Andy Velez est mort

17 Mai 2019
276 lectures
Notez l'article : 
0
 

Il était l’une des figures du militantisme LGBTI+ et sida de ces deux dernières décennies aux États-Unis et même sur le plan international. Andy Velez, ancien président et cofondateur d’Act Up-New York au début des années 80 est décédé le 14 mai dernier à Manhattan à l’âge de 80 ans, a annoncé l’organisation activiste de lutte contre le sida, dans un long hommage. « C’est avec une profonde tristesse que nous partageons l’annonce du décès d’Andy Velez, cofondateur de Act Up et guerrier de la justice homosexuelle. Nous continuerons à nous battre comme un diable en votre nom. Repose en paix, notre cher Andy ». Andy Velez s’était impliqué dès l’arrivée de l’épidémie de sida dans le combat pour l’accès à la prévention et contre l’inaction de l’État américain de l’époque. Il était resté longtemps comme activiste responsable de la liaison pour la Société internationale sur le sida (IAS), organisatrice des conférences mondiales. Il était un participant régulier des marches des fiertés et des mobilisations pour la défense des droits des personnes LGBTI+, mais aussi pour la visibilité de sa communauté latino. Malgré son âge et d’importants problèmes de santé, il est resté très actif jusqu’en avril dernier, où une mauvaise chute l’avait affaibli jusqu’à son décès. Originaire de Porto Rico, Andy Velez a embrassé une carrière de comédien et de journaliste musicale et culture, notamment sur la scène queer new-yorkaise. Il laisse derrière lui ses deux fils nés d’une union hétérosexuelle. Le journal californien Los Angeles Blade, ville où il est né, lui a rendu un vibrant hommage.