.

Je milite pour la lutte contre le VIH si moi même n suis pas au clair avec mon VIH comment je peux faire évoluer les mentalités, dédramatiser, informer, et montrer que je vih bien, je fais du sport, je mange, je ris, je baise, je travaille........Amen !

Portrait de JLB06

Tu fait un oublie très importemps , notre societé nous cases forçement quelque par , le blanc et le noir de la pure ,philosophie ,

de toujours j,ai voulu rester sur la ligne du milieu , très compliqué de  ne pas appartenir a une case ...

quand à clamé sa séro+ je vois pas vraiment d,intéret,

je le redit encore ,les principaux lieux de contamination se multiplie trés vite on sait tous (les mecs) que les lieux de dragues foisones ?le tourisme sexe en Fance ,bas des records ! alors que fait t'on la? RIEN ,le fric d,abord....

les backgroums sont plien à craqué , et sa bz nos capotes ....vois pouvez toujours parlé ici , mais sa ne fera pas bougé les lignes ...sinon vous rassurés !

bien à vous JL