François : l’homme en blanc change, les idées pas

19 Mars 2013
3 607 lectures
Notez l'article : 
3
 

François, le nouveau pape, ne se contente pas de vivre modestement ou de prendre le métro… il a des idées conservatrices (pour rester courtois) sur certains sujets dits de société. Les spécialistes se sont penchés sur les déclarations passées de l’ancien archevêque de Buenos Aires pour rappeler les fondamentaux du nouvel homme en blanc. Jorge Bergoglio, son nom de baptème avant de devenir pape a "toujours été contre le port du préservatif, dans la droite ligne de la position de l'Eglise, y compris dans le cadre de la prévention du sida", nous rappelle l’AFP (13 mars). Côté mariage pour tous pas de surprise,  Jorge Bergoglio a été un féroce détracteur de la loi sur le mariage de personnes du même sexe proposée par le gouvernement argentin de Cristina Kirchner et approuvée en juillet 2010. "Ne soyons pas naïfs : il ne s'agit pas d'un simple combat politique ; Il y a une finalité destructrice du plan de Dieu", avait alors déclaré l'archevêque de Buenos Aires peu avant le vote du texte. Enfin, en matière d’identité sexuelle, pas de miracle à attendre non plus puisque le nouveau pape a vivement combattu la loi, votée en 2011, permettant aux trans argentins de s'enregistrer librement à l'Etat civil selon le sexe qu'ils auront choisi. On n’y reviendra pas… l’évêque de Rome change, les dogmes restent. Le changement, ce n’est pas pour maintenant.

Commentaires

Portrait de Mumbly

Le Pape est le gardien des dogmes de l'Eglise... Il est évident que les cardinaux ne vont pas élire quelqu'un de progressiste. Comme dans beaucoup d'autres cas politiques, on fait de " l'habillage", et on met en avant une apparence marketée pour séduire...

Un nouveau Pape modeste... c'est le même filon qu'un président normal ou qu'un ministre intégre... Heu... ça existe vraiment ???