Les plus commentés

Choisissez le type de témoignage

Pages

Élodie : “J'arrive même à oublier !”

Publié par Nico-Seronet
Élodie à 17 ans. Elle est séropositive depuis autant de temps. Elle vit à Genève avec son père. Depuis trois mois, un amoureux est entré dans sa vie et côté “projets”, elle veut travailler auprès de personnes handicapées. Elle nous confie ses pensées du haut de ses 17 printemps.

Gaëlle : “Parler sans être rejetée”

Publié par Nicolas Charpentier (Groupe Sida Genève)
Gaëlle a 40 ans. Elle est séropositive depuis 2005. Elle est camerounaise et vit en Suisse. Elle raconte, dans ce numéro, son expérience avec les petites annonces de Remaides et l’importance de ces rencontres pour elle.

"Auto prélèvement : mon expérience"

Publié par Vince
Nombreuses sont les personnes, notamment celles injectrices de produits, qui témoignent de leurs difficultés avec les prises de sang. Une des demandes pour faciliter les prélèvements est celle de l'auto prélèvement assistée par un professionnel. Vince fait part de son expérience.

J’ai eu la chance de connaître très tôt des amis et des partenaires séropositifs

Publié par gayseropo
Je suis gay depuis 25 ans et séropositif depuis un an et demi. Je souhaite témoigner aujourd’hui de la difficulté, mais aussi de l’importance qu’il y a à dire sa séropositivité, son orientation sexuelle, et à échanger sur nos pratiques.

Rien ne m'a empêché de poursuivre mon propre parcours

Publié par Francisco
zeroT_V.jpg
Je m'appelle Francisco. Je fais partie des anciens qui vivent avec le VIH. Je suis infecté depuis juillet 1987, donc depuis 21 ans cette année.

Plus tôt on le dit, plus facile c’est

Publié par Christian
solitude_temoi_V.jpg
Christian habite dans un petit village du Tarn et Garonne, pas très loin de Toulouse. Il a découvert sa séropositivité en 2001 et milite contre le VIH/sida depuis des années. Il préside AIDES Toulouse depuis mars 2007.

J’ai décidé de devenir sérocombattant

Publié par Alexandre (Paris)
tem1.jpg
C’est à 20 ans qu’Alexandre, parisien, a fait son coming out. Ouvertement gay, il pense avoir été contaminé en juin 1998 et sait qu’il est séropositif depuis 1999.

Pages