Handicapé et gay, une double peine...

Publié par Fabrice le 30.11.2018
819 lectures

Je suis handicapé, atteint d’infirmité motrice cérébrale (IMC). J’ai passé une partie de mon adolescence dans différents centres spécialisés qui accueillent des jeunes en situation de handicap.

C’est au moment de l’adolescence que j’ai découvert que j’avais une attirance pour les hommes. Je n’ai rien dit à mon entourage, ni aux professionnels de ces établissements, pas plus qu’aux amis que je pouvais y avoir. Parler d’homosexualité, ou plus généralement de sa vie affective ou sexuelle était tabou. Et rien que le fait de parler d’une éventuelle mise en place de distributeurs de préservatifs dans ces établissements provoquait des réactions assez négatives. On m’expliquait que la seule installation de distributeurs de préservatifs inciterait les résidents-es à avoir des relations sexuelles au sein de l’établissement et on me rappelait que le règlement intérieur proscrivait toute relation sexuelle. En parler avec mes amis-es résidents-es me paraissait impossible par craintes des réactions, de remarques blessantes voir d’insultes de leur part.

Lorsqu’on est en situation de handicap et homosexuel, comme c’est mon cas, on subit une double discrimination. D’une part, celle liée à son handicap parce qu’accepter le handicap pour soi-même comme chez l’autre, c’est difficile. J’ai l’impression qu’on n’arrive jamais à l’accepter complètement et que le regard des autres reste toujours difficile à supporter : que ce soit dans la rue, dans les transports, à la piscine, etc. Le regard des professionnels-les aussi parce que ces derniers choisissent souvent à notre place la direction de nos vies. Pour moi, par exemple,  ces professionnels souhaitaient que j'entre dans un centre d’ateliers protégés parce qu’ils estimaient que je n’étais pas capable de travailler en milieu ordinaire. Mon projet de vie personnel était exactement l’opposé : je voulais travailler en milieu ordinaire et pas dans une structure « protégée ».

D’autre part, il y avait la discrimination que je subissais du fait d’être homosexuel. La communauté homosexuelle peut être très discriminante si tu n’es pas beau ou jeune, pas conforme aux normes… Dans ces cas, tu es exclu. Dans les milieux de drague, beaucoup de mecs t’évitent ou te font des réflexions déplacées. Sur les applications de rencontres, dès que tu envois ta photo et que tu dis que tu es en situation de handicap, on te bloque ou on arrête de te parler. La plupart des personnes en situation de handicap et homosexuelles que je connais n’ont que très rarement des partenaires et donc des relations sexuelles.

C’est très important de mettre en place des actions d’information et de prévention en direction des personnes « handigays » parce que cette double discrimination impacte l’estime de soi, et il y a fort à parier, hélas, que les expositions au risque soient importantes. Personnellement, j’ai pris beaucoup de risques, notamment parce que je n’étais pas à l’aise avec ma sexualité et que mettre un préservatif pour moi était difficile du fait de mon handicap, de mes difficultés psychomotrices ; mais aussi parce que je supportais mal la solitude et que je voulais multiplier les rencontres pour la combler. Je me disais que moi aussi j’avais droit à une sexualité.

Il est dommage que l’homosexualité et le handicap soient abordés ensemble dans des colloques ou autres manifestations… et pourtant il faut en parler davantage, plus souvent et mieux parce que c’est ainsi qu’on contribue à faire avancer les mentalités.

Commentaires

Portrait de Elian

Bonjour je suis bien moins handicapé que toi c'est deja difficile de trouvé un mec quand tu a pas d'handicap moi j'en soufre pas mal example ta quoi au mains pourquoi tu marche avec de releveurs voila ça arrive souvent mes heureusement quelque fois ça marche il sans foute de mon handicap.

voila bon courage a toi basse de bonne fêtes de fin d'année cordialement Elian

si tu veu discuter pas de probleme suis la

Portrait de jean luc13320

oui douloureux  et beau  témoignage a toi       ,,,,et  daccord sur tes propos    amitié      jean luc

Portrait de jl06

En fait nous sommes un peut tous couillons devant toi ,  la part que l,ont refuse de voir , moi y compris ! 

Le monde Gay ,  toujours plus et encore plus ... 

 

bon courage a + 

 

JL