Autotests VIH disponibles en Suisse

196 lectures
Notez l'article : 
0
 
A -
A +

Des autotests de dépistage du VIH sont vendus en Suisse depuis le 19 juin 2018. Dans l’intérêt de la santé publique et sur recommandation de la Commission fédérale pour la santé sexuelle (CFSS) et de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), l’autorité en matière de médicaments, Swissmedic, a autorisé la vente de ces autotests du VIH. Jusqu’à présent, en Suisse, les tests du VIH ne pouvaient être réalisés que dans un cadre professionnel, par exemple, par un médecin ou à l’hôpital. À l’avenir, chacun pourra, comme c’est déjà le cas dans plusieurs autres pays, procéder à un autotest à la maison afin de détecter une éventuelle infection, rappelle donc l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour la santé sexuelle (CFSS). Les deux structures espèrent que l’accès simplifié aux tests incitera plus de personnes au dépistage du VIH, dans l’intérêt de la santé publique et de leur propre santé. Comme dans d'autres pays, certaines personnes ne savent pas qu’elles ont été infectées par le VIH et ignorent leur séropositivité. En Suisse, elles représenteraient un cinquième des personnes infectées. Les expériences faites dans plusieurs pays ont montré que les autotests permettent d’atteindre des personnes qui n’auraient pas fait un dépistage autrement. Les autotests conformes comportent un marquage CE sur l’emballage et sur le mode d’emploi. Ils doivent également indiquer que le test est prévu et adapté pour un usage personnel. Des informations adéquates doivent être fournies lors de la remise de l’autotest. Il convient notamment d’expliquer qu’un résultat réactif (positif) signifie une infection probable par le VIH, précise un communiqué officiel. Les personnes concernées sont priées de s’adresser au plus vite à un médecin et de faire contrôler le résultat par un laboratoire. Il est recommandé de retirer ces tests auprès de points de remise tels que les pharmacies et les drogueries, où il est possible d’avoir un conseil personnalisé et où il n'y a pas de risque d'acheter des contrefaçons indiquent les autorités de santé suisses.

Pays :